Sixième Race-Racine

De Esopedia.

Sixième Race-Racine, la Race de la Fraternité Universelle.

Le tableau des rayons gouvernant les races peut donc s'établir ainsi.

Race lémurienne Rayons : 1. 7. 5.
Race atlantéenne Rayons : 2. 6.
Race aryenne Rayons : 3. 5.
Sixième race Rayons : 2. 4.
Septième race Rayons : 1. 7. 2.

(source : "Traité sur les Sept Rayons - Psychologie Esotérique I" d'Alice Bailey, p.357)




Aujourd'hui, au sein de notre ère et de notre race aryenne, nous voyons l'expression vitale de cette énergie de cinquième rayon. Quand j'emploie le mot "race", je ne veux pas parler des différenciations conçues par l'homme ou pseudo-scientifiques entre nations, races ou types. Je veux parler de l'état de conscience qu'est la conscience (ou état de pensée) aryenne ou mentale ; on en trouve des représentants dans toutes les nations sans distinction ou omission. Je souhaite que vous vous en souveniez soigneusement, car il n'y a aucune nouvelle race en voie d'apparaître ; il existe simplement une répartition générale de personnes ayant les caractéristiques de ce qui est appelé la sixième race-racine. Cet état de conscience trouvera son expression chez des personnes aussi éloignées racialement que le Japonais et l'Américain, ou le Noir et le Russe. Il suppose une aptitude à fonctionner avec clarté sur le plan mental, à collationner l'information, à interpréter et rapporter correctement cette information, et à créer les formes-pensées ou concepts nécessaires à ces interprétations.


(source : "Traité sur les Sept Rayons - Les Rayons et les Initiations" d'Alice Bailey, pp.593-594)




Le problème de la maladie est considérablement rehaussé du fait que la race-mère Aryenne, qui domine actuellement la planète, comporte des types où apparaît pour la première fois, sur le plan physique extérieur, une synthèse d'humanité. Vue sous son meilleur jour, cette synthèse présente les caractéristiques frappantes de la prochaine race-mère, la sixième. Il n'y a plus aujourd'hui de types raciaux vraiment purs, à cause des croisements par mariage entre nations et races, et des fusions de sangs qui ont eu lieu depuis des siècles par suite de migrations, voyages, éducation et communauté mentales.

Cette situation est d'évidence bien plus certaine que ne l'imaginent les cerveaux les plus clairs, si l'on prend en considération la longue, longue histoire de l'humanité. Les rapports sexuels ne connaissent pas de barrières impénétrables. Les individus contiennent en eux-mêmes tout le sang et les tensions de toutes les races, et cet état de choses ne fera que s'accentuer par suite de la guerre mondiale (1914-1945). Ce développement fait nettement partie du plan divin, si indésirable qu'il apparaisse aux protagonistes de la pureté des relations, et si brutale que soit actuellement son application. L'intention d'aboutir à quelque chose dans ce sens existe, et ce quelque chose est inéluctable.


(source : "Traité sur les Sept Rayons - Guérison Esotérique" d'Alice Bailey, p.222)




Je cherche simplement à expliquer les phénomènes que l'on peut noter à tout moment en période de guerre, et que l'on a pu observer sur une vaste échelle pendant la guerre mondiale. Les armées du monde se trouvent partout et sont répandues dans tous les pays. Les transmigrations raciales sont un facteur universel, à la fois sous l'angle des nécessités militaires et comme conséquence du désarroi des civils qui rencontrent la guerre sur leur chemin.

Ce déplacement de millions d'hommes dans toutes les directions est l'un des facteurs primordiaux qui conditionneront la civilisation nouvelle. Son importance résulte du fait que vers 1970 les hommes et les femmes formeront une race hybride ayant des pères et des mères issus de toutes les nations imaginables. Des pères de race blanche auront eu des rapports physiques avec des femmes de toutes les origines, Asiatiques ou Africaines, et auront produit une fusion de sangs qu'il faudra reconnaître, manier, et développer avec intelligence au point de vue éducatif. Alors cette fusion exprimera à l'état embryonnaire la nature de la sixième race-mère, qui sera en fait l'HUMANITE sans barrières raciales ni nationales, sans castes exclusives soi-disant de sang pur, mais possédera un sens nouveau et viril de la vie par suite de l'infusion des races fortes chez les populations plus faibles ou épuisées, et par suite de l'incorporation des nouvelles tensions raciales dans les plus anciennes et les plus développées.

