Impéril : Différence entre versions

De Esopedia
Aller à : navigation, rechercher
 
Ligne 145 : Ligne 145 :
 
'''125'''. Observez comment les hommes étudient l'Enseignement. Observez quels messages ils évitent. Les hommes ferment particulièrement les yeux sur tout ce qui se réfère à la trahison et au meurtre psychique. Ils ne veulent même pas considérer qu'ils peuvent faire du mal à distance avec leurs pensées empoisonnées. Les hommes évitent de penser à ce dont ils se rendent le plus souvent coupables. Point n'est besoin d'être un géant de la pensée pour faire le mal. Même une médiocre pensée empoisonnée par le cristal de l'impéril sera très efficace. Concevoir la trahison c'est déjà l'accomplir à moitié, parce qu'une enveloppe déjà empoisonnée sera réceptive au plus léger impact. En vérité, l'empoisonnement par les pensées est bien plus nocif que l'empoisonnement par les drogues. L'infection à travers la transmission de la pensée existe. Cette transmission peut affaiblir à un tel point que toute infection pénètre alors facilement. La pensée est la clé qui ouvre la porte à l'infection.
 
'''125'''. Observez comment les hommes étudient l'Enseignement. Observez quels messages ils évitent. Les hommes ferment particulièrement les yeux sur tout ce qui se réfère à la trahison et au meurtre psychique. Ils ne veulent même pas considérer qu'ils peuvent faire du mal à distance avec leurs pensées empoisonnées. Les hommes évitent de penser à ce dont ils se rendent le plus souvent coupables. Point n'est besoin d'être un géant de la pensée pour faire le mal. Même une médiocre pensée empoisonnée par le cristal de l'impéril sera très efficace. Concevoir la trahison c'est déjà l'accomplir à moitié, parce qu'une enveloppe déjà empoisonnée sera réceptive au plus léger impact. En vérité, l'empoisonnement par les pensées est bien plus nocif que l'empoisonnement par les drogues. L'infection à travers la transmission de la pensée existe. Cette transmission peut affaiblir à un tel point que toute infection pénètre alors facilement. La pensée est la clé qui ouvre la porte à l'infection.
  
({{agniyoga}}, paragraphe 125)
+
({{hierarchie}}, paragraphe 125)
  
  
Ligne 156 : Ligne 156 :
 
Dans le but d'accroître la considération de la conscience, donnez-lui le nom d'énergie d'[[Atma]], ou [[Psyché]], ou [[Vie]]. Considérez-la comme sacrée et approfondissez sa signification. Vous créerez ainsi un canal pour approcher [[Fohat]] ou énergie atomique. Observez le microcosme et transférez la formule dans l'Infini.
 
Dans le but d'accroître la considération de la conscience, donnez-lui le nom d'énergie d'[[Atma]], ou [[Psyché]], ou [[Vie]]. Considérez-la comme sacrée et approfondissez sa signification. Vous créerez ainsi un canal pour approcher [[Fohat]] ou énergie atomique. Observez le microcosme et transférez la formule dans l'Infini.
  
({{agniyoga}}, paragraphe 236)
+
({{hierarchie}}, paragraphe 236)
  
  
Ligne 164 : Ligne 164 :
 
'''316'''. La guérison par le parfum des [[fleurs]], les résines et les semences est connue depuis longtemps, elle remonte à la plus haute antiquité. Le parfum d'une [[rose]] possède non seulement une similitude avec les propriétés du [[musc]], mais peut aussi protéger de l'impéril. Un jardin où s'épanouissent des roses était considéré par les anciens comme un lieu d'inspiration. Les [[frésias]] sont bénéfiques au système nerveux sympathique qui vibre intensément chez le [[Yogi]]. Les grains d'orge sont très précieux pour les poumons. Vous connaissez déjà les propriétés de la [[menthe]], de la résine de [[cèdre]] et d'autres résines. Le sens de la valeur des parfums s'est perdu comme bien d'autres valeurs désacralisées. Les parfums sont à l'origine d'une science utile mais oubliée. Il est certain que les poisons de l'antiquité étaient très subtils. Comparativement, les narcotiques actuels sont grossiers et détruisent l'intellect. L'intellect est indispensable pour assurer l'équilibre dans toutes les expériences psychiques. Un [[coeur]], aussi motivé soit-il, n'a aucune possibilité sans cet équilibre. Souvenez-vous de tous ces détails ; ils vous rapprochent de la [[Hiérarchie]].
 
