Neuvième Initiation

De Esopedia.

Neuvième Initiation.

La Neuvième Initiation – Le Refus


Il apparaîtra, évidemment, que la Transition dont il s'agit[1] est reliée à la Sixième Initiation, l'Initiation de la Décision, où le Maître décide lequel des sept Sentiers Il suivra vers sa place prédestinée. Je ne sais pas ce qu'implique le Grand Refus. Je ne sais qu'une seule chose : il indique le dernier contact de l'Initié avec ce que nous entendons par mal cosmique, se manifestant sur notre planète et en relation avec elle. Il lui est accordé ce dernier contact, mais il n'a pas pour base quelque chose d'analogue au mal en lui, mais repose sur "la demande planétaire de libération". Cette demande est si forte que l'Initié – dont le coeur brûle d'amour – est tenté de revenir sur sa décision et de rester sur la planète avec les Sauveurs du Monde qui ont choisi le Sentier terrestre. Néanmoins, il se peut qu'il ne le fasse pas ; devant les initiés assemblés, il dit son refus et "fait son devoir alors qu'il s'achemine vers les pieds sacrés de Celui qui se tient au bout du Sentier choisi".

Encore une fois, nous nous trouvons face à la caractéristique planétaire dominante qui nous a été présentée sous plusieurs noms différents, à savoir, la sensibilité qui, sous une forme ou sous une autre caractérise chaque initiation. Nous la connaissons aussi en tant qu'attraction, cette sensibilité qui va vers l'extérieur jusqu'à ce qu'elle attire à elle les formes d'existence que l'initié peut instruire et aider ; nous la connaissons aussi en tant qu'activité générale conférant la perception sensorielle spirituelle qui rend l'initié conscient – dans un sens universel – de tout ce qui concerne la sphère d'influence de la Volonté de Dieu. Ceci se manifeste particulièrement à la huitième Initiation, l'Initiation de la Transition. A la neuvième Initiation, celle du Refus, cette perception spirituelle plus grande nous est présentée sous le terme "Existence", car l'existence est la vie associée à la perception qui "trouve sa propre place et la maison spirituelle de son Etre, qui est la vraie maison de tous les Etres, mais de ceci, nos formes planétaires ne savent rien." L'initié a finalement appris à la trouver après avoir lutté contre le mal en lui-même, après avoir lutté contre le matérialisme et contre le mal dans la famille humaine, après avoir lutté pour aider à "fermer la porte de la demeure du mal" et avoir refusé tout contact (même dans une bonne intention) avec le mal cosmique.

La Loge planétaire des Maîtres l'a absorbé, et, à la dernière initiation, la Grande Loge de Sirius l'a reconnu ; Il n'aura plus rien à faire avec la Loge Noire des Adeptes. Il tempérera ses mauvais effets et luttera pour neutraliser ses résultats, mais Il sait que la victoire définitive sur le mal physique cosmique doit être entreprise par des Existences beaucoup plus avancées que même les Membres du Conseil de Shamballa ; certaines Entités solaires et certaines grandes Vies de Sirius s'occupent de ce problème.


(source : "Traité sur les Sept Rayons - Les Rayons et les Initiations" d'Alice Bailey, pp.736-737)


Voir aussi


Notes et références

  1. NDE : Le Maître Tibétain parle là de la précédente initiation, la Huitième Initiation - La Transition, dont rien n'est dit.
Outils personnels
Création nouvel article