Je reste neutre quant au processus de ces événements. Ils auraient pu se produire sans guerre, par la seule conviction que tous les hommes sont égaux, et que le mélange des races résoudrait bien des problèmes. Mais la guerre a accéléré le processus. Les combattants de toutes les armées du monde ont eu des rapports physiques avec des femmes de toutes les races, de toutes les civilisations, et de toutes les couleurs.

Que cela soit considéré comme bon ou mauvais selon le code moral de l'observateur, il en découlera nécessairement une situation entièrement nouvelle à laquelle le monde de l'avenir devra faire face. Elle brisera inéluctablement les préjugés nationaux et les barrières raciales, les premiers offrant plus de résistance que les secondes dans la période initiale. Les modifications intervenant au cours des prochains cent ans [1] feront inévitablement apparaître une humanité plus homogène. Nous verrons disparaître bien des attitudes et biens des réactions habituelles aujourd'hui, et apparaître sur une vaste échelle des types, qualités, et caractéristiques encore sans précédent.


(source : "Traité sur les Sept Rayons - Guérison Esotérique" d'Alice Bailey, p.223-224)




Pendant des éons et des cycles innombrables, la Hiérarchie a fonctionné, retirée dans le silence, sur les plans supérieurs du plan mental et sur les niveaux bouddhiques, où les disciples devaient prendre contact avec Elle – disciples qui, par la discipline, le développement et le service, s'étaient rendus aptes à établir une telle relation. Cette réorientation avec l'apparition dans la publicité du plan physique va demander un grand effort de la part des membres de la Hiérarchie. De même qu'il n'a pas été facile pour moi d'établir et de maintenir le contact avec vous, même si vous avez obtenu le droit à un tel contact, de même, pour Eux, il sera encore bien plus difficile d'entrer en contact avec ceux qui ne sont même pas des disciples.

Pendant des éons et des cycles, les membres de la Hiérarchie se sont soumis au nécessaire entraînement afin de réagir correctement, quand un contact plus complet serait établi par Shamballa, avec la Hiérarchie. Je souhaiterais que vous notiez ici la formulation des idées. Ce contact est maintenant établi à la suite d'un afflux de certaines forces extra-planétaires, et par un "acte de direction déterminée" émanant de la Chambre du Conseil du Seigneur du Monde. Comprenez-moi bien. La Hiérarchie a toujours été en rapport avec le "Lieu du Dessein" (ainsi qu'on l'a nommé) par l'intermédiaire de ses Chohans et de ses Directeurs les plus anciens, tels que le Christ, le Manu, et le Seigneur de la Civilisation. Ces Grands Etres ont régulièrement révélé ce dessein aux membres de la Hiérarchie, afin qu'ils puissent comprendre et exécuter le Plan qui se faisait jour. Mais, même pour les Maîtres, la force de Shamballa devait être réduite, de même que la force de la Hiérarchie doit être modifiée pour le disciple moyen et l'aspirant si l'on veut qu'ils y répondent constructivement.

Aujourd'hui, néanmoins, les choses ont quelque peu changé. De nouvelles énergies affluentes et le blocage partiel du mal dans sa propre demeure (blocage qui deviendra progressivement effectif) ont rendu possible une relation plus étroite. Les Maîtres sont relativement libérés de certains travaux ardus des cycles passés. Une partie des forces disponibles et affluentes de Shamballa sont absorbées directement par l'humanité et par certains des règnes subhumains, en particulier par le règne minéral. Cette dernière absorption conduira finalement, lorsqu'elle sera terminée, aux actions volcaniques et aux tremblements de terre fondamentaux qui doivent changer la face du globe, pour le moment où la sixième race racine viendra en manifestation. C'est cet afflux direct vers les règnes fonctionnant exotériquement dans les trois mondes qui a allégé et va, dans une certaine mesure, alléger la pression, par ailleurs accablante, pesant sur la Hiérarchie, et qui jouera aussi le rôle d'un grand antahkarana alignant les trois centres planétaires. C'est de cet alignement dont je parle dans cette instruction – l'alignement des trois centres de cette planète, et de l'adaptation qu'il tend nécessaire et impose forcément.


