Sixième Sous-Race

De Esopedia.

Sixième Sous-Race (sous-entendue de la Cinquième Race-Racine actuelle, la race dite Aryenne.

Les disciples et les Egos avancés qui se trouvent sur le Sentier de l'Epreuve reçoivent actuellement l'enseignement dans deux buts définis :

a. Afin de vérifier leur capacité pour un travail spécial s'ouvrant à eux dans le futur, le genre de ce travail n'étant connu que des Guides de la race. Ils sont mis à l'épreuve afin de définir quelle est leur aptitude à la vie en commun et de les orienter s'ils conviennent vers la colonie de la sixième sous-race. Ils sont éprouvés à divers genres de travail, incompréhensibles pour nous maintenant pour la plupart, mais qui deviendront par la suite des méthodes normales de développement. Les Maîtres recherchent aussi les individus chez lesquels l'intuition atteint un point de développement qui indique un début de coordination du véhicule bouddhique ou, pour être exact, atteint un point où les molécules du septième sous-plan du plan bouddhique peuvent être discernées dans l'aura de l'Ego. Lorsqu'il en est ainsi, Ils peuvent poursuivre avec confiance le travail d'instruction, sachant que certains des faits divulgués seront compris.
b. Afin de travailler à relier les deux plans, physique et astral via l'éthérique. [...]


(source : "Initiation Humaine et Solaire" d'Alice Bailey, p.69)




Cette école fondamentale comprend trois branches principales et une quatrième qui est en voie de formation, ce qui constituera les quatre branches de cette quatrième ronde. Ces branches sont les suivantes :

1. La Branche trans-Himalayenne.

2. La Branche du Sud de l'Inde.
(Ce sont les branches Aryennes).

3. Une branche qui travaille avec la quatrième race-racine et qui a deux adeptes de la quatrième race-racine à sa tête.

4. Une Branche en voie de formation qui aura ses quartiers généraux en Occident dans un lieu qui n'est pas encore révélé. Elle a pour objectif principal l'instruction de ceux qui sont en relation avec la sixième race-racine future.

Ces branches sont et seront étroitement interalliées, et travailleront dans la plus étroite collaboration, étant toutes focalisées et contrôlées par le Choan à Shamballa. Les chefs de chacune de ces quatre branches sont en relations fréquentes, ce qui ressemble réellement à la faculté d'une prodigieuse université, les quatre écoles étant comme les collèges subsidiaires identiques aux principaux départements des fondations. Le but de tous est l'évolution de la race, l'objectif de tous est d'amener tous les êtres au point de se tenir devant l'unique Initiateur, les méthodes employées sont fondamentalement les mêmes, quoique variant dans les détails suivant les caractéristiques des races et des types contactés, et du fait que certaines écoles travaillent principalement avec un rayon, et certaines avec un autre.

L'école trans-Himalayenne a des adeptes que vous connaissez, et d'autres dont les noms vous sont ignorés.

L'école du sud de l'Inde travaille spécialement avec l'évolution des dévas et avec la seconde et la troisième sous-race de la race Aryenne.

L'école Himalayenne travaille avec la première, la quatrième et la cinquième sous-race.

La branche de la quatrième race-racine oeuvre sous la direction du Manou de cette race et de son Frère du Rayon de l'Enseignement. Leurs quartiers généraux sont en Chine.

Le Maître R. et un des Maîtres anglais se sont occupés de la fondation graduelle de la quatrième branche de l'école, avec l'aide du Maître Hilarion. Méditez sur ces faits, car leur signification est d'une grande importance.


(source : "Lettres sur la Méditation Occulte" d'Alice Bailey, pp.304-305)




