Wesak

De Esopedia.

Au Népal, une statuette d'offrandes de pétales de fleurs devant Bouddha, ce dernier s'orientant vers les quatre points cardinaux avec 4 postures sacrées. Ici, Illumination, à l'Est (à gauche) et Bénédiction, au Nord (à droite)

Wesak (ou Baishak). Une fête qui a lieu dans les Himalayas au moment de la pleine Lune de mai. Il est dit que, à cette fête, à laquelle assistent tous les membres de la Hiérarchie, le Bouddha, pour une brève période, renouvelle son contact et son association avec le travail de notre planète.

(source : "Initiation Humaine et Solaire" d'Alice Bailey)




La fête de Wesak ou Vaisakha – C'est la fête de Bouddha, le grand Intermédiaire spirituel entre le centre où la Volonté de Dieu est connue et la Hiérarchie spirituelle. Bouddha est l'expression de la Volonté de Dieu, l'incarnation de la Lumière et l'indicateur du Dessein divin. Partout, les hommes invoqueront la sagesse et l'intelligence et l'influx de lumière dans la pensée des hommes. La date de cette fête est déterminée par la pleine lune de mai. C'est la grande fête orientale et elle est déjà reconnue dans l'Ouest. Des milliers de chrétiens observent aujourd'hui la fête de Bouddha.

(source : "Les Problèmes de l'Humanité" d'Alice Bailey, p.179)




En ce moment de la fête du Wesak, je voudrais attirer votre attention sur le fait que le retour annuel du Bouddha pour bénir son peuple en tous lieux, et pour apporter le message de sagesse, de lumière et d'amour à l'humanité – Lui qui vient du Coeur même de la divinité – est la preuve extérieure et la garantie d'une direction et d'une révélation intérieure divine dans le présent cycle de 2500 ans. Année après année, il revient. Pendant une brève minute il nous rappelle que Dieu existe et aime pour toujours ; qu'Il n'est pas indifférent à son peuple ; que le coeur de l'univers est compassion inaltérable et que l'homme n'est pas seul. Pour susciter cette reconnaissance et rendre possible cette apparition, un Triangle vivant d'énergie est créé et centré sur les trois grandes Entités spirituelles, qui sont reconnues de l'Orient et de l'Occident. Les croyants de toute foi et de toutes les nationalités les connaissent. Ce sont :

1. Le Seigneur du Monde, l'Ancien des Jours, Sanat Kumara, le Logos planétaire, Melchizedek, Celui à qui le Christ faisait allusion, lorsqu'il disait "Mon Père et moi nous sommes un"
2. Le Bouddha, l'Etre illuminé, Celui qui révèle la lumière et la sagesse venues de sources bien plus grandes que notre vie planétaire, le Messager des Dieux.
3. Le Christ, le Fils du Père, le Sauveur du monde, Celui qui rachète. Celui qui est resté avec nous et qui rassemble ses brebis dans son parc, le Seigneur d'Amour.

Par ces trois Etres, dont la nature est amour radieux et lumière, l'humanité peut, dans une certaine mesure, saisir la nature de la divinité. Ils sont plus grands qu'on ne le sait ou le comprend ; l'intelligence et l'aspiration humaines ne peuvent que pressentir leur nature essentielle. Leur puissance spirituelle doit être atténuée pour que les hommes supportent la force de l'impact de leur énergie qu'ils cherchent à transmettre. C'est ce processus d'atténuation du potentiel, qui prend place au moment de la pleine lune de mai ; il est dirigé sur "un foyer de transmission" par l'intention de masse de la Hiérarchie et l'appel de masse des aspirants et des disciples, lui-même suscité par le besoin de masse des peuples de tous pays.


(source : "Extériorisation de la Hiérarchie" d'Alice Bailey, pp.286-287)

Récupérée de « http://esopedia.urobore.net/Wesak »
Outils personnels
Création nouvel article