(source : "Extériorisation de la Hiérarchie" d'Alice Bailey, pp.524-526)




Le Maître Morya est l'un des plus connus parmi les Adeptes orientaux, Il compte parmi Ses élèves un grand nombre d'Européens et d'Américains et est un Prince rajpoute ; pendant plusieurs décennies, Il a occupé une position d'importance dans les affaires de l'Inde. Il travaille en étroite collaboration avec le Manou, et finira par devenir Lui-même le Manou de la sixième race-mère.

[...]

Le Maître K.H. est destiné à occuper la place d'Instructeur du Monde, lorsque Celui qui l'occupe actuellement la quittera pour un travail plus élevé, et quand la sixième race-mère prendra naissance.

(source : "Initiation Humaine et Solaire" d'Alice Bailey, p.57)




Avec le temps, l'âme s'individualisa davantage en chaque être humain et devint de plus en plus distincte, tandis que dominait l'aspect mental (le grand facteur sélectif). A la fin de cette race-ci, les trois centres principaux seront la tête, le coeur et la base de l'épine dorsale. Au cours de la sixième race, nous aurons la tête, le coeur et la gorge.


(source : "La Lumière de l'Ame" d'Alice Bailey, p.306)




Ce troisième sens[2] intéresse essentiellement notre race ; d'où le mot du prophète : "Où il n'y a pas de vision, le peuple périt." Le développement de la vue et la réalisation de la vision intérieure spirituelle constituent le grand objectif de notre race et l'objectif de tout le travail de Raja Yoga. Le mystique peut l'appeler "illumination" et l'occultiste "pure vision", mais c'est une seule et même chose.

Les deux autres sens sont encore voilés ; leur véritable signification se dévoilera au cours des sixième ou septième races, qui doivent succéder à la nôtre, et c'est aux plans bouddhique ou intuitif, et atmique ou spirituel, qu'ils sont véritablement reliés.


(source : "La Lumière de l'Ame" d'Alice Bailey, p.356)




Vous me direz ceci : nous savons qu'il y a des hommes qui travaillent sur les quatre niveaux éthériques et qui accomplissent des actions magiques, sans avoir la pureté essentielle et la compassion dont vous parlez. C'est exact. Ces personnes appartiennent à un groupe de magiciens noirs. Hautement développés intellectuellement, ils savent manipuler la substance mentale de telle manière qu'elle atteigne à l'objectivité sur le plan physique et réalise leur intention profonde. Il existe au sujet de ce groupe beaucoup d'incompréhension et d'ignorance. Cela vaut peut-être mieux, car leur destin est lié étroitement à la prochaine race, la sixième. Leur fin et la cessation de leur activité se produira seulement à une époque très éloignée appelée techniquement la sixième Ronde. La séparation définitive entre les prétendues forces blanches et forces noires aura lieu pendant la période de la sixième race-racine, dans la Ronde actuelle ; avant que n'apparaisse la septième, on aura le véritable Armagheddon duquel tant a été dit. Un petit cycle, correspondant à la bataille finale et à la séparation, apparaîtra pendant la sixième sous-race, actuellement en voie de formation. La dernière guerre mondiale et notre cycle de séparativité et de bouleversements ne constituent pas encore le véritable Armagheddon. La guerre dont il est question dans le Mahabharata et la dernière guerre avaient leur origine dans les troubles et les désastres qu'elles ont causés, l'une dans le monde astral inférieur, l'autre dans le monde astral supérieur. L'égoïsme et la cupidité étaient les impulsions qui les ont déclenchées. La prochaine grande division aura ses racines dans le monde mental et se fera dans la sixième sous-race. Dans la sixième race-racine elle aura les semences d'un désastre aux lourdes conséquences dans la triplicité coordonnée, mental, astral, physique, qui conduira à un point extrême de la dualité planétaire. Inutile d'aller plus loin, car l'humanité de la sixième Ronde sera si différente de la nôtre et ceux qui se sépareront en forces blanches et forces noires seront si différents de ce que nous entendons maintenant par ces mots, qu'il est inutile de s'occuper de ce problème si éloigné.


