Ri-Thlen

De Esopedia
Révision datée du 16 février 2008 à 00:45 par 82.229.161.53 (discussion) (Import automatique)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Ri-Thlen, du sanskrit. Litt., "entretenir le serpent". C'est un horrible genre de sorcellerie pratiquée à Cherrapoonjee dans les Khasi-Hills, dont cette ville est l'ancienne capitale. Ainsi que nous le dit la légende, il y a bien longtemps un thlen (dragon-serpent) qui habitait une caverne et qui dévorait humains et bétail fut mis à mort par un "St. George" local, coupé en morceaux, chacun d'entre ceux-ci étant envoyé dans un district différent afin d'y être brûlé. Mais le morceau reçu chez les Khasis fut préservé et devint une sorte de dieu domestique. Leurs descendants se changèrent en Ri-thlens ou "gardiens de serpent", car le morceau que les Khasis avaient préservé grandit jusqu'à la stature d'un dragon (thlen) et depuis lors ne cesse d'obséder certaines familles de Brâhmanes de ce district. Pour obtenir les bonnes grâces de leur thlen et sauver leur vie personnellement, ces "gardiens" doivent souvent commettre des meurtres de femmes et d'enfants, du corps desquels ils coupent l'orteil et les ongles des mains, qu'ils apportent à leur thlen, et se livrent de cette façon à de nombreuses pratiques de magie noire rattachées à la sorcellerie et à la nécromancie.

(source : "Glossaire Théosophique" d'Héléna Blavatsky)