Avatâra

De Esopedia.

Avatâra ou Avatâr, du sanscrit. Incarnation divine. La descente d'un dieu ou d'un être exalté qui a passé au-delà de la nécessité des renaissances dans le corps d'un simple mortel. Krishna était un avatâr de Vishnu. Le Dalaï Lama est regardé comme un avatâr d'Avalokiteśvara, et le Teschu Lama comme celui de Tsong Kha-pa ou Amitâbha. Il y a deux sortes d'avatârs "ceux qui sont nés d'une femme" et les sans-parents, les anupâdaka.

(source : "Glossaire Théosophique" d'Héléna Blavatsky)




Un Avatar est un Être qui, en plus d'une tache délibérément choisie et d'une destinée fixée d'avance, est capable de transmettre l'énergie ou la puissance divine. C'est là, forcément, un profond mystère, démontré d'une manière particulière, (en relation avec l'énergie cosmique), par le Christ, qui, pour la première fois dans l'histoire de la planète et, pour autant que nous le sachions, a transmis l'énergie divine de l'Amour directement à notre planète et, dans un sens très défini, à l'humanité. A la doctrine des Avatars ou Messagers Divins, s'associe toujours aussi l'idée d'un Ordre spirituel sur des niveaux subtils appelé la Hiérarchie de Vies spirituelles, travaillant au bien de l'humanité. La seule chose que nous sachions réellement c'est que, au cours des âges, de grands et divins Représentants de Dieu incarnent le dessein divin, et ils affectent le monde entier de telle sorte que leurs noms sont connus et que leur influence se fait sentir des milliers d'années après qu'Ils soient retirés du monde des hommes. Toujours et encore, Ils sont venus, et ont laissé derrière eux un mondechangé et une nouvelle grande religion. Nous savons aussi que les religions et les prophètes ont toujours promis à l'humanité qu'Ils reviendraient parmi nous à l'heure du besoin. Ces déclarations reposent sur des faits historiques. En dehors d'elles, nous ne savons que relativement peu de détails.

Le mot Avatar est un mot sanscrit, signifiant littéralement : Qui descend de très haut. Ava (employé comme préfixe devant les verbes et les substantifs verbaux) exprime l'idée de "à distance, loin, vers le bas". Avataram (le comparatif) "plus loin". La racine Av semble toujours indiquer l'idée de protection d'en haut, et se trouve dans des mots composés se référant à la protection de rois ou de législateurs. S'appliquant aux dieux, la signification en est : "accepté favorablement", lorsqu'un sacrifice est offert. Il en résulte que le mot racine peut signifier : "qui descend avec l'approbation de la source supérieure d'où Il émane, et au profit du lieu où Il arrive"

(source : Dictionnaire sanscrit de Monier-Williams)


Sommaire

L'objectif des avatars

Tous les Avatars ou Sauveurs du monde expriment cependant en venant deux mobiles fondamentaux : la nécessité, pour Dieu, d'entrer en relations avec les hommes, et le besoin qu'éprouve l'humanité d'entrer en contact avec Dieu et d'en recevoir aide et compréhension. Obéissant à ces mobiles, tous les Avatars sont, par conséquent, des Intermédiaires divins. Ils peuvent agir ainsi parce qu'ils se sont complètement libérés de toute limitation, de tout sentiment d'égoïsme et de séparativité, et parce que (à l'opposé de ce que font les hommes) Ils ne sont plus le centre dramatique de Leur vie, comme c'est le cas pour la plupart d'entre nous. Lorsqu'Ils ont atteint ce stade de décentralisation spirituelle, Ils peuvent devenir Eux-mêmes des événements dans la vie de notre planète ; tous les regards peuvent se tourner vers Eux et toute l'humanité peut en être influencée. C'est pourquoi un Avatar ou un Christ apparaît pour deux raisons : l'une est la Cause insondable et inconnue qui l'y incite ; l'autre est la demande ou l'invocation de l'humanité elle- même. La venue d'un Avatar est, par conséquent, un événement spirituel qui s'accomplit en vue d'opérer des changements ou des renouvellements d'importance capitale, pour inaugurer une civilisation nouvelle, et de conduire l'homme plus près du divin. On les a définis comme "des hommes extraordinaires, apparaissant de temps en temps, afin de changer la face du monde et d'initier une ère nouvelle dans les destinées de l'humanité". Ils viennent dans des périodes de crises ; fréquemment, ils suscitent eux-mêmes des crises pour mettre fin à ce qui est caduc et indésirable, et préparer la voie à des formes nouvelles et mieux adaptées à la vie en continuelle évolution du Dieu Immanent dans la nature. Ils viennent lorsque le mal domine. Pour cette seule raison déjà, il est permis d'attendre un Avatar à l'époque actuelle. Les conditions nécessaires au retour du Christ existent.

Il y a des Avatars de tous les rangs et de tous les genres ; quelques-uns sont d'une grande importance planétaire parce qu'Ils sont l'expression vivante de cycles entiers de développement futur, parce qu'Ils font résonner la note et transmettent l'enseignement qui créera une ère nouvelle et une civilisation nouvelle. Ils incarnent de grandes vérités vers lesquelles doivent s'orienter les masses, et qui constituent encore de nos jours le but des plus grands esprits du temps, même si elles n'ont pas encore été réalisées. Certains Avatars expriment aussi l'aboutissement des efforts humains vers la perfection et représentent ainsi à travers les âges le type de "l'homme idéal". D'autres, plus grands encore, sont appelés à être présentés et manifestés sur terre sous une nouvelle forme ; Ils possèdent ce pouvoir parce qu'Ils ont réalisé la perfection et ont atteint les plus hautes Initiations possibles. Ils ont le don d'être ces qualités spirituelles incarnées, et parce qu'Ils ont pleinement exprimé un principe, une qualité spécifique, Ils peuvent servir de canal et transmettre ce principe ou cette qualité qui provient du centre de toute Vie spirituelle. Ceci est la base de la doctrine des Avatars ou Messagers divins.