(source : "Traité sur la Magie Blanche" d'Alice Bailey, pp.543-544)




Les deux dernières rondes de tout cycle planétaire, de même que les sixième et septième races-racines de ces cycles sont toujours synthétiques ; leur fonction est de récolter et de synthétiser ce qui a été acquis dans les cinq races précédentes. Par exemple, dans notre race-racine, les sixième et septième sous-races vont synthétiser et fondre, ce que les cinq races précédentes auront obtenu. L'analogie réside dans le fait que, dans ce système solaire les deux plans supérieurs (le plan logoïque et le plan monadique sont des plans de synthèse) ; l'un est, pour le Logos, le plan de synthèse où Il abstrait l'essence en manifestation ; l'autre est, pour la Monade, le plan où elle abstrait et engrange le fruit de l'objectivité.


(source : "Traité sur le Feu Cosmique" d'Alice Bailey, p.164)




La vibration du Logos de Jupiter sera néanmoins pressentie et reconnue au cours de la sixième race-racine.

(source : "Traité sur le Feu Cosmique" d'Alice Bailey, p.371)




Au cours de la ronde actuelle, l'homme a développé manas pendant les troisième, quatrième et cinquième races-racine, et l'utilise pour le développement de l'intuition et de la conscience supérieure, pendant les sixième et septième races-racine.

(source : "Traité sur le Feu Cosmique" d'Alice Bailey, p.376)




Tout ce que nous avons examiné jusqu'ici[3] couvre la période s'étendant jusqu'à l'apparition de la nouvelle sous-race. Cette dernière va résumer et conclure temporairement l'effort manasique de la cinquième race-racine (du développement mental), ce qui entraînera des conséquences d'importance énorme. Pendant la sixième sous-race, l'accent ne sera pas mis tellement sur le développement du mental, que sur l'utilisation du mental concret et de ses facultés acquises, en vue de développer les pouvoirs de la pensée abstraite. On a peut-être attaché trop d'importance aux déclarations de certains occultistes selon lesquelles la sixième sous-race serait intuitive L'intuition s'éveillera et sera plus prononcée qu'actuellement, mais la caractéristique essentielle des unités de la sixième sous-race sera leur faculté de penser en termes abstraits et l'utilisation du mental abstrait. Leur fonction sera de parfaire (autant que possible dans cette ronde) l'antaskarana [4]de groupe, c'est-à-dire le lien entre le plan mental et le plan bouddhique. Ce pont pourra être utilisé pendant la sixième race-racine, au cours de laquelle apparaîtront des signes de l'existence réelle et généralisée de l'intuition. Dans la race-racine actuelle, seules quelques unités, çà et là, font preuve d'intuition véritable, ayant construit le pont nécessaire, individuellement. Dans la sixième race-racine de petits groupes seront intuitifs.


(source : "Traité sur le Feu Cosmique" d'Alice Bailey, pp.456-457)




Dans notre chaîne, l'individualisation eut lieu pendant la troisième raceracine de la quatrième ronde ; je parle ici d'une ronde dans une chaîne de globes, et non de la vie d'un Logos planétaire circulant dans les sept chaînes d'un schéma. Il est particulièrement intéressant actuellement que nous soyons dans la quatrième ronde d'une chaîne, ainsi que dans la quatrième ronde du schéma des sept chaînes. Cela conduit à des possibilités évolutionnaires très importantes. Sur la chaîne de la Lune, l'individualisation s'effectua pendant la cinquième race de la troisième ronde, et dans la chaîne qui suit la nôtre sur l'arc évolutif, l'individualisation prendra place dans la sixième race de la seconde chaîne ; dans chaque cas, il s'agit d'une ronde planétaire dans une chaîne de globes.


