Déva

De Esopedia.

Deva, du sanskrit. Un dieu, une divinité "rayonnante". Deva-Deus d'après la racine div "briller". Un Deva est un être céleste — bon, mauvais ou indifférent. Les Devas habitent "les trois mondes", qui sont les trois plans au-dessus de nous. Il y en a 33 groupes ou 330 millions.

(source : "Glossaire Théosophique" d'Héléna Blavatsky)




Déva ou Ange. Un dieu, une divinité resplendissante en sanskrit. Un déva est un être céleste, bon, mauvais ou indifférent. Les dévas se divisent en plusieurs groupes et ne sont pas seulement appelés anges ou archanges, mais aussi bâtisseurs mineurs ou majeurs.

(source : "Initiation Humaine et Solaire" d'Alice Bailey)




Avant de commencer à considérer le sujet, j'aimerais vous signaler un certain fait plutôt intéressant. La plupart des phénomènes psychologiques de la terre sont, comme vous vous en rendrez compte si vous pensez clairement, sous le contrôle du Déva Seigneur Agni, Le principal Grand Seigneur du Feu, le Maître Gouverneur du plan mental. Le feu cosmique forme l'arrière-plan de notre évolution ; le feu du plan mental, son contrôle intérieur et sa prédominance, ainsi que son activité purificatrice constituent le but de l'évolution de notre vie triple. Quand le feu intérieur du plan mental et le feu latent dans les véhicules inférieurs se fondent avec le feu sacré de la Triade, le travail est achevé et l'homme est un adepte. L'union a été faite et le travail des éons accompli. Tout ceci est mené à bonne fin par la coopération du Seigneur Agni et des dévas supérieurs du plan mental travaillant avec le Gouverneur de ce plan et avec le Grand Seigneur du second plan.


(source : "Lettres sur la Méditation Occulte" d'Alice Bailey, p.100)


Sommaire

La collaboration des Dévas avec la Hiérarchie


Il serait utile de signaler ici qu'un grand nombre d'êtres appelés anges par les chrétiens, et Dévas par les Orientaux, travaillent comme membres de la Hiérarchie. Plusieurs d'entre eux ont passé il y a fort longtemps déjà par le stade humain, et travaillent maintenant dans les rangs de la grande évolution parallèle à celle de l'humanité, appelée l'évolution des Dévas. Cette évolution comprend, parmi d'autres facteurs, les bâtisseurs de la planète objective et les forces qui produisent, par l'intermédiaire de ces bâtisseurs, toutes les formes connues et inconnues. Les Dévas qui coopèrent à l'effort hiérarchique ont donc affaire à l'aspect-forme, tandis que les autres membres de la Hiérarchie s'occupent du développement de la conscience au sein de la forme.


(source : "Initiation Humaine et Solaire" d'Alice Bailey, p.42)




Avec [le Maître Morya ], travaille le grand Ange ou Déva du plan spirituel, désigné sous le nom de Seigneur Agni, dans le Traité sur le Feu Cosmique. Il s'efforce de toucher du feu spirituel caché, le centre de la tête de tous les hommes d'Etat intuitifs. Trois grands groupes d'anges – les dorés, ceux qui sont couleur de flamme et les blancs et or – travaillent sur les niveaux mentaux, avec les anges ou dévas mineurs qui vitalisent les formes-pensées, et entretiennent la vie des pensées des Guides de la race humaine, au bénéfice de l'humanité.


(source : "Extériorisation de la Hiérarchie" d'Alice Bailey, p.505)




[Le Maître Khout Houmi ] travaille avec les dévas roses et les dévas bleus, sur le niveau astral, et avec l'aide avisée du grand Ange gardien de ce plan, appelé (en terminologie hindoue) le Seigneur Varuna. L'activité sur le plan astral est très intensifiée, et les anges de dévotion, chez qui l'aspect de l'amour divin domine, agissent sur le corps astral de tous ceux qui sont prêts à renforcer et à rediriger leur aspiration spirituelle et leur désir. Ce sont les anges qui gardent les sanctuaires de toutes les églises, cathédrales, temples, mosquées, du monde entier. Actuellement, ils augmentent l'impétus de leur vibration afin d'élever la conscience de l'assemblée des fidèles.


