Labarum

De Esopedia.

Labarum, du latin. L'étendard que l'on portait devant les anciens empereurs romains, avec un aigle placé à son sommet comme emblème de souveraineté. C'était une longue lance avec deux bâtons croisés à angle droit. Constantin remplaça l'aigle par le monogramme chrétien avec la devise έν τούτψ νίχα que l'on interpréta plus tard comme In hoc signo vinces.

Pour ce qui est du monogramme, c'était une combinaison de la lettre X, Khi, et P, Rhô, la première syllabe de Christos. Mais bien longtemps avant Constantin et l'ère chrétienne, le Labarum servit d'emblème en Etrurie.

Ce fut également le signe d'Osiris et d'Horus, qui est souvent représenté avec la longue croix latine, tandis que la croix pectorale grecque est purement égyptienne. Dans son Histoire de la décadence et de la chute de l'empire romain, Gibbon a démasqué l'imposture de Constantin. L'empereur, si tant est qu'il eût une vision, doit avoir vu le Jupiter Olympien dans la foi duquel il mourut.

(source : "Glossaire Théosophique" d'Héléna Blavatsky)

Voir aussi

Outils personnels
Création nouvel article