(source : "Traité sur le Feu Cosmique" d'Alice Bailey, p.459)




Ce Rayon de Magie Cérémonielle aura donc une influence très profonde sur le plan physique, car non seulement ce plan se trouve placé sous sa force cyclique, mais en tous temps, son Logos planétaire y a un effet spécial ; le Seigneur Raja de ce plan est appelé, en termes occultes, la "Réflexion du Logos planétaire dans les Eaux du Chaos". Il s'ensuit que, dans la matière de ce plan (qui est le corps du Seigneur Raja) il se produit des évènements, invisibles pour l'homme ordinaire, mais apparents aux yeux de l'homme spirituel ou de l'adepte.

La matière du plan devient réceptive à la force positive, car l'aspect dévique ou féminin, étant négatif, répond à l'énergie positive de l'Homme Céleste. Cette énergie, suivant la ligne de moindre résistance, se déverse dans la substance du plan, ou corps substantiel des Seigneurs Dévas. Grâce à la réceptivité de ce corps, l'énergie suit certaines voies et produit des effets nettement constructifs.

Ces résultats constructifs se communiquent à la matière éthérique négative du plan et sur les quatre sous-plans supérieurs. Sur les trois sous-plans inférieurs, un effet contraire se produit, et l'énergie de l'Homme Céleste conduit à la destruction de la forme, en vue du travail constructif ultérieur. Le facteur constructif a toujours sa source et se développe à partir des niveaux éthériques. Des cataclysmes mondiaux vont se produire au cours du prochain millénaire ; des continents seront secoués ; des terres seront submergées, d'autres émergeront, tout ceci atteignant son point culminant dans un désastre matériel considérable qui surviendra vers la fin de la quatrième race-rameau de la sixième sous-race. Cela introduira la sixième race-racine enfant.


(source : "Traité sur le Feu Cosmique" d'Alice Bailey, p.467)




Synthèse


Nous avons vu qu'au cours des races et sous-races à venir, il faut s'attendre à un progrès très net du développement manasique ; il y a lieu de noter particulièrement qu'en ce qui concerne l'évolution de manas pendant cette ronde, elle atteindra son point le plus élevé dans les cinq cents prochaines années. L'apparition des deux races-racine finales marquera le point de synthèse et l'utilisation progressive de toutes les acquisitions manasiques, ce résultat sera obtenu grâce au développement de la pensée abstraite et de la reconnaissance intuitive. En d'autres termes (pendant les trois race-racines passées), manas a surtout servi à comprendre l'existence objective, à adapter l'Habitant de la forme à son environnement du plan physique. A partir de maintenant le courant d'activité se dirigera vers la compréhension du côté subjectif de la manifestation et de la psyché de la vie individuelle, divine, planétaire ou humaine. Dans la prochaine ronde tous les stades précédents seront récapitulés et manas se manifestera de manière inconcevable pour la conscience semi-éveillée de l'humanité actuelle. Dans cette ronde, les trois cinquièmes de l'humanité jouiront de la continuité de conscience celle-ci fonctionnant de manière ininterrompue sur les plans physique, astral et mental concret. L'accent de l'évolution manasique sera mis sur l'obtention de la conscience causale et sur la construction scientifique du pont qui devrait unir le véhicule causal et l'atome manasique permanent sur les niveaux abstraits.

Pendant les sixième et septième rondes, nous aurons de nouveau un processus de synthèse analogue à celui qui se développera au cours des sixième et septième races-racines de notre ronde.

Pour exprimer tout ceci en termes plus larges, disons que : l'Homme Céleste parviendra à la conscience de son corps causal sur les niveaux cosmiques et qu'il s'ensuivra une réaction, une repolarisation et l'alignement de Son corps de manifestation. Selon la loi, cela se résoudra en qualité manifestée en dessein intelligent et ordonné au sein de chacun des règnes de la nature et produira une unification à l'intérieur de ces règnes d'un genre qu'il est impossible d'expliquer à l'homme au stade actuel de son développement manasique. Il n'y a donc pas lieu de nous y attarder, la conception mentale de l'homme n'étant pas à la hauteur de l'immensité de ce thème.


