Voyelles Masorétiques : Différence entre versions

De Esopedia
Aller à : navigation, rechercher
(Import automatique)
 
 
(Une révision intermédiaire par un autre utilisateur non affichée)
Ligne 1 : Ligne 1 :
'''Voyelles Masorétiques''', de l'hébreu. Ou encore, ainsi que ce système est maintenant nommé, Masôrah, de Massoreh ou Massoreth, "tradition", et Mâsar, "transmettre". Les rabbins qui s'occupaient de la Masorah, de ce fait nommés Masorètes, étaient également les inventeurs des points masorétiques qui sont supposés donner aux mots sans voyelles des Écritures leur véritable prononciation par adjonction aux consonnes de points représentant les voyelles. Ce fut l'invention de rabbins astucieux et savants de l'École de Tibériade (au neuvième siècle de notre ère) qui, en agissant de la sorte, ont interprété d'une manière entièrement nouvelle les mots principaux et les noms des Livres de Moïse et, de ce fait, mirent le comble à la confusion. Ce qui est vrai, c'est que cet arrangement a seulement ajouté des voiles additionnels à ceux qui existaient déjà dans le Pentateuque et dans les autres livres.
+
'''Voyelles Masorétiques''', de l'hébreu. Ou encore, ainsi que ce système est maintenant nommé, [[Masôrah]], de Massoreh ou Massoreth, "[[tradition]]", et Mâsar, "transmettre". Les [[rabbins]] qui s'occupaient de la Masorah, de ce fait nommés Masorètes, étaient également les inventeurs des points masorétiques qui sont supposés donner aux mots sans [[voyelles]] des Écritures leur véritable prononciation par adjonction aux consonnes de points représentant les voyelles. Ce fut l'invention de rabbins astucieux et savants de l'[[École de Tibériade]] (au neuvième siècle de notre ère) qui, en agissant de la sorte, ont interprété d'une manière entièrement nouvelle les mots principaux et les noms des Livres de [[Moïse]] et, de ce fait, mirent le comble à la confusion. Ce qui est vrai, c'est que cet arrangement a seulement ajouté des voiles additionnels à ceux qui existaient déjà dans le ''[[Pentateuque]]'' et dans les autres livres.
  
 
{{gloss}}
 
{{gloss}}
 +
 +
== Voir aussi ==
 +
 +
* [[Voyelles]]
  
 
{{k}}
 
{{k}}

Version actuelle datée du 22 mars 2008 à 01:12

Voyelles Masorétiques, de l'hébreu. Ou encore, ainsi que ce système est maintenant nommé, Masôrah, de Massoreh ou Massoreth, "tradition", et Mâsar, "transmettre". Les rabbins qui s'occupaient de la Masorah, de ce fait nommés Masorètes, étaient également les inventeurs des points masorétiques qui sont supposés donner aux mots sans voyelles des Écritures leur véritable prononciation par adjonction aux consonnes de points représentant les voyelles. Ce fut l'invention de rabbins astucieux et savants de l'École de Tibériade (au neuvième siècle de notre ère) qui, en agissant de la sorte, ont interprété d'une manière entièrement nouvelle les mots principaux et les noms des Livres de Moïse et, de ce fait, mirent le comble à la confusion. Ce qui est vrai, c'est que cet arrangement a seulement ajouté des voiles additionnels à ceux qui existaient déjà dans le Pentateuque et dans les autres livres.

(source : "Glossaire Théosophique" d'Héléna Blavatsky)

Voir aussi