Vous me direz ceci : nous savons qu'il y a des hommes qui travaillent sur les quatre niveaux éthériques et qui accomplissent des actions magiques, sans avoir la pureté essentielle et la compassion dont vous parlez. C'est exact. Ces personnes appartiennent à un groupe de magiciens noirs. Hautement développés intellectuellement, ils savent manipuler la substance mentale de telle manière qu'elle atteigne à l'objectivité sur le plan physique et réalise leur intention profonde. Il existe au sujet de ce groupe beaucoup d'incompréhension et d'ignorance. Cela vaut peut-être mieux, car leur destin est lié étroitement à la prochaine race, la sixième. Leur fin et la cessation de leur activité se produira seulement à une époque très éloignée appelée techniquement la sixième Ronde. La séparation définitive entre les prétendues forces blanches et forces noires aura lieu pendant la période de la sixième race-racine, dans la Ronde actuelle ; avant que n'apparaisse la septième, on aura le véritable Armagheddon duquel tant a été dit. Un petit cycle, correspondant à la bataille finale et à la séparation, apparaîtra pendant la sixième sous-race, actuellement en voie de formation. La dernière guerre mondiale et notre cycle de séparativité et de bouleversements ne constituent pas encore le véritable Armagheddon. La guerre dont il est question dans le Mahabharata et la dernière guerre avaient leur origine dans les troubles et les désastres qu'elles ont causés, l'une dans le monde astral inférieur, l'autre dans le monde astral supérieur. L'égoïsme et la cupidité étaient les impulsions qui les ont déclenchées. La prochaine grande division aura ses racines dans le monde mental et se fera dans la sixième sous-race. Dans la sixième race-racine elle aura les semences d'un désastre aux lourdes conséquences dans la triplicité coordonnée, mental, astral, physique, qui conduira à un point extrême de la dualité planétaire. Inutile d'aller plus loin, car l'humanité de la sixième Ronde sera si différente de la nôtre et ceux qui se sépareront en forces blanches et forces noires seront si différents de ce que nous entendons maintenant par ces mots, qu'il est inutile de s'occuper de ce problème si éloigné.


(source : "Traité sur la Magie Blanche" d'Alice Bailey, pp.543-544)




Les deux dernières rondes de tout cycle planétaire, de même que les sixième et septième races-racines de ces cycles sont toujours synthétiques ; leur fonction est de récolter et de synthétiser ce qui a été acquis dans les cinq races précédentes. Par exemple, dans notre race-racine, les sixième et septième sous-races vont synthétiser et fondre, ce que les cinq races précédentes auront obtenu. L'analogie réside dans le fait que, dans ce système solaire les deux plans supérieurs (le plan logoïque et le plan monadique sont des plans de synthèse) ; l'un est, pour le Logos, le plan de synthèse où Il abstrait l'essence en manifestation ; l'autre est, pour la Monade, le plan où elle abstrait et engrange le fruit de l'objectivité.


(source : "Traité sur le Feu Cosmique" d'Alice Bailey, p.164)




L'entrée en action de ce quatrième Rayon, à quelque moment que ce soit (et l'on peut s'attendre à sa venue vers la fin du cycle mineur qui s'est terminé en 1924) produira une activité correspondante sur le quatrième sous-plan de tous les plans, à commencer par le quatrième éther physique ; il en résultera les effets suivants :

[...]

Sur le quatrième sous-plan de l'astral, on notera le développement d'une activité similaire. La force affluente provoquera une stimulation astrale dans le corps de nombreux membres de la famille humaine qui sont encore sur ce sous-plan, et entraînera l'éveil d'un désir d'harmonie de façon nouvelle. Ceci se développera de manière assez satisfaisante dans la sixième sous-race. Il faut se souvenir qu'un grand nombre d'anciens Atlantéens (des hommes de la quatrième race-racine) répondront à cette stimulation et reviendront en incarnation à ce moment-là, car les nombres quatre et six sont toujours étroitement liés. Nous avons une autre analogie pleine d'intérêt, dans le fait que l'utilité des dévas du quatrième éther sera bientôt reconnue, et que, dans la sixième sous-race, l'évolution des dévas occupera une place extrêmement importante. Le quatrième plan est le plan d'union pour certaines unités déviques et humaines, et certains groupes (la quatrième Hiérarchie Créatrice et la sixième Hiérarchie des Dévas) ont un karma important à épuiser ensemble.

