Argent

De Esopedia.



Argent.

  • Argent, le métal (et la couleur) ;
  • Argent, la monnaie des échanges commerciaux.



C’est une énergie cristallisée ou force vitale, appelée aussi pranique. C’est la concrétisation de la force éthérique ; c’est de l’énergie vitale extériorisée sous la direction du groupe des financiers.

(source : "Traité sur la Magie Blanche" d'Alice Bailey, p.309)




L'aspirant a le sens de la valeur occulte de l'argent dans le service. Il ne recherche rien pour lui-même, sauf ce qui peut le pourvoir de ce qui est nécessaire pour le travail qu'il doit faire, et il considère l'argent et ce que l'argent peut procurer comme quelque chose qui doit être utilisé au service des autres et comme un moyen d'amener la réalisation des projets du Maître, tels qu'il les conçoit. La signification occulte de l'argent est mal comprise et pourtant l'attitude d'un homme devant l'argent, que tous les hommes recherchent dans le but de satisfaire leurs désirs personnels, et sa façon de l'employer, constituent une des plus dures épreuves et une indication quant à sa position sur le Sentier de Probation. Seul celui qui ne désire rien pour lui-même peut être susceptible de recevoir abondamment de l'argent et de distribuer les richesses de l'univers. Dans les autres cas, les richesses qui s'accroissent, n'apportent avec elles que chagrin et affliction, mécontentement et emploi abusif.

(source : "Initiation Humaine et Solaire" d'Alice Bailey, p.78-79)




L'argent est l'expression concrétisée du troisième type d'énergie spirituelle. Cette expression particulière apparut d'abord dans le système ancien et également matérialiste, de troc ou d'échange ; puis, dans des civilisations plus tardives (où la nôtre est incluse et prédomine) apparaît l'argent, fait d'abord des produits du règne minéral, qui devint plus tard le papier-monnaie, fait des produits du règne végétal. Cela s'est terminé par la préoccupation moderne concernant l'argent. Il y a une signification occulte très profonde dans les mots du Nouveau Testament, selon lesquels "l'amour de l'argent est la racine de tout mal." C'est en grande partie l'argent et l'égoïsme qui sont à la base de l'actuelle situation économique désastreuse. Les grands financiers sont en réalité ceux chez qui la réception de l'argent, ou de ce type d'énergie, constitue la ligne de moindre résistance ; en plus ils ont la volonté de faire d'immenses fortunes, ce qui ne peut être nié. Ils veulent faire fortune ; ils consacrent toute leur intelligence à ce but, et rien ne peut les arrêter. Beaucoup d'entre eux sont purement égoïstes ; d'autres considèrent qu'ils ont la garde de leur argent, afin de l'utiliser pour les autres et sont étonnamment généreux dans un sens philanthropique et humanitaire.

Ces hommes sont réceptifs au premier type d'énergie, et fréquemment les trois différents types d'énergie trouvent chez eux un canal ; le monde en bénéficie largement ; de tels hommes sont néanmoins très rares. Il reste encore à utiliser l'aspect cristallisé de la troisième énergie – l'argent – sur une grande échelle, pour faciliter le travail de la Hiérarchie. C'est sur ce point, et en rapport avec l'argent, que la grande épreuve de la bonne volonté devrait se manifester.

(source : "Extériorisation de la Hiérarchie" d'Alice Bailey, p.579-580)




L'attitude de l'humanité à l'égard de l'argent est fondée sur la cupidité, l'âpreté en faveur du soi inférieur, la jalousie, les désirs matériels et par un besoin déchirant qui est, à son tour, le résultat de ces attitudes erronées. Ces dernières produisent les conditions économiques désastreuses que nous trouvons dans le monde entier. Ce sont les effets de causes instaurées par l'homme lui-même. La libération du monde viendra en fin de compte de la régénération de l'argent et du changement de l'attitude de l'homme à son égard. Si cela ne se produit pas, des conditions désastreuses s'établiront, l'argent (tel que nous le connaissons) disparaîtra de la terre et un autre moyen devra être trouvé pour faire face à la situation ainsi créée. Espérons que cette nécessité ne se présentera pas et qu'il sera possible de modifier l'attitude mentale de l'humanité à l'égard de l'argent qu'elle considérera comme un grand avoir spirituel, comme une responsabilité nettement spirituelle et comme un moyen d'accomplir le vrai travail mondial. Les gardiens de l'argent assumeront alors leur responsabilité sans crainte et avec une juste compréhension. A présent, ils s'accrochent à lui par crainte de l'avenir et parce qu'ils n'ont pas confiance les uns dans les autres. La clé de la juste manière de dépenser l'argent et de sa correcte utilisation peut être résumée dans l'énoncé suivant auquel je vous demande à tous de prêter attention :