Le Christ fut l'un d'eux, et il fut doublement un Avatar, car non seulement Il fit retentir la note de l'Age nouveau, il y a plus de deux mille ans, mais Il incarna en outre, d'une manière mystérieuse et inexplicable, le divin Principe de l'Amour ; Il fut le premier à révéler aux hommes la véritable nature de Dieu. L'invocation de l'humanité (la seconde cause suscitant une intervention divine) est d'une puissante efficacité, parce que les âmes des hommes, particulièrement lorsque les hommes agissent de concert, ont en elles quelque chose qui les apparente à la nature divine de l'Avatar. Nous sommes tous des Dieux, enfants d'un seul Père, comme nous l'a dit le Christ, le dernier des Avatars. C'est ce centre divin dans le cœur humain qui, lorsqu'il est éveillé et actif, peut évoquer une réponse du Haut-Lieu ou "Celui qui vient" attend l'heure de Son retour. Seule l'invocation unanime de l'humanité, sa "détermination massive", peuvent hâter la descente (ainsi qu'on l'appelle) d'un Avatar.

En résumé, la doctrine des Avatars est parallèle à la doctrine de la continuité de la Révélation. D'âge en âge, à chaque grande crise de l'humanité et toujours dans les heures de besoin, à l'apparition d'une nouvelle race ou lors de l'éveil d'une humanité préparée à une nouvelle et plus vaste vision, le Cœur de Dieu – mû par la loi de Compassion – envoie un Instructeur, un Sauveur, un Porteur de Lumière, un Avatar, un Intermédiaire, un Christ. Celui-ci apporte à l'humanité le message qui guérira, qui indiquera la prochaine étape a franchir, éclairera quelque obscur problème mondial et exprimera un aspect divin inconnu jusqu'alors. La doctrine des Messagers divins, des Apparitions divines, des Avatars et des Sauveurs – dont l'histoire rend un témoignage indubitable – est fondée sur le fait de la continuité de la révélation, et sur la succession des manifestations progressives de la Nature divine. L'attente mondiale du retour du Christ est basée sur la réalité de cette continuité, sur les apparitions successives des Messagers et des Avatars, et sur le terrible désarroi de l'humanité des temps présents. C'est la reconnaissance innée de ces faits qui a poussé l'humanité entière à invoquer de façon croissante une forme quelconque d'aide ou d'intervention divines. C'est cette même reconnaissance qui a suscité au "Centre où la Volonté de Dieu est connue" l'ordre du retour de l'Avatar. En réponse à ce double appel, le Christ a fait connaître à Ses disciples, dans tous les pays, Sa décision de réapparaître, dès qu'ils auront accompli le travail préparatoire nécessaire.

Les Avatars les plus connus sont le Bouddha en Orient et le Christ en Occident. Leurs messages sont familiers à tous et les fruits de Leur vie et de Leurs paroles ont imprégné la pensée et les civilisations des deux hémisphères. Etant des Avatars humains-divins, Ils représentent ce que l'humanité peut aisément comprendre. Parce qu'Ils sont de la même nature que nous, "chair de notre chair, esprit de notre esprit", nous les connaissons, nous nous confions en Eux, et Ils signifient plus pour nous que d'autres apparitions divines. Des millions d'êtres les connaissent ; il nous est impossible de comprendre toute l'importance du noyau d'énergie spirituelle que chacun d'Eux a créé. La création d'un noyau d'énergie persistante, spirituellement positive est la tâche constante d'un Avatar. Il concentre et stabilise dans l'humanité une vérité dynamique, une puissante forme-pensée, ou charge d'énergie magnétique. Ce foyer agit de façon croissante, comme transmetteur d'énergie spirituelle ; il rend l'humanité capable d'exprimer une certaine idée divine, qui, par la suite, produit une civilisation, avec sa culture, ses religions, ses structures politique et gouvernementale et ses systèmes d'éducation. Ainsi se fait l'histoire, laquelle ne fait qu'enregistrer la réaction cyclique de l'humanité à l'afflux d'une énergie divine, transmise par un guide inspiré ou par un Avatar.

De nos jours, un Avatar est généralement un représentant du second aspect divin, celui de l'Amour- Sagesse, l'Amour de Dieu. Il apparaîtra sous la forme d'un Sauveur, d'un Constructeur, d'un Protecteur ; l'humanité n'est pas encore suffisamment développée ni assez orientée vers la vie de l'Esprit, pour supporter aisément l'influence d'un Avatar qui manifesterait la Volonté dynamique de Dieu. En ce qui nous concerne, jusqu'à présent (et c'est là notre limitation), un Avatar est essentiellement celui qui préserve, développe, construit, protège et favorise les impulsions spirituelles qui nous font vivre ; sa manifestation est en grande partie déterminée par le besoin des hommes et leur demande d'aide et de protection. L'humanité a besoin d'amour, de compréhension et de justes relations entre les hommes pour atteindre à la divinité. C'est ce besoin qui nous a valu la présence du Christ, Avatar de l'Amour. Par Sa prodigieuse réalisation – dans la voie de la compréhension – le Christ, ce grand Messager humain-divin, nous a transmis un aspect et une puissance de la nature de Dieu, le principe de l'Amour divin. Avant la venue du Bouddha, l'Avatar de l'Illumination, l'attitude indécise de l'humanité envers Dieu s'exprimait par une aspiration à la lumière, et en reconnaissant un Dieu Transcendant. Alors le Bouddha vint et démontra dans Sa propre vie la réalité d'un Dieu Immanent de même que celle d'un Dieu Transcendant ; de Dieu dans l'univers et de Dieu en l'humanité. L'homme devint conscient de l'existence de Dieu et de celle du Soi dans le cœur de l'individu. C'était pour l'homme, une vérité relativement neuve.

