Aura

De Esopedia.

Aura. Une essence subtile et invisible ou un fluide qui émane des corps humains et de ceux des animaux et même des choses. C'est une effluve psychique participant du mental et du corps, parce que c'est une aura à la fois électro-vitale et électromentale. Elle est appelée en Théosophie l'Aura âkâshique ou magnétique.

(source : "Glossaire Théosophique" d'Héléna Blavatsky)




La sphère d'aura qui entoure chaque être humain a une couche très importante, qui invariablement présente la couleur du métal et de la planète avec lesquels cet individu a le plus d'affinité ; c'est sur cette couche que la partie magnétique des odeurs et de toutes les vibrations sonores exercent leur impact.

(source : The Theosophist, Vol. VII, p. 218)




Aura. Essence subtile, invisible ou fluide qui émane des corps humains, des animaux et même des objets. C'est un effluve psychique participant à la fois de l'esprit et du corps. Elle est électro-vitale et aussi électromentale.

(source : "Initiation Humaine et Solaire" d'Alice Bailey)




L'aura créée par chacun de vous autour du noyau central de votre soi incarné, ou âme, est un fragment de l'âme adombrante qui vous a amené en manifestation. Comme vous le savez, cette aura est composée des émanations du corps éthérique, lequel incorpore trois types d'énergies dont vous êtes individuellement responsables. Lorsqu'ils sont ajoutés à l'énergie du prana qui compose les véhicules éthériques, ces trois types sont :

L'aura de santé. Celle-ci est essentiellement physique.

L'aura astrale, qui est habituellement de beaucoup le facteur dominant, le plus extensif et influent.

L'aura mentale, relativement petite dans la plupart des cas, mais qui se développe rapidement dès que le disciple prend consciemment en main son propre épanouissement, ou dès que la personnalité se polarise sur le plan mental. Le temps viendra finalement où l'aura mentale oblitérera – si je peux employer un terme aussi inadéquat – l'aura émotionnelle ou astrale. Dès lors la qualité d'amour de l'âme assurera une suppléance, afin que la sensibilité requise ne disparaisse pas complètement mais soit d'un ordre plus élevé et, considérablement plus intense.

C'est dans cette aura triple, ou plus exactement quadruple en comptant le véhicule éthérique, que chaque individu vit, se meut et a son être ; et c'est cette aura vivante et vitale qui constitue l'agent de réception de toutes les impressions, tant objectives que subjectives. C'est cet "agent de réponse sensitive" que le soi intérieur doit contrôler et utiliser en vue d'enregistrer l'impression, ou de diriger l'impression éthérique ou mentale vers l'extérieur, dans le monde des hommes. L'impression astrale est purement égoïste et individuelle et, quoiqu'elle puisse affecter l'entourage d'un homme, elle n'est pas dirigée, comme le sont les autres énergies enregistrées. C'est principalement l'aura qui produit les effets d'une personne sur ses associés ; ce ne sont pas essentiellement les mots qui engendrent les réactions, même lorsqu'on croit qu'ils incarnent les réactions et les pensées, car en réalité, ils ne sont habituellement que l'expression des désirs émotionnels.

Chacun de nous, par conséquent, porte autour de lui un mécanisme subjectif qui est une image vraie et parfaite de son point particulier d'évolution. C'est cette aura qu'observe le Maître, et c'est un facteur de première importance dans la vie du disciple. La lumière de l'âme dans l'aura et la condition des différents aspects de l'aura indiquent si oui ou non le disciple approche le sentier du Disciple. A mesure que les réactions émotionnelles diminuent et que l'appareil mental se clarifie, le progrès de l'aspirant peut être exactement noté. Veuillez distinguer soigneusement entre le corps astral et le corps mental, et ce qu'ils émettent. Les corps (ainsi appelés) sont de nature substantielle ; l'aura est essentiellement radiante et s'étend en toutes directions depuis chacun de ces véhicules substantiels.

(source : "La Télépathie et le Corps Ethérique" d'Alice Bailey, p.104-105)




C'est le corps éthérique qui indique et conditionne l'aura, présumée indiquer ce que la personnalité est émotionnellement et mentalement et, occasionnellement, ce qu'il en est du contrôle de l'âme. Ceci n'est pas une prémisse erronée, vous devriez noter ce fait. C'est cependant de portée excessivement limitée, parce que l'aura est en réalité l'indicatif des centres du sujet. De l'étude de cette aura on peut déduire :

si le développement s'est fait au-dessus ou au-dessous du diaphragme ;

si les centres sont développés ou non ;

si les rayons contrôlants sont de nature adéquate et claire ;

si le point au centre et les pétales du lotus sont contrôlés et si l'équilibre est achevé ;

si la personnalité s'extériorise et est de ce fait en bonne vitalité, ou si un retrait s'effectue, dû à l'introspection et à l'égocentrisme, ou à la lente approche du processus de la mort ;

si la personnalité ou l'âme est sous contrôle, ou si une lutte entre les deux se poursuit.

