Manu : Différence entre versions

De Esopedia
Aller à : navigation, rechercher
 
Ligne 19 : Ligne 19 :
 
des cycles raciaux dans un [[Manvantara]], ou [[Jour de Brahmâ]]. Les Manus
 
des cycles raciaux dans un [[Manvantara]], ou [[Jour de Brahmâ]]. Les Manus
 
primordiaux sont au nombre de [[sept]] ; ils deviennent quatorze dans les
 
primordiaux sont au nombre de [[sept]] ; ils deviennent quatorze dans les
[[Purânas]].
+
''[[Purânas]]''.
  
 
{{gloss}}
 
{{gloss}}
  
 
{{i}}
 
{{i}}

Version actuelle datée du 16 avril 2008 à 21:13

Manou. Nom représentatif du grand Etre qui est le Gouverneur, l'ancêtre primitif et le chef de la race humaine. Il dérive de la racine sanskrite man : penser.

(source : "Initiation Humaine et Solaire" d'Alice Bailey)



Manu, du sanskrit. Le grand législateur indien. Le nom provient de la racine sanskrite man "penser" — l'humanité en réalité, mais il représente Svâyambhuva, le premier des Manus, qui jaillit de Svâyambhu, "l'auto-existant", d'où le Logos, et le progéniteur de l'humanité. Manu est le premier Législateur, presque un être divin.

(source : "Glossaire Théosophique" d'Héléna Blavatsky)




Manus. Les quatorze Manus sont les protecteurs ou gardiens des cycles raciaux dans un Manvantara, ou Jour de Brahmâ. Les Manus primordiaux sont au nombre de sept ; ils deviennent quatorze dans les Purânas.

(source : "Glossaire Théosophique" d'Héléna Blavatsky)