Cependant, jusqu'à la venue du Christ, qui vécut une vie d'amour et de service, et qui donna aux hommes le commandement nouveau de s'aimer les uns les autres, les Ecritures saintes n'avaient insisté que fort peu sur la notion d'un Dieu d'Amour. Après la venue du Christ, l'Avatar de l'Amour, Dieu fut pour les hommes l'amour suprême, amour comme but et objectif de la création, amour comme principe fondamental de toutes relations, et amour travaillant à travers toute la manifestation à la réalisation d'un Plan inspiré par l'amour. Le Christ révéla et accentua cette qualité divine, modifiant ainsi toute l'existence humaine, ses buts, ses valeurs.

(source : "Le Retour du Christ" d'Alice Bailey, p.10 à 15)


Les types d'avatars

Un avatar est un Rayon émanant d'une pure source spirituelle, et (qu')une entité soi-consciente n'obtient le droit d'accomplir cette forme particulière de travail qu'après une série de Vies de haute réalisation spirituelle.

1. Avatars cosmiques.

2. Avatars solaires.

3. Avatars interplanétaires.

4. Avatars planétaires.

5. Avatars humains.

Ainsi que je viens de le dire, un avatar est un Rayon de splendeur accomplie et radieuse, se revêtant de matière dans le dessein de servir. Tous les avatars, au sens strict du terme, sont des âmes libérées, mais les avatars cosmiques et solaires sont libérés des deux plans inférieurs des plans cosmiques. Tandis que les avatars planétaires et interplanétaires sont libérés du plan physique cosmique, nos plans systémiques, l'avatar humain a réussi à se libérer des cinq plans de l'effort humain. Dans un sens strictement technique et moins élevé, un Maître en incarnation physique est un genre d'avatar, car Il est une "âme libérée" et ne choisit donc de s'incarner qu'en vue d'un dessein spécifique ; mais nous ne traiterons pas des Maîtres. Subdivisons encore ces groupes, afin de clarifier les idées :

Avatars Cosmiques

Ils représentent l'incarnation de la force issue des centres cosmiques suivants, pris parmi d'autres :

1. Sirius

2. Celle des sept étoiles de la Grande Ourse, dont l'âme est le prototype du Seigneur de notre troisième Rayon majeur.

3. Notre centre cosmique.

Ils représentent des entités aussi éloignées de la conscience de l'Homme que ce dernier l'est de la conscience de l'atome de substance. Des milliers de ces grands cycles que nous appelons "cent ans de Brahma" se sont écoulés depuis qu'ils sont passés par le stade humain ; Ils incarnent une force et une conscience dont le rôle est d'œuvrer à la coordination intelligente des Cieux étoilés.

Ils ont atteint et transcendé tout ce que l'homme peut concevoir dans le domaine de la volonté, de l'amour et de l'intelligence, et à la synthèse de ces trois qualités, ils ont ajouté des qualités et des vibrations qui dépassent même la vision de nos plus hauts adeptes. Leur apparition dans le système solaire est très inhabituelle et n'est reconnue que sur les deux plans les plus élevés. Cependant, vu la nature matérielle du système solaire, Leur venue est littéralement l'apparition sous forme physique d'un Être spirituel Qui est pleinement conscient.

De telles entités venant de Sirius apparaissent à l'occasion de l'initiation du Logos solaire ; Elles ont une relation particulière avec les cinq Kumaras et à travers Eux, (Les utilisant comme points focaux de force) avec le département du Mahachohan de toutes les Hiérarchies occultes du système. Une seule fois, un tel Être a rendu visite à notre système solaire, visite en relation avec l'apparition dans le temps et dans l'espace des cinq Fils-nés-du-Mental de Brahma. L'effet d'une visite telle que celle de l'Avatar de Sirius est considérée comme la totalité de la civilisation et de la culture, envisagées du point de vue du système tout entier et en un éclair de temps.

Un Avatar du centre cosmique apparaîtra à l'approche du pralaya et produira, dans le corps du Logos, ce que nous appelons la "Mort". C'est le Moissonneur cosmique et (pour exprimer ce qui est dit plus haut en mots de nature compréhensible) Il appartient à un groupe représentant l'énergie d'abstraction du cosmos dont nous trouvons une faible correspondance dans le rôle joué par l'aspect destructeur du Logos, et dans les forces qui produisent la mort physique et la désintégration du corps physique de l'homme. Il n'est pas possible d'en dire davantage sur ces questions fondamentalement ésotériques, et ce qui a été communiqué a surtout pour mérite de placer le mental de l'étudiant devant la réalité de nos interrelations cosmiques.


