Grands Initiés : Différence entre versions

De Esopedia
Aller à : navigation, rechercher
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
Les grandes [[religions]] sont autant d'incarnations [[exotérisme|exotériques]] d'une tradition civilisationnelle, culturelle et spirituelle bien spécifique. Vibrant chacune sur des [[rayons]] particuliers, elles correspondent chacune à une nécessité spirituelle donnée, en un temps donné et pour un peuple donné.  
+
Les grandes [[religions]] sont autant d'incarnations [[exotérisme|exotériques]] d'une tradition civilisationnelle, culturelle et spirituelle bien spécifique. Vibrant chacune sur des [[rayons]] particuliers, elles correspondent à une nécessité spirituelle donnée, en un temps donné et pour un peuple donné.  
  
 
Pourtant, chacune de ces religions comporte une tradition [[ésotérisme|ésotérique]] particulière, plus ou moins mise en avant, plus ou moins oubliée, qui consistait en l'enseignement secret et intime donné par les fondateurs de ces religions. Le point commun de tous ces fondateurs est éloquent : aucun des écrits sacrés qui composent l'enseignement du fondateur n'a jamais été écrit de sa plume, mais toujours à partir de ses disciples, plus ou moins proches, et composés à partir de scribes. Essentiellement parce que la tradition fonctionne toujours de [[Maître]] à [[Disciple]], de façon orale et non écrite.  
 
Pourtant, chacune de ces religions comporte une tradition [[ésotérisme|ésotérique]] particulière, plus ou moins mise en avant, plus ou moins oubliée, qui consistait en l'enseignement secret et intime donné par les fondateurs de ces religions. Le point commun de tous ces fondateurs est éloquent : aucun des écrits sacrés qui composent l'enseignement du fondateur n'a jamais été écrit de sa plume, mais toujours à partir de ses disciples, plus ou moins proches, et composés à partir de scribes. Essentiellement parce que la tradition fonctionne toujours de [[Maître]] à [[Disciple]], de façon orale et non écrite.  

Version actuelle datée du 28 janvier 2009 à 03:15

Les grandes religions sont autant d'incarnations exotériques d'une tradition civilisationnelle, culturelle et spirituelle bien spécifique. Vibrant chacune sur des rayons particuliers, elles correspondent à une nécessité spirituelle donnée, en un temps donné et pour un peuple donné.

Pourtant, chacune de ces religions comporte une tradition ésotérique particulière, plus ou moins mise en avant, plus ou moins oubliée, qui consistait en l'enseignement secret et intime donné par les fondateurs de ces religions. Le point commun de tous ces fondateurs est éloquent : aucun des écrits sacrés qui composent l'enseignement du fondateur n'a jamais été écrit de sa plume, mais toujours à partir de ses disciples, plus ou moins proches, et composés à partir de scribes. Essentiellement parce que la tradition fonctionne toujours de Maître à Disciple, de façon orale et non écrite.

Ces fondateurs de religions, ayant accès à la Tradition Primordiale, sont les Grands Initiés. Parmi ceux qui ont compté pour les civilisations indo-européennes, on peut noter :

- Râma
- Krishna
- Bouddha
- Hermès
- Moïse
- Orphée
- Pythagore
- Zoroastre
- Lao-Tseu
- Platon
- Jésus
- Mahomet

Nombreux sont ceux qui pourraient être rajoutés à cette liste non-exhaustive, selon leur importance, les lieux et les époques. Quant à l'Afrique, bien méconnue, si les Grands Initiés y sont en apparence silencieux - parce que les écrits des premiers temps n'y ont pas eu leur place comme dans la civilisation indo-européenne - les Initiés savent que la Tradition y est tout aussi présente, dans ce qu'elle a de plus authentique, et qu'on en trouve des bribes en rencontrant les sages des différentes tribus qui peuvent encore y exister. Deux anthropologues ont eu l'intelligence et l'ouverture d'esprit de construire ce qu'ils ont appelé - par une petite maladresse occidentale - Une Bible Noire, véritable témoignage saisissant sur le voile africain magnifique recouvrant la réalité de la Tradition Primordiale aux origines de tous les enseignements spirituels.