Amon

De Esopedia.

Amon ou Amoun, de l'égyptien. Un des grands dieux de l'Egypte. Amon est bien plus ancien qu'Amon-Râ, et il est identique à Baal-Hammon, le Seigneur du Ciel.

Amoun-Râ était , le Soleil spirituel, le "Soleil de Justice", etc..., car... "le Seigneur Dieu est un Soleil". C'est le Dieu du Mystère et les hiéroglyphes de son nom sont souvent inversés. C'est Pan, ésotériquement la Toute-Nature, et par conséquent l'Univers et le "Seigneur de l'Eternité".

, comme le déclare une antique inscription, "fut engendré par Neith mais non produit". On le nomme le "Râ soi-engendré" et il créa la bonté d'un regard de son oeil ardent, comme Set-Typhon créa le mal de la même manière. Comme Amon-Râ (aussi Amoun-Râ et Amen-Râ), il est le "Seigneur des mondes qui trônent sur le disque du soleil, et il apparaît dans l'abîme du Ciel".

Une hymne très ancienne écrit le nom sous la forme d' "Amen-Râ", et salue le "Seigneur de Vérité, père des dieux, faiseur de l'homme, créateur des bêtes, Seigneur de l'Existence, Illuminateur de la Terre, naviguant dans le ciel en tranquillité... Tous les coeurs sont adoucis en Te contemplant, Souverain de la vie, de la santé et de la force ! Nous adorons Ton esprit qui seul nous fit..., etc... etc... (Voir Bonwick dans Egyptian Belief and Modern Thought.).

Amon-Râ est appelé le "mari de sa mère" et son enfant (voir "Chnoumis" et "Chnouphis" ainsi que dans La Doctrine Secrète, Vol. II, pp. 78 et 80).

C'était au dieu à tête-de-bélier que les Juifs sacrifiaient des agneaux, et l'agneau de la théologie chrétienne est un rappel déguisé du bélier.


(source : "Glossaire Théosophique" d'Héléna Blavatsky)

Récupérée de « http://esopedia.urobore.net/Amon »
Outils personnels
Création nouvel article