Avatars Solaires

Ces avatars sont de trois sortes, quoiqu'il y en ait bien plus. Ce sont aussi des visiteurs extra-systémiques, et ils s'occupent principalement de certains processus au sein du système, la dispensation de la loi de cause à effet (ou karma) par exemple. Ils incarnent le karma des kalpas passés en ce qui concerne notre Logos et donnent l'impulsion initiale aux processus d'ajustement, d'expiation et de reconnaissance pour l'ensemble du système actuel. Une Entité de ce genre, l' "Avatar Karmique" apparut sur la deuxième vibration logoïque, entraîné par le second Souffle ; Il est resté jusqu'à maintenant ; Il restera parmi nous jusqu'à ce que tous les schémas entrent dans leur cinquième ronde et s'approchent du "Jour du Jugement". A ce moment-là, Il pourra se retirer et laisser les Logoï planétaires en cause exécuter le dessein karmique sans surveillance. L'impulsion vibratoire sera alors si forte, et la réalisation du principe bouddhique si vive et si consciente, que rien ne pourra plus arrêter la bonne marche des affaires. Il a sous ses ordres un certain nombre d'entités cosmiques qui, ainsi que l'indique la Doctrine Secrète , ont le privilège de "traverser le cercle infranchissable", ces dernières, néanmoins, ne sont pas des Avatars car Elles-mêmes évoluent en dispensant le karma. C'est là leur rôle et la possibilité pour elles de progresser. Un Avatar n'a rien à apprendre de l'endroit où il apparaît. Son rôle consiste à appliquer la force d'un certain type d'énergie électrique à la substance dans l'un de ses nombreux degrés et d'engendrer ainsi les résultats prévus.

Un autre genre d'Avatar solaire, que l'on voit apparaître dans les schémas, est en relation avec le centre du cœur d'un Logos planétaire ; Il apparaît sur les plans supérieurs (jamais sur les plans intérieurs) quand l'activité du cœur se fait nettement sentir et quand le processus de stimulation peut engendrer trois choses :

a. Une expansion de conscience.

b. Une augmentation de la lumière et de l'éclat spirituels.

c. La radioactivité planétaire.

C'est ce phénomène planétaire qui produit (en ce qui concerne le quatrième règne de la nature) l'ouverture de la porte de l'initiation pour l'homme. De tels avatars ne viennent pas pour une Hiérarchie particulière, mais seulement pour le système tout entier. Ils effectuent la fusion des couleurs et la synthèse des unités dans leur groupe.

Lors de l'initiation d'un Logos planétaire, un avatar peut apparaître dans Son schéma sur le septième globe, venant du centre cosmique ou étoile dont l'âme est précisément le Rishi qui (dans la constellation de la Grande Ourse) est Son prototype cosmique. Pour l'Entité en question, cela correspond à l'appropriation d'un corps physique, car nos quatre plans supérieurs ne sont que matière, de Son point de vue. J'ai souvent insisté sur ce fait, car la signification n'en est pas encore suffisamment comprise. Grâce à l'apparition de cet Avatar sur le septième globe, le Logos planétaire peut conserver la continuité de conscience cosmique même lorsqu'il est en incarnation physique ; cet avatar solaire exerce les mêmes fonctions pour le Logos planétaire que le Gourou pour Son disciple. Il rend certains événements possibles par la stimulation et la protection de Son aura, et Il joue le rôle de transmetteur de l'énergie électrique émanant du centre cosmique. Prenons grand soin de ne pas pousser trop loin cette analogie, car le véritable travail qui est accompli ne peut être saisi par l'homme. Cet avatar a naturellement un effet direct sur les centres de l'Homme Céleste et donc sur les unités ou Monades humaines, mais ceci indirectement et sur le propre plan de la Monade. Cette influence ne suscite que peu de réponse de la part de la Monade avant la troisième Initiation ; à partir de là, la vie consciente de la Monade devient si forte qu'elle se saisit à nouveau de son expression égoïque dans une direction et s'éveille à la réalisation planétaire dans une autre. Ce genre d'avatar n'apparaît qu'au moment de l'initiation d'un Logos planétaire. Le nombre d'initiations que prend un Logos planétaire dans ce système varie de deux à quatre.

Avatars interplanétaires

Nous avons là un groupe très intéressant d'avatars. Ils s'occupent principalement de trois choses : Ils veillent au transfert d'unités de force ou groupes égoïques d'un schéma à un autre (non d'unités individuelles de chaîne à chaîne). Ils apparaissent habituellement deux fois dans l'histoire d'un schéma, et, bien que ne pouvant pas prendre des corps physiques de matière plus grossière que celle constituée de substance atmique et bouddhique, ils agissent par impulsion sur la matière mentale, effectuant ainsi ces transferts de groupes. Ils sont eux-mêmes subdivisés en trois groupes :

a. Ceux qui effectuent le transfert à partir de schémas ou manifestations de Rayons mineurs, vers le troisième Rayon ; Ils S'occupent du résultat de la fusion des opposés polaires dans les quatre schémas mineurs jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un et ensuite du transfert de la vie et de la qualité de celui qui reste, au troisième Rayon.

b. Ceux qui veillent au transfert et à l'interaction des forces de vie entre les trois Rayons majeurs.

c. Ceux qui produisent le transfert systémique final à la fin de l'âge.

Deuxièmement, certains avatars de la quatrième Hiérarchie Créatrice, pour des raisons ésotériques et pour nous inexplicables, quittent Leur Propre Hiérarchie, et apparaissent dans l'une ou l'autre des Hiérarchies de dévas. Ceci n'arrive qu'une fois dans l'histoire de chaque schéma et se produit au moment de son apparence physique la plus dense et est en relation avec le transfert de l'impulsion dévique d'un schéma à un autre. En cela, Ils sont reliés à l'apparition des unités soi-conscientes, étant l'incarnation primordiale de la soi-conscience latente de l'atome de substance dévique. Ils fixent le type de déva correspondant à chaque schéma.

Une fois dans l'histoire de chaque schémas, un avatar venu de la constellation du Capricorne apparaît sur les niveaux mentaux. C'est le niveau le plus bas où ces déités interplanétaires apparaissent. On ne peut en dire plus sur ce sujet. C'est là qu'est caché "Le mystère du bouc". Cet avatar apparaît dans la troisième ronde de la troisième chaîne, et disparaît dans la cinquième ronde de la quatrième chaîne.