(source : "Traité sur le Feu Cosmique" d'Alice Bailey, pp.428-431)




Tout ce que nous avons examiné jusqu'ici[1] couvre la période s'étendant jusqu'à l'apparition de la nouvelle sous-race. Cette dernière va résumer et conclure temporairement l'effort manasique de la cinquième race-racine (du développement mental), ce qui entraînera des conséquences d'importance énorme. Pendant la sixième sous-race, l'accent ne sera pas mis tellement sur le développement du mental, que sur l'utilisation du mental concret et de ses facultés acquises, en vue de développer les pouvoirs de la pensée abstraite. On a peut-être attaché trop d'importance aux déclarations de certains occultistes selon lesquelles la sixième sous-race serait intuitive L'intuition s'éveillera et sera plus prononcée qu'actuellement, mais la caractéristique essentielle des unités de la sixième sous-race sera leur faculté de penser en termes abstraits et l'utilisation du mental abstrait. Leur fonction sera de parfaire (autant que possible dans cette ronde) l'antaskarana [2]de groupe, c'est-à-dire le lien entre le plan mental et le plan bouddhique. Ce pont pourra être utilisé pendant la sixième race-racine, au cours de laquelle apparaîtront des signes de l'existence réelle et généralisée de l'intuition. Dans la race-racine actuelle, seules quelques unités, çà et là, font preuve d'intuition véritable, ayant construit le pont nécessaire, individuellement. Dans la sixième race-racine de petits groupes seront intuitifs.


(source : "Traité sur le Feu Cosmique" d'Alice Bailey, pp.456-457)




Examinons maintenant le présent immédiat et l'arrivée du septième rayon de magie cérémonielle. L'impact de la force de ce rayon sur le règne animal sera bien moindre que sur le règne humain, car le règne animal n'est pas encore prêt à répondre à la vibration de ce Logos planétaire, et ne le sera pas avant la sixième ronde ; à ce moment-là, l'influence de ce rayon entraînera de grands événements. Néanmoins, certains effets peuvent être notés ici.

Grâce à l'activité accrue de l'évolution des dévas, et spécialement des dévas des éthers, les bâtisseurs inférieurs seront stimulés et pourront, avec plus de facilité, construire des corps plus réceptifs, de sorte que le corps éthérique de l'homme et de l'animal recevront de manière plus adéquate la force ou prana. Pendant la sixième sous-race, la maladie telle que nous la connaissons dans les deux règnes sera en nette régression, grâce à la réceptivité pranique du corps éthérique. Cela entraînera des modifications dans le corps physique dense, qui, chez l'homme et chez l'animal, deviendra plus petit, plus raffiné, mieux accordé aux vibrations, et donc plus apte à exprimer le dessein essentiel.


(source : "Traité sur le Feu Cosmique" d'Alice Bailey, pp.462-463)




Ce Rayon de Magie Cérémonielle aura donc une influence très profonde sur le plan physique, car non seulement ce plan se trouve placé sous sa force cyclique, mais en tous temps, son Logos planétaire y a un effet spécial ; le Seigneur Raja de ce plan est appelé, en termes occultes, la "Réflexion du Logos planétaire dans les Eaux du Chaos". Il s'ensuit que, dans la matière de ce plan (qui est le corps du Seigneur Raja) il se produit des évènements, invisibles pour l'homme ordinaire, mais apparents aux yeux de l'homme spirituel ou de l'adepte.

La matière du plan devient réceptive à la force positive, car l'aspect dévique ou féminin, étant négatif, répond à l'énergie positive de l'Homme Céleste. Cette énergie, suivant la ligne de moindre résistance, se déverse dans la substance du plan, ou corps substantiel des Seigneurs Dévas. Grâce à la réceptivité de ce corps, l'énergie suit certaines voies et produit des effets nettement constructifs.

Ces résultats constructifs se communiquent à la matière éthérique négative du plan et sur les quatre sous-plans supérieurs. Sur les trois sous-plans inférieurs, un effet contraire se produit, et l'énergie de l'Homme Céleste conduit à la destruction de la forme, en vue du travail constructif ultérieur. Le facteur constructif a toujours sa source et se développe à partir des niveaux éthériques. Des cataclysmes mondiaux vont se produire au cours du prochain millénaire ; des continents seront secoués ; des terres seront submergées, d'autres émergeront, tout ceci atteignant son point culminant dans un désastre matériel considérable qui surviendra vers la fin de la quatrième race-rameau de la sixième sous-race. Cela introduira la sixième race-racine enfant.


