Feu Blanc

De Esopedia.

Pour les articles partageant le même nom, voir la page Feu (homonymie) Disambig.png

Feu blanc, de la kabbale. Traitant du "Grand Visage" et du "Petit Visage", les symboles du Macrocosme et du Microcosme, le Zohar parle du Feu Blanc caché irradiant de ceux-ci, nuit et jour, et qui cependant n'est jamais vu. Il répond à la force vitale (par de là l'éther luminifère), et à l'électricité sur les plans supérieur et inférieur. Mais le "Feu Blanc" mystique est un nom donné à Ain-Soph. Et ceci marque la différence entre les philosophies aryenne et sémite. Les occultistes de la première parlent du Feu Noir qui est le symbole du Brahma inconnu et impensable, et affirment comme impossible toute spéculation sur ce "Feu Noir". Mais les cabalistes qui, grâce à une permutation subtile de sens, dotent même Ain-Soph d'une sorte de volonté indirecte et d'attributs, appellent blanc son "feu", entraînant ainsi de force l'Absolu dans le monde de relation et de limitation.

(source : "Glossaire Théosophique" d'Héléna Blavatsky)

Voir aussi

Outils personnels
Création nouvel article