Ces avatars interplanétaires, étant le résultat de Kalpas très anciens, surviennent quand les conditions systémiques sont assez raffinées pour permettre Leur apparition. Ce sont les nirmanakayas d'un cycle solaire antérieur Qui maintenant saisissent l'occasion (de manière active et par la manifestation physique) d'accomplir un certain travail resté inachevé.

Avatars planétaires

Ils émanent du Logos planétaire central d'un schéma et incarnent sa volonté et son dessein. Ils sont de deux sortes. La première est une manifestation, sur les niveaux éthériques physiques, du Logos planétaire lui-même pendant une durée spécifique. Ceci implique la véritable appropriation d'un corps physique par l'un des Kumaras. Sanat Kumara est l'un de ces avatars Qui, avec trois autres Kumaras, incarne les quatre principes planétaires quaternaires. En un sens très réel, Sanat Kumara est l'incarnation du Seigneur du Rayon lui-même ; Il est le Veilleur Silencieux, le grand Sacrifice offert à l'humanité.

Ainsi que nous l'avons indiqué dans le paragraphe ci-dessus, viennent en second trois Entités Qui incarnent les principes planétaires. Du point de vue actuel, Elles sont l'énergie dynamique qui maintient la cohérence des trois règnes inférieurs, ces règnes étant envisagés comme des unités et non comme des différenciations. Elles sont étroitement liées à l'aspect énergie des trois chaînes précédentes. Il a suffi de l'intervention d'un avatar interplanétaire (à la formation du triangle dont le résultat fut la période d'individualisation aux temps Lémuriens) pour Leur permettre de prendre un corps éthérique et de s'incarner parmi les hommes. Elles jouent le rôle de points focaux pour l'énergie du Logos planétaire sur Son propre plan.

Le premier Kumara est, en un sens mystérieux, l'énergie qui produit la soi-conscience dans la famille humaine. Les trois autres Kumaras ou les trois Bouddhas d'Activité, jouent de même le rôle de points focaux pour l'énergie qui anime les trois règnes inférieurs, et qui produit les différents degrés de conscience. Il n'est pas possible d'exprimer ce grand mystère plus clairement, mais si l'étudiant rapproche ces quelques indications de celles données précédemment dans la Doctrine Secrète, le mystère des "Quatre Sacrés" sera quelque peu éclairci du point de vue de l'énergie et de l'évolution.

Leur apparition, en temps et saison, varie selon le karma particulier du Seigneur de Rayon, et rien ne peut être révélé de ces grands cycles et de ces périodes d'incarnation au profane ou à celui qui ne s'est pas engagé à garder le secret.

Avatars Humains

H.P.B. a traité complètement cette question et il n'y a rien à ajouter aux renseignements fournis par elle, car le temps n'en est pas encore venu [1]. Tout ce qui a été dit ci-dessus a sa place ici, car il s'agit du mystère de la force et de la conscience ; la manifestation la plus complète d'un Logos planétaire et celle d'un Logos solaire en corps physique dense est scellée dans l'apparition de ces divers avatars et dans l'effet qu'ils produisent.

(source : "Traité sur le Feu Cosmique" d'Alice Bailey, p.610-616)




Un Avatar est un Etre qui, en plus d'une tâche dont il a pris l'initiative et d'une destinée pré-ordonnée, est doué d'une faculté ou aptitude spéciale à travailler avec des énergies transmises par le corps éthérique d'une planète ou du système solaire. C'est là un profond mystère. Cela fut manifesté par le Christ d'une manière particulière et en connexion avec l'énergie cosmique. Pour la première fois dans l'histoire de la planète, Il transmit directement l'énergie cosmique de l'amour au plan physique de notre Terre, et aussi d'une façon spéciale au règne humain, le quatrième de la nature.

(source : "Traité sur les Sept Rayons - Guérison Esotérique" d'Alice Bailey, p.482)




Un Avatar est un être qui, ayant d'abord développé sa propre nature, humaine et divine, et l'ayant transcendée, est capable de refléter un Principe cosmique ou énergie divine, qui produira l'effet désiré sur l'humanité, suscitant une réaction, opérant la nécessaire stimulation et, selon l'expression ésotérique, "conduisant à déchirer le voile et à faire pénétrer la lumière". Cette énergie peut être engendrée au sein de la famille humaine et focalisée sur un Messager apte à répondre à cette énergie. Elle peut être engendrée au sein même de la planète et produire un Avatar planétaire ; ce peut être l'expression de l'impulsion vitale et de l'énergie du système solaire ou de sources extérieures au système solaire et donc cosmiques. Mais elle est toujours centrée sur une Entité qui se manifeste ; elle est toujours suscitée par une demande ou un appel de masse et provoque une réponse et des changements subséquents dans l'activité vitale, la culture et la civilisation de l'humanité.

La réponse ou réaction de l'humanité au Messager divin établit en temps voulu la reconnaissance de quelque chose de transcendant, indiquant une vision, qui est tout d'abord une possibilité et ensuite un accomplissement. C'est le processus prouvé historiquement qui, en fin de compte, témoigne d'un fait. Ce nouveau fait, ajouté aux faits établis par d'autres Avatars antérieurs, enrichit le contenu spirituel de la conscience humaine, rehausse la vie spirituelle de l'homme et le stimule afin qu'il fasse un pas en avant dans le monde de la réalité et sorte du monde de l'illusion. Chaque révélation le rapproche du monde des causes.

