Jakin et Boaz

De Esopedia.

Jakin et Boaz, de l'hébreu. Symbole cabalistique et maçonnique. Les deux colonnes de bronze (Jakin, mâle et blanc ; Boaz, féminine et rouge), fondues par Hiram Abiff de Tyr, appelé "le fils de la veuve", pour le prétendu temple (maçonnique) de Salomon. Jakin, qui était le symbole de la sagesse (hochmah), la seconde Sephira, et Boaz, celui de l'intelligence (binah) ; le temple, situé entre les deux, étant considéré comme kether, la couronne, le Père-Mère.

(source : "Glossaire Théosophique" d'Héléna Blavatsky)

Outils personnels
Création nouvel article