(source : "Extériorisation de la Hiérarchie" d'Alice Bailey, pp.505-506)




[Le Maître Jésus ] agit constamment sur le conseil ésotérique intérieur des églises, et les groupes d'Anges violets coopèrent avec lui.


(source : "Extériorisation de la Hiérarchie" d'Alice Bailey, p.506)


Les Dévas et les Mots de Pouvoir


Règle 10

L'Armée de la Voix, les dévas en leurs rangs serrés, travaillent sans relâche. Que le disciple s'applique à considérer leurs méthodes, qu'il apprenne les règles selon lesquelles cette Armée travaille dans les voiles de Maya.

Cette règle se rapporte au travail d'investigation occulte qui devra être poursuivi un jour ou l'autre par tous ceux qui cherchent l'initiation. Quoiqu'il ne soit pas sans danger pour le non-initié d'entrer en rapport avec l'évolution parallèle des dévas, il est cependant nécessaire de reconnaître le procédé employé par les constructeurs, les méthodes qu'ils utilisent pour reproduire à partir de l'archétype, à travers les niveaux éthériques, ce que nous appelons la manifestation physique ; leurs groupes doivent être tant soit peu connus théoriquement, et les sons grâce auxquels ils sont mis en activité doivent être considérés. Ceci comprend, pour les candidats, l'étude systématique de :

1. Le but du son.
2. La signification ésotérique des mots, de la grammaire et de la syntaxe.
3. Les lois de la vibration et de l'électricité, ainsi que plusieurs autres études subsidiaires en rapport avec la manifestation de la divinité et de la conscience, par le moyen de la substance-déva et de l'activité des dévas qui la dirigent. Le candidat doit étudier les lois du macrocosme et reconnaître ainsi la correspondance existant entre les activités du microcosme et la manifestation active du macrocosme.


(source : "Initiation Humaine et Solaire" d'Alice Bailey, p.178)




[Les Mots de Pouvoir ] affectent le règne des dévas et produisent la création de formes. Ceci se passe de deux manières :

a. Les dévas sur le sentier évolutif, les grands constructeurs du système solaire et ceux, au-dessous d'eux, qui ont dépassé le stade humain, réagissent au son du Mot et collaborent consciemment avec Celui qui l'a émis et ainsi le travail est exécuté.

b. Les dévas sur l'arc involutif, les constructeurs inférieurs qui n'ont pas passé par le stade humain, réagissent aussi au son, mais inconsciemment ou par nécessité, et par le pouvoir des vibrations ainsi engendrées, construisent avec leur propre substance les formes requises.


(source : "Initiation Humaine et Solaire" d'Alice Bailey, p.137)




On peut se demander si les dévas reçoivent l'initiation et nous pourrions ici nous arrêter brièvement sur ce point. L'initiation concerne le développement conscient du "Moi" et l'aspect sagesse du "Soi" unique. Elle présuppose le développement du principe de l'intelligence et implique l'appréhension par l'être humain de ce qu'est la volonté, et sa participation intelligente à un but par l'amour et le service. Les dévas, à l'exception des grands dévas qui dans les cycles antérieurs ont passé par le règne humain et collaborent actuellement à l'évolution de l'homme, n'ont pas encore l'auto-conscience. Ils grandissent et se développent par la sensation, et non par la pensée consciente. L'homme se développe par des expansions de réalisation auto-consciente, spontanées et dont il a pris lui-même la responsabilité. C'est la voie de l'aspiration et de l'effort conscient, et la voie de développement la plus difficile du système solaire, parce qu'elle ne suit pas la ligne de moindre résistance, mais cherche à s'imposer un rythme plus élevé. Les dévas, eux, suivent la ligne de moindre résistance ; ils cherchent à s'approprier et à expérimenter dans la pleine mesure les sensations et la sensibilité dont ils sont capables, la vibration des choses telles qu'elles sont. C'est pour cela que leur méthode est l'appréciation toujours plus intense de la sensation du moment, tandis que celle de l'homme est une dépréciation toujours croissante des choses telles qu'elles sont, ou de l'aspect matériel, ce qui le conduit à s'efforcer d'atteindre et de développer dans sa conscience, la réalité subjective ou les choses de l'Esprit, par opposition à l'irréalité objective ou aux choses de la matière. Les dévas cherchent à sentir, tandis que l'homme cherche à connaître. Ainsi pour les premiers, ces expansions de conscience que nous appelons Initiation n'existent pas, excepté dans le cas de ces êtres avancés qui, ayant passé par le stade humain, à la fois connaissent et sentent et qui, sous la loi de l'évolution, élargissent leur connaissance de plus en plus.