A l'heure actuelle, les Avatars les plus facilement reconnus et connus sont le Bouddha et le Christ, car leur message est familier à tous et le fruit de leur vie et de leurs paroles a conditionné la pensée et les civilisations dans les deux hémisphères. Ce sont des Avatars divins-humains, représentant quelque chose que l'humanité peut comprendre plus aisément. car ils sont de même nature que l'homme, "chair de notre chair et esprit de notre esprit". Ils ont donc plus de sens pour nous qu'aucune autre Apparition divine. Ils sont connus, aimés et suivis par des milliers de personnes. Je vous demande de réfléchir à la puissance du centre de force qu'ils ont établi. La mise en place d'un centre d'énergie, spirituellement positive, est la tâche constante d'un Avatar. Il centre ou ancre une vérité dynamique, une forme-pensée puissante, ou un tourbillon d'énergie d'attraction, dans les trois mondes de la vie humaine. Puis, à mesure que passent les siècles, la vérité et l'effet de sa vie et de ses paroles commencent à conditionner régulièrement la pensée humaine ; la forme-pensée établie joue de plus en plus le rôle de transmetteur d'énergie divine, exprimant une idée divine. Ceci, en temps voulu, produit une civilisation, avec sa culture, ses religions, sa politique, ses gouvernements, ses méthodes d'éducation. C'est ainsi que l'histoire se fait. L'histoire n'est que le compte-rendu des réactions cycliques de l'homme à une certaine énergie divine affluente, à un Avatar, ou à un Guide inspiré.


L'intervention divine

En examinant la question des Avatars, je désirerais faire remarquer que, du point de vue de l'homme, à son niveau actuel d'évolution, les Avatars sont de deux sortes, ainsi qu'on peut s'y attendre, vu que la conscience de l'humanité est soumise à la domination des paires d'opposés. Ce sont :

Les Avatars incarnant l'Ange de la Présence, que cette Présence soit l'âme de l'homme, le Logos planétaire, une Entité extra-planétaire, un Etre cosmique ou une Expression du Bien cosmique.

Les Avatars incarnant le Gardien du Seuil, qu'il s'agisse du Gardien du Seuil humain, des Forces planétaires du matérialisme ou d'un certain Aspect du Mal cosmique.

Permettez-moi d'essayer de rendre cette analogie un peu plus claire. De même que, dans le cas de l'individu, vient un moment de son expérience de la vie, où il pressent l'Ange de la Présence, le connaît, le

voit, le reconnaît comme révélant la divinité, de même, dans l'histoire de la race des hommes, une grande et semblable illumination peut se faire jour. L'aspirant se trouve en face de la révélation. L'humanité se trouve en face de la révélation. Dieu est connu dans le cœur humain. Dieu est connu par le genre humain. Cette reconnaissance de la divinité dans ses divers aspects est naturellement progressive, chaque stade et chaque vie apportant au disciple sa propre révélation de la beauté de la divinité et de la splendeur de la lumière de façon plus vraie et plus claire. De même, il vient des cycles où le Gardien du Seuil apparaît et confronte l'aspirant, mettant au défi son dessein et son progrès, et bloquant la porte qui conduit à une vie plus large et à la libération. Le Gardien lance un défi à la liberté de l'âme humaine. Il en va de même pour la vie d'une nation, d'une race et de l'humanité dans son ensemble.

L'Ange de la Présence indique une possibilité humaine et révèle au disciple attentif le prochain pas à faire vers la libération ; il met en lumière le stade immédiat du Sentier de Lumière qu'il doit parcourir. L'Avatar fait de même, en révélant le chemin de Lumière à l'humanité.

(source : "Extériorisation de la Hiérarchie" d'Alice Bailey, p.260-262)


L'apparition d'Avatars

Depuis l'année 1400 (date que j'ai citée précédemment), il y a eu des apparitions constantes d'avatars mineurs, appelés pour faire face à des crises mineures, à des dilemmes nationaux, et à un besoin religieux. Ils ont pris la forme des hommes et des femmes qui ont réussi à être les champions d'une vérité ou d'une cause juste, de quelque droit humain ou d'une demande humaine correcte. Tous ces gens ont travaillé activement sur le plan physique, mais ils ont rarement été reconnus pour ce qu'ils étaient véritablement ; seule l'histoire, par la suite, a mis l'accent sur leurs réalisations. Ils ont pourtant modifié le courant de la pensée humaine ; ils ont indiqué la voie d'une vie meilleure ; ils ont été les pionniers des domaines nouveaux de la réalisation humaine. Luther était l'un d'eux ainsi que Christophe Colomb ; d'autres encore, tels que Shakespeare et Léonard de Vinci, pour n'en citer que quatre qui vécurent, pensèrent et agirent de façon à modeler les événements ultérieurs dans un certain domaine de la vie humaine et qui sont encore reconnus comme des âmes de pionniers, des guides parmi les hommes. Je ne traiterai pas de ce genre de disciples. Ils incarnèrent des idées, et firent l'histoire, non l'histoire de la conquête mais l'histoire du progrès. Je désire examiner avec vous les Avatars encore plus grands qui viennent de quelque centre caché, éloigné ou proche de l'humanité, et qui "résolvent" les crises parmi les fils des hommes. Ils se divisent en quatre groupes relativement mineurs :

1. Avatars raciaux

L'apparition de ceux-ci est évoquée par le génie et la destinée d'une race. L'homme- type (en qualité, en conscience, pas nécessairement par son physique) préfigure la nature de telle race. Tel fut Abraham Lincoln, issu de l'âme même d'un peuple, introduisant et transmettant une qualité raciale – qualité devant être mise en œuvre ultérieurement, à mesure que la race se développerait. Issu, de façon correspondante du domaine du mal cosmique, et responsable de la focalisation du matérialisme sur notre planète, à l'heure actuelle, apparut Bismarck. Ces deux hommes parurent au cours du même siècle, ce qui démontre l'équilibre de la nature et l'influence constante et réciproque des paires d'opposés. Tous deux font partie du type le plus puissant d'Avatars que l'humanité ait encore produit. Ils apparaissent sur la ligne du gouvernement et du premier rayon, dans le département du Manu, et sont très sensibles à la force de Shamballa. De tels Avatars apparaissent fréquemment à la fondation d'une nation. Ceci est vrai, à la fois de Bismarck et de Lincoln.