De même que l'argent dans le passé a pourvu aux besoins des individus et de la famille, ainsi, dans l'avenir, il devra subvenir aux besoins du groupe et à ceux du monde. Dans le passé, chaque individu s'est efforcé d'agir comme un aimant et d'attirer à soi ce qui devait satisfaire ses besoins tels qu'il les concevait, utilisant à ces fins les activités et le travail personnels, si l'influence ou l'éducation n'y suffisaient pas, et les tractations financières lorsqu'elles étaient possibles. A l'avenir, les groupes devront agir comme des aimants ; ils devront veiller à être animés par un esprit d'amour. Je vais vous communiquer ici une pensée susceptible d'un large développement. La nécessité, l'amour et le pouvoir magnétique sont les trois choses qui, consciemment ou non, attirent l'argent. Mais il faut qu'elles se manifestent toutes à la fois. Dans le passé, la nécessité n'a pas toujours été réelle, bien qu'elle ait été ressentie (tel est le mirage ou l'illusion du monde). L'amour a été égoïste ou non réel, la demande de choses matérielles visait ce qui n'était pas nécessaire à la santé ni au bonheur. La force magnétique utilisée avait donc une motivation erronée et ce processus, poursuivi pendant si longtemps, a conduit à la présente et désastreuse situation financière dans le monde.

En transmuant ces facteurs et l'expression de leurs correspondances supérieures, par l'amour véritable, la pensée juste ou la méditation appropriée et la technique correcte, les besoins financiers des nouveaux groupes et du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde seront satisfaits.

(source : "L'Etat de Disciple dans le Nouvel Age I" d'Alice Bailey, p.322-323)




Il faut comprendre que l'argent est l'énergie qui peut être mise en action pour rendre possible les activités du Nouveau groupe des serviteurs du monde, quelle que soit la couleur, la caste ou l'église de ses membres. L'argent n'est pas encore entre leurs mains. Leur besoin d'argent est grand. Il faut des millions pour répandre la nécessaire connaissance du Plan hiérarchique, des millions pour pousser le travail des hommes de bonne volonté, et des millions pour faire savoir aux masses que Celui que tous les hommes attendent est en voie de redevenir visible aux yeux de tous. Les milliards qui sont actuellement dépensés pour une vie de luxe, pour des objets coûteux et inutiles, les milliards (il s'agit bien de milliards, mes frères, comme le montrent les statistiques mondiales) qui sont consacrés aux sucreries, alcools, tabacs, bijoux et fourrures coûteuses, les millions qui sont consacrés à la recherche frénétique d'amusements, de plaisirs nocturnes constants, et finalement les milliards qui passent dans les conflits armés de toutes les nations, doivent être réorientés vers les dépenses qui rendront possibles les plans de la Hiérarchie. Ces plans aideront l'humanité dans sa recherche de la voie nouvelle, spirituelle et libre, et donneront donc naissance à la nouvelle civilisation. Il faut des milliards pour surmonter le matérialisme qui a dominé l'humanité depuis d'innombrables éons. Il faut aussi des milliards pour reconstruire les affaires humaines et donc purifier et embellir notre monde moderne, au point que le Christ puisse apparaître parmi les hommes. Grâce à la sage utilisation des ressources financières, dans les nombreux domaines de l'amélioration et de l'élévation de la nature humaine, le Christ pourra "voir l'œuvre de son âme, et être satisfait".

(source : "L'Etat de Disciple dans le Nouvel Age II" d'Alice Bailey, p.215-216)


(source : "Encyclopédie de l'Ame")

Voir aussi

Notes et références


Les numéros de pages mentionnés pour cet article de l'Encyclopédie de l'Ame sont les numéros de pages de l'édition française. La transposition en numéros de pages de l'édition anglaise de référence interviendra ultérieurement.


Récupérée de « http://esopedia.urobore.net/Argent »
Outils personnels
Création nouvel article