Croissant

De Esopedia.

Croissant. Sin était le nom assyrien de la Lune, et Sin-ai la Montagne, le lieu de naissance d'Osiris, de Dionysos, de Bacchus et de plusieurs autres dieux. Selon Rawlinson, la lune était, à Babylone, tenue en plus haute estime que le soleil, parce que les ténèbres précédèrent la lumière. Le croissant était donc un symbole sacré pour presque toutes les nations avant de devenir l'étendard des Turcs. Comme le dit l'auteur d'Égyptian Belief, "Le croissant... n'est pas essentiellement un insigne musulman. Au contraire il fut chrétien, dérivé par l'Asie de l'Astarté babylonienne, reine du Ciel, ou de l'Isis égyptienne... dont l'emblème était le croissant. L'empire grec chrétien de Constantinople en avait fait son palladium. Lors de la conquête par les Turcs, le Sultan musulman l'adopta comme symbole de son pouvoir. Depuis lors on a fait le croissant antithétique à l'idée de la croix".

(source : "Glossaire Théosophique" d'Héléna Blavatsky)

Outils personnels
Création nouvel article