Plan éthérique : Différence entre versions

De Esopedia
Aller à : navigation, rechercher
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
'''Plan éthérique'''.  
 
'''Plan éthérique'''.  
  
On appelle '''plan éthérique''' les quatre sous-plans supérieurs du plan physique. Ce dernier est composé de sept sous-plans. Les trois sous-plans les plus bas composent la matière perceptible par les sens, avec trois états : solide, liquide et gazeux, qu'on appelle plan physique dense. Les quatre sous-plans supérieurs composent le '''plan éthérique'''.  
+
On appelle '''plan éthérique''' les quatre sous-plans supérieurs du plan physique. Ce dernier est composé de sept sous-plans. Les trois sous-plans les plus bas composent la matière perceptible par les sens, avec trois états : dense, liquide et gazeux. Les quatre sous-plans supérieurs composent le '''plan éthérique'''.  
  
 
[[Fichier:Plan éthérique.png]]
 
[[Fichier:Plan éthérique.png]]

Version du 21 août 2017 à 08:26

Plan éthérique.

On appelle plan éthérique les quatre sous-plans supérieurs du plan physique. Ce dernier est composé de sept sous-plans. Les trois sous-plans les plus bas composent la matière perceptible par les sens, avec trois états : dense, liquide et gazeux. Les quatre sous-plans supérieurs composent le plan éthérique.

Plan éthérique.png




Le quatrième plan éthérique détient la clé de la domination de la matière et on pourrait noter que :

Sur le quatrième éther physique, l'homme commence à coordonner son corps astral ou émotionnel, et à effectuer des sorties de plus en plus fréquentes dans ce véhicule. La continuité de conscience est atteinte lorsque l'homme a maitrisé les quatre éthers.

Sur le quatrième sous-plan du plan mental, l'homme commence à contrôler son corps causal ou égoïque, et à y polariser sa conscience jusqu'à ce que cette polarisation devienne totale. Il fonctionne alors consciemment sur ce plan lorsqu'il a maîtrisé, sur le plan mental, les sous-plans correspondant aux éthers.

Sur le plan bouddhique, (le quatrième éther cosmique) les Hommes Célestes (ou consciences groupées des Monades des hommes et des dévas) commencent à fonctionner, et s'échappent finalement des plans éthériques cosmiques. Quand ces trois éthers cosmiques sont maîtrisés, le fonctionnement est parfait, la polarisation est centrée dans les véhicules monadiques, et les sept Hommes Célestes ont atteint leur but.


… Sur les niveaux éthériques le Logos de notre système répète donc, en tant qu'ensemble ou totalité immense, les expériences de Ses minuscules reflets des plans physiques ; Il coordonne Son corps astral cosmique, et atteint la continuité de conscience, quand il a maîtrisé les trois éthers cosmiques.

Il y a lieu d'observer que, même chez l'homme, le corps physique dans ses trois degrés - dense, liquide, gazeux - n'est pas reconnu comme un principe, de même du point de vue cosmique, les niveaux physiques (dense), astral (liquide) et mental (gazeux) sont considérés comme non-existants, et le système solaire est situé sur le quatrième éther. Les sept planètes sacrées sont composées de la matière de ce quatrième éther, et les sept Hommes Célestes dont elles sont les corps, fonctionnent normalement sur le quatrième plan du système, le plan bouddhique ou quatrième éther. Lorsque l'homme a atteint la conscience du plan bouddhique, il a élevé sa conscience au niveau de celle de l'Homme Céleste dont son corps est une cellule. Ceci est parachevé à la quatrième Initiation, l'Initiation libératrice. A la cinquième Initiation il monte avec l'Homme Céleste jusqu'au cinquième plan (du point de vue humain) le plan atmique, et à la sixième Initiation, il a dominé le deuxième éther cosmique, et possède la conscience monadique et la continuité de fonctionnement. A la septième Initiation il domine toute la sphère de matière contenue dans le plan cosmique le plus bas, il s'échappe de tout contact éthérique, et fonctionne sur le plan astral cosmique.

Le système solaire passé a vu la domination des trois plans physiques cosmiques les plus bas du point de vue de la matière, et la coordination de la forme physique dense et triple, dans laquelle réside toute vie, matière dense, matière liquide, matière gazeuse. On peut y voir une correspondance au travail accompli par les trois premières races-racines.

(source : "Traité sur le Feu Cosmique" d'Alice Bailey, pp.121-122)


Voir aussi