(source : "Traité sur le Feu Cosmique" d'Alice Bailey, p.498-499)




Dans la sixième chaîne de chaque schéma, cette sixième loi et le sixième Rayon ont une signification très importante, tandis que la septième chaîne de chaque schéma est toujours synthétique – l'Amour et l'Activité étant parfaitement équilibrés. On peut observer le même effet dans la sixième Ronde. Dans la sixième Ronde de l'actuelle chaîne du schéma Terrestre, la sixième loi se manifestera avec beaucoup de clarté et de force en tant qu'amour dans la fraternité, amour transposé et transmué de l'astral en bouddhique. De même, dans la sixième race-racine et dans la sixième sous-race, on observera une analogie similaire. De la forme brisée de la cinquième sous-race de la cinquième race-racine, construite sous l'influence du cinquième Rayon de Connaissance concrète, avec l'aide de la cinquième Loi de Fixation, émergera la sixième sous-race de l'amour fraternel – l'amour marquant la prise de conscience de la vie Une latente chez tous les Fils de Dieu.


(source : "Traité sur le Feu Cosmique" d'Alice Bailey, p.596)




La création (et je devrais ajouter, la création exagérée) de millions d'objets matériels, que les hommes en tous lieux considèrent comme essentiels à leur bienêtre, est aussi le résultat de l'activité créatrice de la conscience de cinquième rayon. Ceci, naturellement dans la mesure où elle se manifeste sur le plan physique. Quand elle se manifeste sur le plan mental, nous parlons alors d'idées, de concepts, de philosophie et d'idéologies. Quand elle se manifeste sur le plan astral, nous percevons l'impulsion religieuse, le mysticisme et les désirs émotionnels. Tous ces aspects sont présents, aujourd'hui, dans la conscience des hommes de partout. Tout se concrétise dans la conscience humaine, afin que l'homme prenne conscience de sa position sur l'échelle de l'évolution, et sache reconnaître le bien du mal. Tout ceci, je le répète, est dû à l'influence de l'énergie de cinquième rayon. Cette dernière va commencer à transformer le mode de vie humain, les désirs humains ainsi que les affaires et ces attitudes humaines, et conduira finalement (au milieu de la sixième race-racine) à la grande Initiation de la Transfiguration, où la réalité cachée derrière tous les phénomènes humains sera révélée.

(source : "Traité sur les Sept Rayons - Les Rayons et les Initiations" d'Alice Bailey, p.597)




La huitième et la neuvième initiation (dont ni vous ni moi ne savons pratiquement rien) se rapportent à l'instauration des méthodes et techniques par lesquelles la "semence de la volonté", qui fleurira plus tard dans le troisième système solaire, peut être nourrie, et comment sa croissance peut être stimulée. Stimuler et nourrir cette semence incombera à un groupe de Maîtres (devant se développer au cours de la prochaine race majeure) qui, à l'Initiation de la Décision, la sixième, se consacrera, en tant que groupe, au Sentier du Service terrestre. Ces Maîtres s'engageront spécifiquement et en toute connaissance de cause, à promouvoir le projet de Sanat Kumara. Ceci ne concerne pas particulièrement l'actuel groupe de Maîtres. Leur tâche est l'application du processus de l'évolution en vue de préparer le terrain mondial pour le futur ensemencement divin.


(source : "Traité sur les Sept Rayons - Les Rayons et les Initiations" d'Alice Bailey, pp.660-661)




Le premier rayon, celui de la volonté, conduit du dessein latent dans la première race, au Plan évolutionnaire complètement accompli, dans la septième race.

Le deuxième Rayon, celui de l'Amour-Sagesse, conduit de l'amour ou désir dans la deuxième race, à la pleine compréhension intuitive dans la sixième race.

Le troisième Rayon, celui de l'Intelligence active, conduit de la connaissance mentale latente du Lémurien de la troisième race, à l'accomplissement intellectuel de la race aryenne, la cinquième.

Le quatrième Rayon, celui de l'Harmonie par le conflit, conduit de cette période de terrible hésitation entre les forces dans l'Atlantide, la quatrième race, à la dévotion libre et sanctifiée vers l'unification dans la sixième race, les deux courants d'énergies s'unifiant en elle. Ceci marque le point d'achèvement de la Monade d'amour, qui parvient à l'expression de l'Amour-Sagesse. La race finale marque le point d'accomplissement pour les Monades de volonté, de même que l'actuelle race aryenne doit marquer l'accomplissement des Monades de l'Intelligence.

