Point-à-l'Intérieur-d'un-Cercle : Différence entre versions

De Esopedia
Aller à : navigation, rechercher
 
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 1 : Ligne 1 :
'''Point-à-l'Intérieur-d'un-Cercle'''. Dans son sens [[ésotérique]], c'est le [[premier]] [[logos]] non-manifesté apparaissant sur l'étendue infinie et sans bornes de l'[[Espace]], représenté par le [[Cercle]]. C'est le plan de l'Infini et de la Réalité. C'est là seulement l'une des significations innombrables et voilées de ce [[symbole]], qui est le plus important de toutes les graphies géométriques utilisées en emblématologie [[métaphysique]]. En ce qui concerne les [[Maçons]], ils ont fait du point "un frère particulier" dont le devoir à l'égard de [[Dieu]] et de l'homme est circonscrit par le cercle, et ils ont ajouté [[Saint-Jean Baptiste|Jean Baptiste]] et [[Jean]] Évangéliste pour tenir compagnie au "frère", les figurant sous [[deux]] lignes parallèles perpendiculaires.
+
'''Point-à-l'Intérieur-d'un-Cercle'''. Dans son sens [[ésotérique]], c'est le [[premier logos]] non-manifesté apparaissant sur l'étendue infinie et sans bornes de l'[[Espace]], représenté par le [[Cercle]]. C'est le plan de l'Infini et de la Réalité. C'est là seulement l'une des significations innombrables et voilées de ce [[symbole]], qui est le plus important de toutes les graphies géométriques utilisées en emblématologie [[métaphysique]]. En ce qui concerne les [[Maçons]], ils ont fait du point "un frère particulier" dont le devoir à l'égard de [[Dieu]] et de l'homme est circonscrit par le cercle, et ils ont ajouté [[Saint-Jean Baptiste|Jean Baptiste]] et [[Jean]] Évangéliste pour tenir compagnie au "frère", les figurant sous [[deux]] lignes parallèles perpendiculaires.
  
 
{{gloss}}
 
{{gloss}}
  
 
{{eso}}
 
{{eso}}

Version actuelle datée du 10 avril 2008 à 22:09

Point-à-l'Intérieur-d'un-Cercle. Dans son sens ésotérique, c'est le premier logos non-manifesté apparaissant sur l'étendue infinie et sans bornes de l'Espace, représenté par le Cercle. C'est le plan de l'Infini et de la Réalité. C'est là seulement l'une des significations innombrables et voilées de ce symbole, qui est le plus important de toutes les graphies géométriques utilisées en emblématologie métaphysique. En ce qui concerne les Maçons, ils ont fait du point "un frère particulier" dont le devoir à l'égard de Dieu et de l'homme est circonscrit par le cercle, et ils ont ajouté Jean Baptiste et Jean Évangéliste pour tenir compagnie au "frère", les figurant sous deux lignes parallèles perpendiculaires.

(source : "Glossaire Théosophique" d'Héléna Blavatsky)