'''316'''. La guérison par le parfum des [[fleurs]], les résines et les semences est connue depuis longtemps, elle remonte à la plus haute antiquité. Le parfum d'une [[rose]] possède non seulement une similitude avec les propriétés du [[musc]], mais peut aussi protéger de l'impéril. Un jardin où s'épanouissent des roses était considéré par les anciens comme un lieu d'inspiration. Les [[frésias]] sont bénéfiques au système nerveux sympathique qui vibre intensément chez le [[Yogi]]. Les grains d'orge sont très précieux pour les poumons. Vous connaissez déjà les propriétés de la [[menthe]], de la résine de [[cèdre]] et d'autres résines. Le sens de la valeur des parfums s'est perdu comme bien d'autres valeurs désacralisées. Les parfums sont à l'origine d'une science utile mais oubliée. Il est certain que les poisons de l'antiquité étaient très subtils. Comparativement, les narcotiques actuels sont grossiers et détruisent l'intellect. L'intellect est indispensable pour assurer l'équilibre dans toutes les expériences psychiques. Un [[coeur]], aussi motivé soit-il, n'a aucune possibilité sans cet équilibre. Souvenez-vous de tous ces détails ; ils vous rapprochent de la [[Hiérarchie]].
  
({{agniyoga}}, paragraphe 316)
+
({{hierarchie}}, paragraphe 316)
  
  
Ligne 172 : Ligne 172 :
 
'''335'''. L'humanité doit accomplir une multitude d'expériences urgentes. L'impéril ne doit pas seulement être reconnu comme la calamité de la race qui disparaît mais doit être étudié sous l'angle de sa contagion. Il sera possible de constater que l'impéril agit à de grandes distances et affecte le corps subtil et qu'il s'oppose avec dissonance au Feu de l'Espace. Les humains qui quittent la Terre dans cet état se créent des conditions inharmonieuses qui provoquent la réaction du [[Feu de l'Espace]]. L'harmonie signifie adhésion aux fondements tout comme l'inharmonie provoque une opposition. L'irritation personnelle est une excroissance de la race qui disparaît mais il est à noter que les hommes ne prêtent pas suffisamment attention à leur propre irritation ce qui a pour effet de retarder la disparition de ce poison.
 
'''335'''. L'humanité doit accomplir une multitude d'expériences urgentes. L'impéril ne doit pas seulement être reconnu comme la calamité de la race qui disparaît mais doit être étudié sous l'angle de sa contagion. Il sera possible de constater que l'impéril agit à de grandes distances et affecte le corps subtil et qu'il s'oppose avec dissonance au Feu de l'Espace. Les humains qui quittent la Terre dans cet état se créent des conditions inharmonieuses qui provoquent la réaction du [[Feu de l'Espace]]. L'harmonie signifie adhésion aux fondements tout comme l'inharmonie provoque une opposition. L'irritation personnelle est une excroissance de la race qui disparaît mais il est à noter que les hommes ne prêtent pas suffisamment attention à leur propre irritation ce qui a pour effet de retarder la disparition de ce poison.
  
({{agniyoga}}, paragraphe 335)
+
({{hierarchie}}, paragraphe 335)
  
  
Ligne 184 : Ligne 184 :
 
Si la science antique a préservé des souvenirs fragmentaires des sédiments de joie, pourquoi ne serait-il pas possible à un biochimiste d'en démontrer le bien-fondé à ses contemporains. Ces expériences sur les substances dans l'organisme sont appelées à être transposées aux énergies spatiales. De nouveau vous comprendrez pourquoi la félicité a la plus étroite corrélation avec la Hiérarchie.  
 