2. Avatars instructeurs

L'apparition de ces derniers fait résonner une note nouvelle dans le domaine de la pensée et de la conscience ; ils révèlent la prochaine vérité nécessaire ; ils prononcent les paroles et formulent les vérités qui jettent la lumière sur le développement spirituel de l'humanité. Platon fut l'un de ces Avatars ainsi que le premier Patanjali et Sankaracharya ; ils se manifestent sur la ligne d'énergie du second rayon, dans le département du Christ, et sont des expressions de la force hiérarchique. Quand je dis le département du Christ, je voudrais vous rappeler que le nom "Christ" est celui d'une fonction, d'une charge qui a toujours eu son chef. Je ne cite pas le Christ ou le Bouddha parmi ces Avatars, car ce sont des Avatars d'une autre classe et de puissance infiniment plus grande.

3. Avatars de Rayon

Ces grands Etres apparaissent à des intervalles relativement éloignés, lorsqu'un rayon entre en manifestation. Ils incarnent la qualité et la force d'un rayon particulier. Au siècle prochain, quand le septième rayon sera parvenu à la complète manifestation et que l'influence des Poissons aura complètement disparu, l'Avatar du septième rayon apparaîtra. Son travail démontrera la loi, l'ordre et le rythme du processus créateur, tel qu'il est mis en œuvre sur le plan physique, unissant l'esprit et la matière. Et, comme ce rayon est appelé le rayon de l'Ordre Cérémoniel ou Rite, il contribuera largement à créer les conditions qui permettront la réapparition sur terre des Mystères de l'Initiation dont la Hiérarchie est la gardienne. Il est nécessairement relié à la Grande Loge Blanche de Sirius. Ce fait, néanmoins, ne nous concerne pas pour le moment, car nous attendons la venue d'un Avatar encore plus grand.

4. Avatars transmetteurs

Ces manifestations de la divinité apparaissent aux grands moments cycliques de révélation, où l'humanité a besoin qu'une vérité nouvelle lui soit exprimée, ou qu'une vérité ancienne soit élargie, afin que l'homme monte encore plus haut dans l'échelle de l'évolution. Ces Avatars paraissent en réponse à une demande. Ils s'occupent moins du développement racial que du développement subjectif de la conscience et de la stimulation de l'humanité dans son ensemble. Le Christ et le Bouddha sont des exemples frappants de ce genre d'Avatars. Ils furent non seulement des Avatars humains-divins, donc capables de relier l'humanité à la Hiérarchie, mais ils furent quelque chose de beaucoup plus grand et plus important. Ils avaient atteint le point où ils pouvaient jouer le rôle de Transmetteur de certains principes cosmiques qui – focalisés sur eux dans un sens extra-planétaire – étaient en mesure de stimuler le principe correspondant, latent et caché, au sein de l'humanité. Ils transmirent et apportèrent quelque chose d'extérieur à la vie planétaire, du cœur même de Dieu, vers le cœur de l'homme. Le Bouddha, parvenu à l'illumination, stimula la lumière du monde au sein de l'humanité et dans toutes les formes. Il servit l'âme de l'homme. Le Christ, vu sa réalisation prodigieuse (dans le sens de la compréhension) transmit à l'humanité pour la première fois un aspect et un pouvoir de la nature même de Dieu, le principe d'Amour de la divinité. Avant l'avènement du Bouddha, la lumière, l'aspiration et la reconnaissance de Dieu transcendant avaient représenté l'expression vacillante de l'attitude humaine envers Dieu. Puis le Bouddha vint. Il mit en évidence, par sa propre vie, le fait de Dieu immanent et de Dieu transcendant. Il fit évoluer l'idée de Dieu dans l'univers et de Dieu dans l'humanité ; le Soi de la Divinité et le Soi au cœur de l'individu devinrent un facteur de la conscience humaine. C'était une vérité relativement nouvelle que devait saisir l'humanité. Elle était connue, depuis toujours, des disciples et des initiés.

Néanmoins, avant que le Christ ne vienne vivre sa vie d'amour et de service, qu'il ne donne à l'humanité le nouveau commandement, celui de l'amour, on avait très peu mis l'accent, dans n'importe laquelle des Ecritures mondiales, sur Dieu en tant qu'Amour. Après l'apparition du Christ comme Avatar de l'Amour, on reconnut Dieu comme l'Amour suprême, l'amour en tant que but de la création, l'amour comme principe de base des relations, et l'amour se révélant dans toute la manifestation en vue d'un plan motivé par l'amour. C'est cette qualité divine que le Christ révéla, modifiant ainsi la vie de l'homme et ses objectifs. A ce moment-là aussi, fut donné un vigoureux impétus et une extension au travail et à la croissance de la Hiérarchie, ainsi que cela se produisit à un moindre degré lors de la venue du Bouddha. Beaucoup d'initiés devinrent des Maîtres ; beaucoup de Maîtres passèrent à un travail encore supérieur, et beaucoup de disciples prirent place parmi les rangs des initiés. Numériquement, il y eut un grand afflux d'aspirants dans les rangs des disciples acceptés.

