Amenti

De Esopedia.

Amenti, de l'égyptien. Esotériquement et littéralement, l'habitat du Dieu Amen, ou Amoun, ou le "caché", le dieu secret. Exotériquement, le royaume d'Osiris divisé en quatorze parties dont chacune était destinée à tenir un rôle en rapport avec l'état post-mortem du défunt.

Entre autres choses, une de ces parties contenait la Salle du Jugement. C'était le "Pays de l'Ouest", la "Demeure Secrète", le pays sombre, et la "maison sans porte". Mais c'était aussi Kerneter, le "séjour des dieux" et le "pays des ombres" comme le Hadès (V.) des Grecs. C'était aussi la "Maison du Bon Père" (dans laquelle il y a "beaucoup de demeures").

Les quatorze divisions comprenaient, parmi bien d'autres, Aanrou (V.), la Salle des Deux Vérités, le Pays de Béatitude, Neter-xer, "le lieu des funérailles (ou d'enterrement)", Otamer-xer, les "Champs des Amis du Silence", et aussi beaucoup d'autres salles mystiques et de demeures, l'une identique au Shéol des Hébreux, une autre comme le Devachan des occultistes, etc...

Parmi les quinze portails de la demeure d'Osiris, il y en avait deux principaux, le "portail d'entrée" ou Rustu, et le "portail de sortie" (réincarnation) ou Amh.

Mais on ne trouvait en Amenti aucune salle pour représenter l'Enfer chrétien orthodoxe. La pire de toutes était la Salle de l'Eternel Sommeil et des Ténèbres. Comme le dit Lepsius, les défunts "y dorment en formes incorruptibles, ils ne s'éveillent pas pour voir leurs frères, ils ne reconnaissent plus ni père ni mère, leurs coeurs ne ressentent rien envers leurs femmes et enfants. C'est la demeure du dieu Tout-Mort... Chacun tremble pour lui adresser des prières car il n'entend pas. Nul ne peut le louer, car il ne tient pas compte de ceux qui l'adorent. Il ignore aussi les offrandes qu'on lui apporte".

Ce dieu est le Décret Karmique, la terre du Silence – le séjour de ceux qui meurent dans une totale incroyance, ceux qui sont morts d'accident avant le temps prescrit, et pour finir ceux qui meurent sur le seuil d'Avîchi, une mort qui ne se situe jamais en Amenti, ni en aucun autre état subjectif sauf dans un seul cas, mais sur cette terre où la re-naissance est forcée. Ceux-ci ne s'attardaient pas très longtemps même dans leur état de lourd sommeil, d'oubli et de ténèbres, mais étaient entraînés plus ou moins rapidement vers Amh "le portail de sortie".

(source : "Glossaire Théosophique" d'Héléna Blavatsky)

Récupérée de « http://esopedia.urobore.net/Amenti »
Outils personnels
Création nouvel article