Ashvins

De Esopedia.

Aśvins (Ashvins), ou Aśvina (Ashvina), double ; ou encore Aśvini-Kumâra. Ce sont, de toutes les divinités, les plus mystérieuses et les plus occultes : celles qui ont "embarrassé les plus anciens commentateurs".

Littéralement, ce sont les "Cavaliers", les "divins auriges", car ils se déplacent dans un chariot d'or tiré par des chevaux, des oiseaux ou des quadrupèdes, et "disposent de nombreuses formes". Ce sont deux divinités védiques, les fils jumeaux du soleil et du ciel qui deviennent la nymphe Aśvinî.

En symbolisme mythologique ce sont les "brillants avant-coureurs d'Ushas, l'aurore" qui sont "toujours jeunes et beaux, brillants et agiles, rapides comme des faucons", qui "préparent la voie pour l'aurore brillante pour ceux qui ont patiemment attendu toute la nuit". On les appelle aussi les "médecins de Svarga" (ou Devachan), en ce sens qu'ils guérissent toute souffrance et toute maladie.

Astronomiquement ce sont les astérismes. Ils étaient adorés avec enthousiasme comme le montrent leurs épithètes. Ce sont les "nés de l'Océan" (c'est-à-dire, nés de l'espace) ou Abdhijâ, "couronnés de lotus bleus" ou Pushkara-srajam, etc...

Yâska, le commentateur dans le Nirukta, est d'avis que les "Aśvins représentent la transition des ténèbres à la lumière" – cosmiquement, et nous pouvons ajouter métaphysiquement aussi. Mais Muir et Goldstücker penchent à voir en eux d'anciens "cavaliers de grande réputation" parce qu'en vérité la légende dit que "les dieux refusèrent d'admettre les Aśvins à un sacrifice pour la raison qu'ils avaient été en rapports trop familiers avec les hommes". C'est vrai parce que, comme l'explique le même Yâska, "ils sont identifiés au ciel et à la terre".

Mais c'est pour une raison très différente. En vérité ils sont comme les Ribhus, "à l'origine des mortels de renom (mais aussi occasionnellement ils n'ont pas cette réputation) qui au cours du temps sont transférés à la compagnie des dieux", et ils montrent un caractère négatif, "résultat de l'alliance de la lumière et des ténèbres", simplement parce que ces jumeaux sont, en philosophie ésotérique, les Egos-Kumâra, les "Principes" réincarnateurs de ce Manvantara.

(source : "Glossaire Théosophique" d'Héléna Blavatsky)

Outils personnels
Création nouvel article