(source : "Traité sur le Feu Cosmique" d'Alice Bailey, p.467)




Synthèse


Nous avons vu qu'au cours des races et sous-races à venir, il faut s'attendre à un progrès très net du développement manasique ; il y a lieu de noter particulièrement qu'en ce qui concerne l'évolution de manas pendant cette ronde, elle atteindra son point le plus élevé dans les cinq cents prochaines années. L'apparition des deux races-racine finales marquera le point de synthèse et l'utilisation progressive de toutes les acquisitions manasiques, ce résultat sera obtenu grâce au développement de la pensée abstraite et de la reconnaissance intuitive. En d'autres termes (pendant les trois race-racines passées), manas a surtout servi à comprendre l'existence objective, à adapter l'Habitant de la forme à son environnement du plan physique. A partir de maintenant le courant d'activité se dirigera vers la compréhension du côté subjectif de la manifestation et de la psyché de la vie individuelle, divine, planétaire ou humaine. Dans la prochaine ronde tous les stades précédents seront récapitulés et manas se manifestera de manière inconcevable pour la conscience semi-éveillée de l'humanité actuelle. Dans cette ronde, les trois cinquièmes de l'humanité jouiront de la continuité de conscience celle-ci fonctionnant de manière ininterrompue sur les plans physique, astral et mental concret. L'accent de l'évolution manasique sera mis sur l'obtention de la conscience causale et sur la construction scientifique du pont qui devrait unir le véhicule causal et l'atome manasique permanent sur les niveaux abstraits.


(source : "Traité sur le Feu Cosmique" d'Alice Bailey, p.498-499)




Dans la sixième chaîne de chaque schéma, cette sixième loi et le sixième Rayon ont une signification très importante, tandis que la septième chaîne de chaque schéma est toujours synthétique – l'Amour et l'Activité étant parfaitement équilibrés. On peut observer le même effet dans la sixième Ronde. Dans la sixième Ronde de l'actuelle chaîne du schéma Terrestre, la sixième loi se manifestera avec beaucoup de clarté et de force en tant qu'amour dans la fraternité, amour transposé et transmué de l'astral en bouddhique. De même, dans la sixième race-racine et dans la sixième sous-race, on observera une analogie similaire. De la forme brisée de la cinquième sous-race de la cinquième race-racine, construite sous l'influence du cinquième Rayon de Connaissance concrète, avec l'aide de la cinquième Loi de Fixation, émergera la sixième sous-race de l'amour fraternel – l'amour marquant la prise de conscience de la vie Une latente chez tous les Fils de Dieu.


(source : "Traité sur le Feu Cosmique" d'Alice Bailey, p.596)




Vous remarquerez que parmi les grandes nations, seules le Brésil, la Grande-Bretagne et les États-Unis d'Amérique sont nettement sous l'influence du deuxième rayon. Un fait intéressant apparaît lorsque nous considérons ce groupement. La Grande-Bretagne est la gardienne de l'aspect-sagesse de la force du deuxième rayon, pour la race appelée aryenne. Les États-Unis remplissent le même office pour la sixième ou prochaine sous-race, qui est la race-germe pour la future grande sixième race. Le Brésil aura une place parmi les premières dans cette sixième grande race. Ces trois grandes races incorporent l'aspect d'attraction cohésive du deuxième rayon, et le démontreront par leur sagesse et un gouvernement sage basé sur l'idéalisme et l'amour. Les États-Unis représentent une fusion de races, dans laquelle l'élément anglo-saxon est dominant. Le Brésil représentera plus tard le meilleur de ce que les races latines ont à donner. Cette fusion sera considérée du point de vue des types de rayon et du développement des principes fondamentaux, et non sous l'angle de la culture et de la civilisation.


(source : "Traité sur les Sept Rayons - Psychologie Esotérique I" d'Alice Bailey, p.387)


Voir aussi


Notes et références

  1. NDE : Ce qui a été examiné concerne les effets des Rayons sur le développement du Mental humain. Voir le "Traité sur le Feu Cosmique", pp.424-457.
  2. Antahkarana est manas inférieur, le canal de communication entre la personnalité et manas supérieur, ou âme humaine. H.P. Blavatsky.
Outils personnels
Création nouvel article