Si la science antique a préservé des souvenirs fragmentaires des sédiments de joie, pourquoi ne serait-il pas possible à un biochimiste d'en démontrer le bien-fondé à ses contemporains. Ces expériences sur les substances dans l'organisme sont appelées à être transposées aux énergies spatiales. De nouveau vous comprendrez pourquoi la félicité a la plus étroite corrélation avec la Hiérarchie.  
  
({{agniyoga}}, paragraphe 422)
+
({{hierarchie}}, paragraphe 422)
  
  
Ligne 192 : Ligne 192 :
 
'''423'''. Il est facile de constater l'irritation, les hommes la manifestent sans cesse. Enfermez six bipèdes dans une pièce, au bout d'une heure l'impéril fera trembler la porte. Il n'est pas aussi facile d'expliquer la félicité ; mais là aussi, la connaissance de l'[[Agni-Yoga]] et une étroite coopération avec certaines [[plantes]] donneront des résultats perceptibles. La densification du corps astral accordera des possibilités irremplaçables. Une époque difficile offre toujours la possibilité de nouvelles approches et la note du Nouveau Monde est déjà audible.
 
'''423'''. Il est facile de constater l'irritation, les hommes la manifestent sans cesse. Enfermez six bipèdes dans une pièce, au bout d'une heure l'impéril fera trembler la porte. Il n'est pas aussi facile d'expliquer la félicité ; mais là aussi, la connaissance de l'[[Agni-Yoga]] et une étroite coopération avec certaines [[plantes]] donneront des résultats perceptibles. La densification du corps astral accordera des possibilités irremplaçables. Une époque difficile offre toujours la possibilité de nouvelles approches et la note du Nouveau Monde est déjà audible.
  
({{agniyoga}}, paragraphe 423)
+
({{hierarchie}}, paragraphe 423)
  
  
Ligne 200 : Ligne 200 :
 
'''93'''. Toutes les écritures font mention de récits symboliques décrivant comment des ermites et des saints incitaient des démons à travailler et faire oeuvre utile. En fait, ceci est tout à fait possible dans le cas d'un élan désintéressé. J'atteste à quel point même les forces noires collaborent à la construction, si l'exigence du sacrifice de soi protège le coeur qui dirige. Mais une circonstance peut être nuisible et dangereuse : l'irritation, pleine d'impéril ; elle ouvre la porte aux forces noires. Là où il y a irritation, divers nouveaux venus mettent à profit cette situation et accroissent l'effet du poison. Quelle partie de la texture est détériorée, combien d'expériences n'aboutissent pas, à la joie des malveillants !. Acceptez ceci, non comme une fable, mais comme une dangereuse réalité. La source du bien et du mal ne disparaît pas
 
'''93'''. Toutes les écritures font mention de récits symboliques décrivant comment des ermites et des saints incitaient des démons à travailler et faire oeuvre utile. En fait, ceci est tout à fait possible dans le cas d'un élan désintéressé. J'atteste à quel point même les forces noires collaborent à la construction, si l'exigence du sacrifice de soi protège le coeur qui dirige. Mais une circonstance peut être nuisible et dangereuse : l'irritation, pleine d'impéril ; elle ouvre la porte aux forces noires. Là où il y a irritation, divers nouveaux venus mettent à profit cette situation et accroissent l'effet du poison. Quelle partie de la texture est détériorée, combien d'expériences n'aboutissent pas, à la joie des malveillants !. Acceptez ceci, non comme une fable, mais comme une dangereuse réalité. La source du bien et du mal ne disparaît pas
  
({{agniyoga}}, paragraphe 93)
+
({{coeur}}, paragraphe 93)
  
  
Ligne 208 : Ligne 208 :
 