(…)

5. Incarnations divines

Ces Avatars apparaissent rarement, mais lors de leur Apparition, l'efficacité et les résultats de leur travail sont immenses. Ils viennent en manifestation via le centre de Shamballa, car ils sont une expression de l'aspect volonté de la nature divine. Ils incarnent le dessein divin ; l'énergie qui se déverse à travers eux et qu'ils transmettent, converge sur le Seigneur du Monde. Ils ne peuvent être atteints que par les voix réunies de la Hiérarchie et de l'humanité, résonnant à l'unisson. Leur service ne peut être évoqué que par un besoin jugé véritable et seulement après que Ceux qui les invoquent aient ajouté à leur foi une action vigoureuse et fait le maximum seuls et sans aide, pour surmonter le mal.

Ils ne descendent jamais plus bas que le plan mental ; leur travail met principalement l'accent et l'attention sur la Hiérarchie, qui est leur agent de transmission ; de temps en temps, ils atteignent des penseurs centrés sur le plan mental, qui ont une vision claire, une détermination puissante, une volonté dirigée et l'esprit ouvert, le tout accompagné bien sûr de pureté essentielle de la forme. Ces Avatars expriment la Volonté de Dieu, l'énergie de Shamballa et l'impulsion qui sous-tend le dessein divin. Lorsqu'ils apparaissent, c'est l'aspect destructeur du premier rayon de pouvoir qu'ils expriment. Ils apportent la mort, mort de toutes les formes anciennes qui limitent et de ce qui abrite le mal. Leur travail se répartira donc en deux catégories :

Ils détruiront les forces du mal par le moyen des Forces de Lumière.

Ils révéleront autant du dessein divin que l'humanité peut en saisir par les meilleurs esprits et les aspirants les plus dévoués. Ils clarifieront la vision des disciples mondiaux et de tous ceux qui possèdent la discipline de la volonté-de-savoir, ainsi que de ceux qui sont consacrés à la volonté-de-bien et l'expriment.

(source : "Extériorisation de la Hiérarchie" d'Alice Bailey, p.265-268 et 269-270)




Les méthodes par lesquelles les Avatars atteignent et influencent leurs agents, ceux qui répondent à leur note, à leur vibration et à leur message, sont au nombre de trois.

L'adombrement. Là, où il y a parenté en qualité, objectif et nature, il est possible pour l'Avatar d'adombrer un membre de la Hiérarchie (c'est le cas de l'Avatar de Synthèse) ou quelque disciple ou aspirant, pour ce qui est de l'humanité, (c'est le cas d'un Avatar de moindre degré). Ceci par la méditation, par un courant dirigé d'énergie de pensée, par la présentation d'une forme-pensée et l'évocation de la volonté concentrée de celui qui est adombré. Tout cela se fait rapidement, lorsqu'il y a coopération étroite entre l'Avatar et le disciple sensible et réceptif. Le Christ, aujourd'hui, est en rapport très étroit avec l'Avatar de Synthèse et ce rapport sera de plus en plus étroit jusqu'à la pleine lune de juin. Il apporte toute l'aide possible, ainsi que son frère, le Bouddha. C'est ce qui donne à la prochaine pleine lune de mai sa suprême importance.

Un groupe de Maîtres et d'Initiés, spécialement liés au département du Christ, de même qu'un groupe travaillant sous la direction du Maître M., s'efforcent de recevoir cet adombrement, ce qui n'est possible, même pour eux, que lorsqu'il leur est transmis par le Christ. (Je parle ici de mystères). Il vous apparaîtra donc qu'à mesure qu'ils deviennent de plus en plus sensibles à cette énergie adombrante du Grand Avatar et qu'ils en prennent conscience, leurs disciples sur terre parviennent aussi – de manière faible et imprécise – à recevoir les idées qui sont formulées dans le mental de leur Maître particulier, en réponse à l'impression de l'Avatar. Réfléchissez à ceci.

L'inspiration. Elle est plus directe que l'adombrement et donne des résultats plus puissants. Certains membres de la Hiérarchie, et par-dessus tout les Avatars moins haut placés, sont inspirés d'en haut par l'Avatar cosmique ; ils deviennent parfois des expressions directes de son mental, de son énergie, de ses plans. C'est la correspondance spirituelle de l'obsession. Dans le cas de l'obsession, une entité du mal prend possession d'un homme et l'inspire ; dans l'inspiration, il n'y a pas possession, mais seulement ce que l'on appelle "identité de réaction", chose très différente. Dans l'un des cas, le libre arbitre et la compréhension intelligente du Maître ou du disciple est engagée du côté de l'Agent spirituel ; l'homme spirituel, fonctionnant en tant qu'âme, devient le canal de forces, d'idées et d'activités qui ne sont pas les siennes, mais auxquelles il donne son plein assentiment intuitif. Tout se passe en pleine compréhension et en toute conscience de la méthode, du processus et des résultats. C'est un acte de coopération spirituelle libre, au travail d'un grand Etre spirituel (ou force) pour le bien de l'humanité. La coopération du Maître Jésus avec le Christ en est un exemple précis.

(…)

Dans le processus de l'inspiration, cet Avatar de moindre rang – par sa vie et ses contacts dans les trois mondes – influencera nécessairement des disciples et des aspirants sensibles et d'orientation spirituelle, de sorte que l'inspiration, venant de l'Avatar cosmique, devient avec le temps une inspiration de groupe, qui donc peut être manipulée avec plus de sécurité.

(source : "Extériorisation de la Hiérarchie" d'Alice Bailey, p.274-275)


(source : "Encyclopédie de l'Ame")


Voir aussi

Notes et références

  1. Doctrine Secrète, III, Section 41 ; III, 345.

Les numéros de pages mentionnés pour cet article de l'Encyclopédie de l'Ame sont les numéros de pages de l'édition française. La transposition en numéros de pages de l'édition anglaise de référence interviendra ultérieurement.


Outils personnels
Création nouvel article