Collected Writings

De Esopedia.

Collected Writings d'Helena Petrovna Blavatsky.

Collection en 15 volumes de l'ensemble des écrits d'Helena Blavatsky, articles et essais publiés dans différents périodiques, journaux et revues durant son vivant, ainsi que des échanges épistolaires de lettres et correspondances avec des étudiants spiritualistes. L'ensemble des écrits peut être trouvé, en anglais, sur le site H.P. Blavatsky Collected Writings Online.

On peut citer, pour l'illustration, un extrait de la préface publiée pour la première fois en 1950, dans le volume V de cette collection (traduction d'Esopedia).

Extrait de la Préface

« Les premiers articles écrits par H. P. B. étaient polémiques sur le fond et tranchants sur la forme. Ils furent publiés dans les journaux spiritualistes les plus renommés de l'époque, comme le Banner of Light (Boston, Massachusetts), le Spiritual Scientist (Boston, Massachusetts), le Religio-Philosophical Journal (Chicago, Illinois), The Spiritualist (Londres), La Revue Spirite (Paris). Dans le même temps, elle écrivit de fascinantes histoires occultes pour les journaux américains leaders, y comme The World, The Sun et The Daily Graphic, tous de New York.

Après qu'elle se soit rendu en Inde, en 1879, elle contribua à The Indian Spectator, The Deccan Star, The Bombay Gazette, The Pioneer, The Amrita Bazaar Pâtrika, et d'autres journaux.

Pendant plus de sept ans, plus précisément de 1879 à 1886, elle écrivit des histoires en série pour le journal russe bien connu Moskovskiya Vedomosty (Moscou), et le périodique reconnu, Russkiy Vestnik (Moscou), ainsi que pour des journaux plus confidentiels, comme le Pravda (Odessa), le Tiflisskiy Vestnik (Tiflis), Rebus (St-Petersburg), et d'autres.

Après la fondation de son premier magazine théosophque, The Theosophist (Bombay et Madras), en octobre 1879, elle investit dans ses pages une quantité énorme d'enseignements inestimables, qu'elle continua à donner à une date tardive dans les pages de son magazine londonien, Lucifer, la Revue Théosophique de Paris à la vie courte, et The Path de New York.

Tout en supportant cette production littéraire conséquente, elle trouva du temps à engager dans des discussions polémiques avec une quantité d'écrivains et d'étudiants dans les pages d'autres périodiques, en particulier dans le Bulletin Mensuel de la Société d'Etudes Psychologiques de Paris et dans Le Lotus (Paris). En addition à cela, elle écrivit un nombre de petits pamphlets et de Lettres Ouvertes, qui furent publiés séparément, à divers occasions. Dans cette présentation générale, on ne fera que mentionner sa correspondance volumineuse, dont de nombreuses parties contiennent des enseignements plein de valeur, et ses Instructions privées qu'elle fit parvenir après 1888 aux membres de la Section Esotérique[1].

Après 25 années de recherches conséquentes, le nombre d'articles individuels écrits par H. P. B. en Anglais, Français, Russe et Italien, peut être estimé à près d'un millier. »


(source : Collected Writings, Preface du Volume V, traduction d'Esopedia)


Notes et références

  1. NDE : De la Société Théosophique.
Outils personnels
Création nouvel article