La "sphère de radiation" est un puissant instrument de service ; son étendue et sa pureté de contact devraient être cultivées par le disciple engagé. (…) C'est l'aura, son pouvoir d'attraction et sa stabilité qui, aussi, maintiennent l'ensemble d'un groupe, rendent un auditoire attentif, et confèrent de l'importance à une personne dans l'une ou l'autre voie d'approche de ses semblables. La "sphère de radiation" est facilement déterminée par ceux qui la recherchent et observent l'effet de la radiation sur les gens, dans leur communauté et leur entourage. Une seule personne d'affectivité intense, mettant en œuvre un plexus solaire exagérément développé et non contrôlé, peut briser un foyer ou une institution. Je mentionne ceci comme illustration. Une seule vie rayonnante, créatrice, utilisant consciemment le centre du cœur ou de la gorge, peut inspirer des centaines de gens. Ces choses valent la peine d'être prises au sérieux. Notez bien cependant que ces centres sont activés par la culture de certaines vertus principales et non par la méditation ou la concentration sur eux. Ils sont amenés automatiquement au rayonnement voulu par une vie droite, par l'élévation de la pensée et par une activité aimante. Ces vertus peuvent vous sembler ternes et peu intéressantes, cependant elles sont de grande efficacité et les plus scientifiquement puissantes pour amener les centres à l'activité radiante désirée. Quand le travail est fait et lorsque tous les centres sont devenus des sphères vivantes d'activité rayonnante, leurs orbes se sont rejoints et l'initié est devenu un centre de lumière vivante, et non un composé de sept centres radiants. Pensez à cela.

(source : "La Télépathie et le Corps Ethérique" d'Alice Bailey, p.177-178)




On connaît encore peu de choses au sujet de l'aura. Je la définirais simplement comme la somme des forces d'attraction dans le champ des activités individuelles. C'est par l'aura qu'un effet individuel se fait sentir dans l'entourage d'un homme.

(source : "L'Etat de Disciple dans le Nouvel Age I" d'Alice Bailey, p.449)




L'aura de toute forme de vie peut être définie comme étant la qualité d'une sphère rayonnante. On sait encore très peu de chose au sujet de l'aura et on a écrit beaucoup d'ineptie à son sujet. Lorsqu'on parle de l'aura, on parle généralement de couleurs et de lumière en raison de la nature de la vision de celui qui voit et de l'appareil de réponse utilisé. Deux mots suffisent à décrire l'aura du point de vue de la connaissance occulte : "qualité" et "sphère d'influence". Ce que contacte réellement le clairvoyant est une impression que le mental traduit rapidement suivant le symbolisme des couleurs, tandis qu'en réalité il n'y a aucune

couleur. Voir une aura, comme on le dit, est en réalité un état de conscience. Ce que le clairvoyant peut, en toute sincérité, croire qu'il a enregistré comme couleur, comme série de couleurs ou comme lumière, correspond dans de nombreux cas à une réalité ; mais ce qu'il a réellement enregistré est la qualité d'une sphère d'activité rayonnante ; c'est ce qui se produit lorsque sa propre sphère d'activité rayonnante est de même nature et de même qualité que celle qu'il a contactée. La plupart des voyants enregistrent le champ de vibrations astrales d'une personne ou d'un groupe par l'intermédiaire de leur propre corps astral. L'impact d'une vérité ou d'un concept mental, et leur connaissance, sont des expressions d'un contact similaire qui a lieu, cette fois, dans le domaine du mental.

(source : "L'Etat de Disciple dans le Nouvel Age I" d'Alice Bailey, p.855-856)




… l'union des auras des membres du groupe détermine toujours l'état, l'activité, l'utilité, le problème et le mirage du groupe. D'où la responsabilité de groupe et l'utilité individuelle. Chacun de vous entrave ou aide le groupe, suivant l'état de son aura qui se trouve dans une situation de mirage ou d'illusion, ou qui est relativement exempte de ces influences.

(source : "Le Mirage, Problème Mondial" d'Alice Bailey, p.20)




… lorsque vous regardez le monde et votre milieu environnant, vous le faites à travers votre aura et que vous avez, par conséquent, affaire au mirage et à l'illusion.

(source : "Le Mirage, Problème Mondial" d'Alice Bailey, p.25)




Au sujet de l’aura du disciple :

Elles attirent le disciple vers ce qui peut l'entraver, aussi bien que vers ce qui peut l'aider ; son aura, qui est une combinaison de radiations, d'énergies, et de forces disposées d'une certaine manière, peut repousser le bon et attirer le mauvais et vice-versa ; elle peut déterminer, par les contacts pris et les relations établies, le cours de la vie du disciple.

(source : "L'Etat de Disciple dans le Nouvel Age II" d'Alice Bailey, p.511)

(source : "Encyclopédie de l'Ame")


Notes et références


Les numéros de pages mentionnés pour cet article de l'Encyclopédie de l'Ame sont les numéros de pages de l'édition française. La transposition en numéros de pages de l'édition anglaise de référence interviendra ultérieurement.


Voir aussi

Récupérée de « http://esopedia.urobore.net/Aura »
Outils personnels
Création nouvel article