Ziusudra : Différence entre versions

De Esopedia
Aller à : navigation, rechercher
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
'''Ziusudra''', du chaldéen. D'après [[Bérose]], le dernier de la dynastie des dix rois divins et le "[[Noé]]" de Chaldée. Ainsi, de même que [[Vishnou]] annonce le prochain [[déluge]] à [[Vaivasvata Manu]] et, tout en le prévenant, lui commande de construire une [[arche]] dans laquelle lui-même et les sept [[Rishis]] seront sauvés, de même le dieu [[Hea]] annonce le même événement à '''Ziusudra''' (ou [[Xisouthros]]), lui ordonnant de préparer un navire et de le sauver ainsi que quelques élus. En faisant de même, presque 8.000 ans plus tard, le Seigneur Dieu d'Israël répète l'avertissement à Noé. Donc, qui est antérieur ? L'histoire de ''Xisouthros'', maintenant déchiffrée des tables assyriennes, corrobore ce qui avait été dit du déluge chaldéen par Bérose, [[Apollodore]], [[Abydénos]], etc... (''voir onzième tablette dans Chaldean Account of Genesis de G. Smith, page 263 et seq.''). Cette onzième tablette couvre tous les points traités dans les chapitres six et sept de la [[Genèse]] – les dieux, les péchés des hommes, l'ordre de bâtir une arche, le Déluge, la destruction des hommes, la colombe et le corbeau lâchés de l'Arche, et finalement la ''Montagne du Salut'' en Arménie ([[Nizir-Ararat]]) : tout est là. Les mots "''le dieu Hea entendit, et son foie fut courroucé parce que ses hommes avaient corrompu sa pureté''", et l'histoire de la destruction qu'il opéra de toute sa [[race]], furent gravés sur des tablettes de pierre bien des milliers d'années avant que les Assyriens ne les reproduisent sur leurs tablettes cuites, et celles-ci fort assurément antidatent le [[Pentateuque]], lui-même "''écrit de mémoire''" par [[Ezra]] à peine quatre siècle av. J.C. (Voir "Xisouthros").
+
'''Ziusudra''', du chaldéen. D'après [[Bérose]], le dernier de la dynastie des dix rois divins et le "[[Noé]]" de Chaldée. Ainsi, de même que [[Vishnou]] annonce le prochain [[déluge]] à [[Vaivasvata Manu]] et, tout en le prévenant, lui commande de construire une [[arche]] dans laquelle lui-même et les sept [[Rishis]] seront sauvés, de même le dieu [[Hea]] annonce le même événement à '''Ziusudra''' (ou [[Xisouthros]]), lui ordonnant de préparer un navire et de le sauver ainsi que quelques élus. En faisant de même, presque 8.000 ans plus tard, le Seigneur Dieu d'Israël répète l'avertissement à Noé. Donc, qui est antérieur ? L'histoire de ''Xisouthros'', maintenant déchiffrée des tables assyriennes, corrobore ce qui avait été dit du déluge chaldéen par Bérose, [[Apollodore]], [[Abydénos]], etc... (''voir onzième tablette dans Chaldean Account of Genesis de G. Smith, page 263 et seq.''). Cette onzième tablette couvre tous les points traités dans les chapitres six et sept de la [[Genèse]] – les dieux, les péchés des hommes, l'ordre de bâtir une arche, le Déluge, la destruction des hommes, la colombe et le corbeau lâchés de l'Arche, et finalement la ''Montagne du Salut'' en Arménie ([[Nizir-Ararat]]) : tout est là. Les mots "''le dieu Hea entendit, et son foie fut courroucé parce que ses hommes avaient corrompu sa pureté''", et l'histoire de la destruction qu'il opéra de toute sa [[race]], furent gravés sur des tablettes de pierre bien des milliers d'années avant que les Assyriens ne les reproduisent sur leurs tablettes cuites, et celles-ci fort assurément antidatent le [[Pentateuque]], lui-même "''écrit de mémoire''" par [[Ezra]] à peine quatre siècle av. J.C. (Voir "[[Xisouthros]]").
  
 
{{gloss}}
 
{{gloss}}
  
 
{{mc}}
 
{{mc}}

Version actuelle datée du 19 janvier 2008 à 18:34

Ziusudra, du chaldéen. D'après Bérose, le dernier de la dynastie des dix rois divins et le "Noé" de Chaldée. Ainsi, de même que Vishnou annonce le prochain déluge à Vaivasvata Manu et, tout en le prévenant, lui commande de construire une arche dans laquelle lui-même et les sept Rishis seront sauvés, de même le dieu Hea annonce le même événement à Ziusudra (ou Xisouthros), lui ordonnant de préparer un navire et de le sauver ainsi que quelques élus. En faisant de même, presque 8.000 ans plus tard, le Seigneur Dieu d'Israël répète l'avertissement à Noé. Donc, qui est antérieur ? L'histoire de Xisouthros, maintenant déchiffrée des tables assyriennes, corrobore ce qui avait été dit du déluge chaldéen par Bérose, Apollodore, Abydénos, etc... (voir onzième tablette dans Chaldean Account of Genesis de G. Smith, page 263 et seq.). Cette onzième tablette couvre tous les points traités dans les chapitres six et sept de la Genèse – les dieux, les péchés des hommes, l'ordre de bâtir une arche, le Déluge, la destruction des hommes, la colombe et le corbeau lâchés de l'Arche, et finalement la Montagne du Salut en Arménie (Nizir-Ararat) : tout est là. Les mots "le dieu Hea entendit, et son foie fut courroucé parce que ses hommes avaient corrompu sa pureté", et l'histoire de la destruction qu'il opéra de toute sa race, furent gravés sur des tablettes de pierre bien des milliers d'années avant que les Assyriens ne les reproduisent sur leurs tablettes cuites, et celles-ci fort assurément antidatent le Pentateuque, lui-même "écrit de mémoire" par Ezra à peine quatre siècle av. J.C. (Voir "Xisouthros").

(source : "Glossaire Théosophique" d'Héléna Blavatsky)