(source : "Traité sur les Sept Rayons - Psychologie Esotérique I" d'Alice Bailey, pp.317-318)




Dans la quatrième race (l'atlantéenne – A.A.B.) le conflit commença et la conscience naquit. Dans la cinquième race (l'aryenne – A.A.B.) on verra la crise de la bataille, c'est alors que les quatre inférieurs et les quatre du milieu commenceront à unir leurs forces. Dans la sixième race, la poussière de la bataille se dissipera. Les quatre inférieurs, les quatre du milieu et les quatre supérieurs à l'unisson, chanteront la gloire de leur Seigneur, la beauté de l'amour de Dieu, la merveille de la fraternité humaine. C'est leur chant de victoire[5]


(source : "Traité sur les Sept Rayons - Psychologie Esotérique I" d'Alice Bailey, p.345)




Plus tard nous aurons de nouveau une période de transition, analogue à celle où se développa kama-manas, nous verrons alors la race toute entière exprimer une synthèse développée de l'intellect-intuition, préparatoire au stade plus avancé qui se manifestera à la fin de la prochaine race-racine, la sixième. Il s'agit là d'une époque, distante encore de quelque dix millions d'années, lorsque l'intellect, à son tour sera descendu en dessous du seuil de la conscience, ainsi que le fit l'instinct. L'intellect travaillera alors automatiquement comme le fait la nature humaine instinctive, et la race sera devenue intuitive. Cela signifie en réalité que le cinquième règne de Dieu (ainsi que l'appellent les chrétiens) sera arrivé. Cela constituera un événement d'une importance équivalente à l'avènement du quatrième règne, lorsque les hommes firent leur apparition sur la terre. Cette prochaine grande race sera gouvernée par les deuxième et quatrième rayons, indiquant ainsi la relation entre la quatrième raceracine, l'atlantéenne et la sixième race-racine. En terme de conscience, cela peut s'exprimer comme une relation entre le développement astralémotionnel et le développement intuitionnel-bouddhique. La dernière race sera gouvernée par les premier, septième et deuxième rayons. Je pense vous avoir donné sur ce sujet abstrait, autant que l'on peut en comprendre.


(source : "Traité sur les Sept Rayons - Psychologie Esotérique I" d'Alice Bailey, p.357)




Vous remarquerez que parmi les grandes nations, seules le Brésil, la Grande-Bretagne et les États-Unis d'Amérique sont nettement sous l'influence du deuxième rayon. Un fait intéressant apparaît lorsque nous considérons ce groupement. La Grande-Bretagne est la gardienne de l'aspect-sagesse de la force du deuxième rayon, pour la race appelée aryenne. Les États-Unis remplissent le même office pour la sixième ou prochaine sous-race, qui est la race-germe pour la future grande sixième race. Le Brésil aura une place parmi les premières dans cette sixième grande race. Ces trois grandes races incorporent l'aspect d'attraction cohésive du deuxième rayon, et le démontreront par leur sagesse et un gouvernement sage basé sur l'idéalisme et l'amour. Les États-Unis représentent une fusion de races, dans laquelle l'élément anglo-saxon est dominant. Le Brésil représentera plus tard le meilleur de ce que les races latines ont à donner. Cette fusion sera considérée du point de vue des types de rayon et du développement des principes fondamentaux, et non sous l'angle de la culture et de la civilisation.


(source : "Traité sur les Sept Rayons - Psychologie Esotérique I" d'Alice Bailey, p.387)



En ce qui concerne l'individualisation, il faut se souvenir des points suivants :

1. L'individualisation sur la chaîne de la lune eut lieu au cours de la cinquième race de la troisième ronde.
2. A l'époque lémurienne, l'individualisation eut lieu parce qu'il s'agissait de la troisième race-racine et de la quatrième ronde.
3. A l'époque atlantéenne, la porte de l'initiation s'ouvrit, et l'initiation forcée devint l'objectif de l'élite de la famille humaine. Ceux qui pouvaient ou qui peuvent ainsi devenir initiés constituent les "lumières qui rayonnent toujours". Aux temps lémuriens, ce sont les "lumières qui brûlent toujours" qui apparurent.
4. Dans notre race, nous trouvons les "lumières qui brillent toujours". C'est l'individualisation des types de la sixième race qui arrivèrent au cours de la seconde ronde.