(source : "Initiation Humaine et Solaire" d'Alice Bailey, pp.93-94)


Dévas violets

Lorsque Celui que les anges et les hommes attendent se rapprochera davantage du plan physique, Il sera accompagné, non seulement des Grands Êtres et des Maîtres, mais aussi de certains Dévas qui occupent dans l'évolution des dévas une position analogue à celle des Maîtres dans l'évolution humaine. N'oubliez pas que l'évolution humaine n'est qu'une parmi beaucoup d'autres, et que ceci est aussi une période de crise pour les dévas. L'appel a résonné pour eux afin qu'ils se rapprochent de l'humanité, et avec leurs vibrations plus élevées et leurs connaissances supérieures, d'unir leurs forces à celles de l'humanité afin de faire progresser les deux évolutions. Ils ont beaucoup de choses à nous apprendre au sujet de la couleur et du son, et de leurs effets sur le corps éthérique des hommes et des animaux. Lorsque ces notions qu'ils ont à donner seront assimilées par les hommes, les maux physiques disparaîtront et l'attention pourra se porter sur les infirmités du corps astral.

Les dévas violets des quatre éthers forment, comme vous pouvez le supposer, quatre grands groupes avec sept divisions subsidiaires. Ces quatre groupes travaillent avec les quatre types d'hommes actuellement en incarnation ; rappelons à ce propos qu'à n'importe quel moment de cette ronde, il n'y a pas plus de quatre types d'hommes en incarnation à la fois. Quatre rayons dominent à chaque période, l'un prédominant sur les trois autres. Je veux dire par là qu'il n'y a jamais que quatre rayons en incarnation physique ; car sur le plan de l'âme, les sept types sont évidemment présents. On retrouve cette idée dans les quatre castes des Indes et dans d'autres domaines universels. Les quatre groupes de dévas sont des serviteurs du Seigneur et leur tâche spéciale est d'entrer en contact avec les hommes et de leur donner un certain enseignement expérimental.

Ils donneront des instructions relatives aux effets de la couleur dans la guérison des maladies, spécialement l'effet de la lumière violette pour l'atténuation des maux humains et dans les soins de ces affections du plan physique qui ont leur origine dans le corps éthérique ou double.

Ils apprendront aux hommes à voir éthériquement, en élevant la vibration humaine.

Ils démontreront aux penseurs matérialistes du monde que les états superconscients existent, non pas seulement les superhumains, mais ils feront également reconnaître que d'autres êtres habitent la terre, à côté des humains.

Ils enseigneront aussi la façon de faire résonner les tons qui correspondent aux graduations du violet, ce qui permettra à l'homme d'utiliser les éthers, tout comme il utilise maintenant la matière du plan physique pour ses besoins variés.

Ils rendront les êtres humains capables de contrôler les éthers de telle sorte qu'ils puissent modifier le poids et intensifier les déplacements, tout en rendant ces derniers plus rapides, plus doux, moins bruyants et par conséquent moins fatigants. C'est dans le contrôle des niveaux éthériques que se trouve la diminution de la fatigue, la rapidité plus grande des transits et la capacité de transcender le temps. Mais, avant que cette prophétie ne soit réalisée, sa signification est obscure.

