T. Subba Row

De Esopedia.

T.Subba Row

T. Subba Row (ou T. Subba Rao). Contraction de Tallapragada Subba Row. Ecrivain ésotériste et théosophe né le 6 juillet 1856 dans le district Godavari de la Côte de Coromandel indienne (sud-est de l'Inde), décédé le 24 juin 1890, à 22h, à Mumbay (Bombay).

Esquisse biographique

Après avoir étudié les Arts (années d'études où il fut remarqué pour sa grande intelligence et sa capacité d'apprentissage) et le Droit, embrassant une carrière de légaliste, T. Subba Row s'intéressa pourtant activement à la philosophie.

Pendant plusieurs années, il entretiendra des correspondances épistolaires avec Helena Blavatsky, jusqu'à leur rencontre en 1882, où il invite Helena Blavatsky et Henry Steel Olcott à visiter Madras lors de leur venue à Bombay. Cette visite les décidera, suivant l'intention de T. Subba Row, d'établir à Madras les quartiers généraux de la Société Théosophique de l'époque. Helena Blavatsky ne cessa dès lors de parler de lui comme de son égal en terme de connaissance ésotérique.

T. Subba Row donna des cours sur la Bhagavad Gîtâ aux étudiants théosophes, dans les quartiers de Madras, en 1886, qui marquèrent les esprits par leur érudition et leur teneur occulte.

A la fin de 1886, recevant un manuscrit de La Doctrine Secrète pour le corriger, il refusa cependant d'y être associé (pour d'aucuns, il aurait affirmé qu'il y avait tant d'erreurs que le corriger reviendrait à le réécrire dans sa totalité - tâche à laquelle Helena Blavatsky, sensible à cette critique, se serait attelée les deux années qui suivirent avec l'aide d'autres théosophes ; pour d'autres, il aurait affirmé que l'ouvrage révélait trop de secrets de la connaissance cachée des Brahmanes et que ceci était inacceptable).

Dans tous les cas, suite à une divergence de vues, mue en dispute, sur des principes métaphysiques en 1887 entre Helena Blavatsky et lui, T. Subba Row finit par quitter la Société Théosophique en 1888, conservant toutefois une amitié avec certains de ses membres (tel William Q. Judge) jusqu'à son décès prématuré en 1890. Jusqu'à son décès, il continua par ailleurs de fréquenter régulièrement le quartier central de la Société Théosophique à Madras. Malgré cette divergence - disent les commentateurs contemporains - , il ne cessa de parler d'Helena Blavatsky à ses proches avec respect et amitié.

Il tomba malade d'une étrange affection de la peau et un empoisonnement du sang, en 1890, confiant au colonel Olcott (qu'il avait appelé afin que ce dernier tente de le mesmériser) que ceci « devait avoir pour origine une action malveillante des élémentaux, dont l'animosité avait dû être stimulée par certaines cérémonies qu'il avait accomplies au bénéfice de sa femme. »

T. Subba Row décèda quelques mois plus tard, le 24 juin 1890.

Ecrits

T.Subba Row

Les Collected Writings (Ecrits Rassemblés) de T. Subba Row ont été publiés en deux volumes, en langue anglaise, par Henk. J. Spierenburg.

Les écrits de Subba Row traitent d'ésotérisme, de Théosophie, du Zodiaque, du septénaire théosophique, des Chakras et d'autres sujets. Son commentaire sur la Bhagavad Gîtâ était particulièrement connu (et le demeure aujourd'hui) par les théosophes. Helena Blavatsky appréciait la connaissance ésotérique de Subba Row, et elle lui demanda de corriger son livre La Doctrine Secrète.

Certains des écrits de Subba Row furent publiés auparavant dans la revue The Theosophist, et dans le livre "The Esoteric Writings, T. Subba Row" ("Les Ecrits Esotériques, T. Subba Row"), en langue anglaise.

Les Collected Writings de T. Subba Row contiennent de nombreux articles qui ne furent jamais publiés auparavant. Le travail de Henk. J. Spierenburg contient également une biographie détaillée de Subba Row (retranscrite en anglais ici).

Traduction d'Esopedia

Outils personnels
Création nouvel article