(source : "Traité sur les Sept Rayons - Psychologie Esotérique II" d'Alice Bailey, p.209)




L'humanité fut autrefois ce qui correspondait au plexus solaire planétaire, et un jour elle déplacera le foyer de sa réceptivité au centre du coeur. Lorsque ce sera le cas, la Hiérarchie déplacera son propre centre de réceptivité dans la sphère d'influence de Shamballa. De ce transfert, la présence du lotus à douze pétales dans le centre supérieur de la tête (le point de jonction entre le centre du coeur et l'âme sur son propre plan) est le sûr garant. Les correspondances suivantes devraient être toujours présentes à l'esprit :

[...] [6]

II. Centre du coeur... Hiérarchie... 2ème Rayon... 6ème race-racine... Amour ; le but.
Energie d'identification. Accomplissement de la fusion.
Six centres en fonctionnement.
Point focal de la conscience égoïque de la divinité.
Cinquième règne. Le Royaume de Dieu.


(source : "Traité sur les Sept Rayons - Astrologie Esotérique" d'Alice Bailey, pp.454-455)




Toutes les âmes accomplissent leur destinée dans toutes les races, mais certains types prédominent dans certaines forment raciales. Quelle raison peut-on trouver alors pour des prédilections ou des antipathies raciales ? C'est dans la réalisation de cette vérité que tous, à un moment donné, nous expérimentons l'incarnation dans toutes les formes raciales, que viendra la connaissance de l'unité. Un éclaircissement sur le sujet peut être donné en faisant un tableau des relations entre rayons et races :

Rayon[7] Pleine expression Influence majeure
Rayon II Amour-Sagesse. dans la 6ème race-racine. 2ème et 6ème sous-races.
âmes du 2ème rayon. Intuition parfaite.

(source : "Traité sur les Sept Rayons - Psychologie Esotérique I" d'Alice Bailey, pp.316-317)




[...] En nous occupant de la famille humaine, nous devons nous efforcer de penser en termes plus larges que ceux qui concernent l'homme individuel tel que nous le connaissons. Nous devons regarder l'humanité comme une entité intégrée, comme un Être, comme une Vie dans une forme. Dans cette forme unifiée de Vie, chaque être humain est une cellule, les sept races constituent les sept centres majeurs, dans lesquels la polarisation s'élève continuellement vers les centres supérieurs, tandis que les centres inférieurs entrent en repos, jusqu'au moment où tous les sept seront coordonnés et énergisées, à la fin de l'âge. Nous pouvons faire ici les suggestions suivantes (notez ce mot) quant à la relation existant entre les races et les centres du corps de l'humanité :

Races[8] Centres Expressions
6ème et prochaine race-racine Centre entre les sourcils Intégration Intuitive.

(source : "Traité sur les Sept Rayons - Psychologie Esotérique I" d'Alice Bailey, pp.318-319)


Voir aussi


Notes et références

  1. A partir du milieu du XXème siècle.
  2. NDE : Le sens de la vue. Voir "La Lumière de l'Ame", p.355.
  3. NDE : Ce qui a été examiné concerne les effets des Rayons sur le développement du Mental humain. Voir le "Traité sur le Feu Cosmique", pp.424-457.
  4. Antahkarana est manas inférieur, le canal de communication entre la personnalité et manas supérieur, ou âme humaine. H.P. Blavatsky.
  5. NDE : Extrait du "Vieux Commentaire". Voir "Traité sur les Sept Rayons - Psychologie Esotérique I", pp.344 et s.
  6. NDE : Pour voir les correspondances des autres races, voir l'article "Races" ou "Traité sur les Sept Rayons - Astrologie Esotérique", pp.454-456.
  7. NDE : Pour voir les correspondances des autres races, voir l'article "Races" ou "Traité sur les Sept Rayons - Psychologie Esotérique I", pp.316-317.
  8. NDE : Pour voir les correspondances des autres races, voir l'article "Races" ou "Traité sur les Sept Rayons - Psychologie Esotérique I", pp.318-319.
Outils personnels
Création nouvel article