Mano

De Esopedia.

Mano, de la gnose. Le Seigneur de Lumière. Rex Lucis, dans le Codex Nazarœus. Il est la Seconde "Vie" de la deuxième trinité ou trinité manifestée, "la vie et la lumière célestes, et plus ancien que l'architecte du ciel et de la terre" (Codex Nazaréen, Vol. I, p. 145).

Ces trinités se présentent ainsi :


  • — le suprême Seigneur de splendeur et de lumière, lumineux et resplendissant, devant qui nul autre n'existe, est nommé Corona (la Couronne) ;
  • le Seigneur Ferho, la vie non révélée qui existait dans le premier (Corona) de toute éternité ;
  • et le Seigneur Jourdain — l'esprit, l'eau vivante de la grâce (Ibid. II., pp. 45-51). Il est le seul au moyen duquel nous pouvons être sauvés.


Ces trois constituent la trinité in abscondito.


La seconde trinité est composée des trois vies.


  • La première est à la ressemblance du Seigneur Ferho, duquel elle provient ; et ce second Ferho est le Roi de Lumière — Mano.
  • La seconde vie est Ish Amon (le Plérôme), le vase d'élection contenant la pensée visible de Jordanus Maximus — le type (ou sa réflexion intelligible), le prototype de l'eau vivante, qui est le "Jourdain spirituel" (Ibid., II, p. 211).
  • La troisième vie, qui est le produit des deux autres, est ABATUR (Ab, le Parent ou le Père). Ceci est le mystérieux et décrépit "Vieillard des Vieillards[1]", l'antique "Senem sui obtegentem et grandœvum mundi".


Cette dernière vie, la troisième, est le Père du Démiurge Fétahil, le Créateur du Monde, que les Ophites nomment Ilda-Baoth (V.), bien que Fétahil soit le seul engendré, la réflexion du Père, Abatur, qui l'engendre en regardant dans l' "eau ténébreuse". Sophia Achamoth engendre également son fils Ilda-Baoth, le Démiurge, en regardant dans le chaos de la matière.


Mais le Seigneur Mano, le "Seigneur de Sublimité, le Seigneur de tous les Génies", est plus élevé que le Père dans ce Codex cabalistique — l'un est purement spirituel, l'autre matériel.


Ainsi, par exemple, tandis que celui qui est le seul engendré d'Abatur est le génie Fétahil, le créateur du monde physique, le Seigneur Mano, le "Seigneur d'Élévation", qui est fils de Celui qui est "le Père de tous ceux qui prêchent l'Évangile", produit également un "fils unique", le Seigneur Lehdaio, un "Seigneur Juste". Il est le Christos, l'oint qui répand la "grâce" de l'invisible Jourdain, l'Esprit de la couronne la plus élevée (pour informations complémentaires, voir Isis Dévoilée, Vol. III, pp. 254 et suivantes).


(source : "Glossaire Théosophique" d'Héléna Blavatsky)


Notes et références

  1. NDE : Ce "Vieillard des Vieillards" serait-il l'Ancien des Jours ?
Récupérée de « http://esopedia.urobore.net/Mano »
Outils personnels
Création nouvel article