Ils enseigneront encore aux hommes la façon correcte de nourrir le corps, et comment retirer des éthers environnants la nourriture requise. Plus tard, les hommes porteront beaucoup plus leur attention sur la santé du corps éthérique, et le fonctionnement du corps physique dense deviendra pratiquement automatique.

Ils donneront aux êtres humains, c'est-à-dire à la race dans son ensemble, non aux individus, la capacité d'étendre leur conscience de façon à embrasser le superphysique. N'oubliez pas ce fait important que dans cet accomplissement, le tissu ou la membrane qui sépare le plan physique du plan astral sera découverte par les savants et sa destination sera reconnue. Avec cette découverte viendra le pouvoir de traverser ce tissu et de s'unir ainsi consciemment au corps astral. Ainsi, une nouvelle unification matérielle aura été accomplie.


(source : "Traité sur les Sept Rayons - Psychologie Esotérique I" d'Alice Bailey, pp.123-125)


Dévas planétaires

L'émanation pranique planétaire (ainsi que c'était le cas pour le prana solaire) est recueillie et transmise par un certain groupe de dévas, appelés "dévas de l'ombre" qui sont des dévas éthériques de couleur légèrement violette. Leurs corps sont composés de la matière de l'un ou l'autre des quatre éthers ; ils focalisent et concentrent les émanations de la planète et celles de toutes les formes se trouvant sur la planète. Ils sont en relation particulièrement étroite avec les humains, à cause de la ressemblance essentielle de leur substance corporelle avec la substance éthérique de l'homme, et aussi parce qu'ils lui transmettent le magnétisme de la "Terre nourricière" ainsi qu'on la nomme. Nous voyons donc qu'il y a deux groupes de dévas travaillant en relation avec l'homme :

a. Les dévas solaires qui transmettent le fluide vital, circulant dans le corps éthérique.

b. Les dévas planétaires de couleur violette, qui sont liés au corps éthérique de l'homme, et qui transmettent le prana terrestre, ou le prana de toute planète où l'homme fonctionne pendant une incarnation physique.

(source : "Traité sur le Feu Cosmique" d'Alice Bailey, p.92)


Dévas solaires

[Le Prana solaire] est ce fluide vital et magnétique qui émane du soleil, et qui est transmis au corps éthérique de l'homme par l'intermédiaire de certains dévas, d'un ordre très élevé, et de couleur dorée. Il passe à travers leurs corps, et en ressort sous forme de puissantes radiations, qui sont dirigées vers certains plexi de la partie supérieure du corps éthérique, la tête et les épaules, puis retransmises à la correspondance éthérique de l'organe physique, la rate, et qui de là pénètrent en force dans la rate. Ces entités praniques de couleur dorée, sont dans l'air, au-dessus de nous, et sont particulièrement actives dans certaines parties du monde, telle la Californie, ainsi que dans les régions tropicales où l'air est pur et sec, et où les rayons du soleil sont considérés comme spécialement bénéfiques. Les relations entre l'homme et ces dévas sont très étroites, mais encore très dangereuses pour l'homme. Ces dévas sont très puissants, et dans leur propre ligne évolutive ils sont plus évolués que les hommes. L'homme non protégé est à leur merci, et ce manque de protection ainsi que l'absence de compréhension des lois de résistance magnétique et de répulsion solaire, entraînent par exemple, la menace d'insolation. Lorsque le corps éthérique et ses processus d'assimilation seront compris scientifiquement, l'homme sera à l'abri des dangers de la radiation solaire. Il se protégera par l'application des lois gouvernant la répulsion et l'attraction magnétique, et plus tellement en se couvrant et en se mettant à l'abri.

(source : "Traité sur le Feu Cosmique" d'Alice Bailey, pp.90-91)


Voir aussi

Outils personnels
Création nouvel article