Dugpas

De Esopedia.

Dugpas, du tibétain. Littéralement, "Bonnets Rouges" : une secte du Tibet. Avant la venue de Tsong-kha-pa, au quatorzième siècle, les Tibétains, dont le Bouddhisme s'était détérioré et avait été terriblement contaminé par la doctrine de la vieille religion Bön, étaient tous des Dugpas. Pourtant, depuis cette époque, après l'imposition de lois rigoureuses aux Gelukpas (bonnets jaunes), et après la réforme et la purification générale du Bouddhisme (ou Lamaïsme), les Dugpas se sont livrés plus que jamais à la sorcellerie, à l'immoralité et à l'ivrognerie.

Dès lors le mot Dugpa est devenu synonyme de "sorcier", "adepte de magie noire" et de tout ce qui est vil. Il n'y a que peu – ou pas du tout – de Dugpas dans le Tibet oriental, mais ils se rassemblent au Bhoutan, au Sikkim et en général sur les frontières. Les Européens n'ayant pas la possibilité d'aller au-delà des régions frontalières, les orientalistes n'ayant jamais étudié le Bouddhisme-Lamaïsme dans le véritable Tibet, mais portant leurs jugements d'après des on-dits et d'après ce que Csoma de Köros, Schlagintweit et quelques autres en ont appris des Dugpas, font la confusion entre les deux religions et les mettent dans le même sac. C'est ainsi qu'ils donnent au public du Dugpaisme pur au lieu du Bouddho-lamaïsme. Bref le Bouddhisme du Nord, dans sa forme purifiée et métaphysique, est à peu près inconnu.

(source : "Glossaire Théosophique" d'Héléna Blavatsky)

On dit des Dugpas, les bonnets rouges, qu'ils sont des adeptes de la voie de la main gauche.

Voir aussi

Récupérée de « http://esopedia.urobore.net/Dugpas »
Outils personnels
Création nouvel article