Israël

De Esopedia.

Israël, de l'hébreu. Les Cabalistes d'Orient font dériver son nom d'Isaral ou Asar, le dieu-soleil. "Isra-el" signifie "luttant avec dieu" ; le "soleil se levant sur Jacob-Israel" signifie le dieu-soleil Isaral (ou Isar-el) luttant avec la matière et la fécondant, qui possède le pouvoir avec "Dieu et avec l'homme" et souvent l'emporte sur les deux. Esaü, Æsaou, Asu, est aussi le soleil. Esaü et Jacob, les jumeaux allégoriques, sont les emblèmes du principe double toujours en lutte dans la nature – le bien et le mal, les ténèbres et la lumière solaire – et le "Seigneur" (Jehovah) est leur antitype. Jacob-Israel est le principe féminin d'Esaü, comme Abel est celui de Caïn, tous les deux, Caïn et Esaü étant le principe mâle. C'est pourquoi, comme Malach-Iho, le "Seigneur", Esaü combat avec Jacob et ne l'emporte pas sur lui. Dans la Genèse XXXII, le dieu-soleil combat d'abord avec Jacob, lui brise la cuisse (symbole phallique) et est pourtant battu par son type terrestre – la matière ; et le dieu-soleil se dresse sur Jacob et sa cuisse en alliance. Tous ces personnages bibliques leur "Seigneur Dieu" y compris sont des symboles représentés en récits allégoriques. Ce sont les types de la Vie et de la Mort, du Bien et du Mal, de la Lumière et des Ténèbres, de la Matière et de l'Esprit dans leur synthèse, tous étant présentés sous leurs aspects opposés.

(source : "Glossaire Théosophique" d'Héléna Blavatsky)

Outils personnels
Création nouvel article