'''190'''. Pour aiguiser le goût, l'odorat ou l'ouïe, les hommes ferment les yeux ; pour concentrer la vue, ils accompagnent le regard de gestes. Ils ne peuvent équilibrer l'action de l'énergie psychique et adoptent ainsi diverses méthodes artificielles. Ils ignorent aussi comment trouver le juste milieu entre équilibre et indignation de l'esprit. Ces deux concepts sont requis pour se perfectionner, mais comment réconcilier une militante indignation et un sage équilibre ? D'ordinaire ces concepts semblent incompatibles, mais n'est-ce pas l'équilibre qui compense l'indignation de l'esprit pour éviter qu'elle ne se transforme en irritation, créant ainsi de l'impéril ? Au contraire, une indignation illuminée et pleine d'abnégation crée l'armure la plus précieuse, rouge comme le rubis. Par l'orientation correcte de l'énergie psychique, le poison est remplacé par un trésor. Mais qui juge de l'abnégation ? En vérité, c'est le coeur. Non le coeur en tant que tel, mais précisément le coeur faisant face à l'[[Infini]].
 
'''190'''. Pour aiguiser le goût, l'odorat ou l'ouïe, les hommes ferment les yeux ; pour concentrer la vue, ils accompagnent le regard de gestes. Ils ne peuvent équilibrer l'action de l'énergie psychique et adoptent ainsi diverses méthodes artificielles. Ils ignorent aussi comment trouver le juste milieu entre équilibre et indignation de l'esprit. Ces deux concepts sont requis pour se perfectionner, mais comment réconcilier une militante indignation et un sage équilibre ? D'ordinaire ces concepts semblent incompatibles, mais n'est-ce pas l'équilibre qui compense l'indignation de l'esprit pour éviter qu'elle ne se transforme en irritation, créant ainsi de l'impéril ? Au contraire, une indignation illuminée et pleine d'abnégation crée l'armure la plus précieuse, rouge comme le rubis. Par l'orientation correcte de l'énergie psychique, le poison est remplacé par un trésor. Mais qui juge de l'abnégation ? En vérité, c'est le coeur. Non le coeur en tant que tel, mais précisément le coeur faisant face à l'[[Infini]].
  
({{agniyoga}}, paragraphe 190)
+
({{coeur}}, paragraphe 190)
  
  
Ligne 216 : Ligne 216 :
 
'''465'''. L'impression de l'aura sur une pellicule ne dépend pas tant de cette dernière que du photographe et du sujet photographié. La pellicule ordinaire convient parfaitement, mais la qualité des participants et des témoins est particulièrement importante. Toutefois, ne vous attendez pas à des résultats immédiats, même avec un excellent participant. La Vina doit s'accorder pour parvenir aux harmonies. Mais les gens abhorrent plus que tout le travail préparatoire. De plus, une autre condition est nécessaire : il faut être capable de passer au moins une journée sans la moindre irritation. L'impéril corrode les réactions les plus significatives de l'énergie. Une personne irritable peut être appelée une coquille dans toute l'acception du terme. Les résultats les plus importants sont obscurcis par un seul cristal d'impéril. Ne prenez pas celui-ci pour une plante d'intérieur, son odeur se diffuse et ternit tous les courants. Aussi, lorsque Je mets en garde contre l'irritation, Je ne Me réfère pas à un dogme mais à un soin médical conseillé. Comme toujours, c'est dans les plus petits détails que l'application doit débuter.
 
'''465'''. L'impression de l'aura sur une pellicule ne dépend pas tant de cette dernière que du photographe et du sujet photographié. La pellicule ordinaire convient parfaitement, mais la qualité des participants et des témoins est particulièrement importante. Toutefois, ne vous attendez pas à des résultats immédiats, même avec un excellent participant. La Vina doit s'accorder pour parvenir aux harmonies. Mais les gens abhorrent plus que tout le travail préparatoire. De plus, une autre condition est nécessaire : il faut être capable de passer au moins une journée sans la moindre irritation. L'impéril corrode les réactions les plus significatives de l'énergie. Une personne irritable peut être appelée une coquille dans toute l'acception du terme. Les résultats les plus importants sont obscurcis par un seul cristal d'impéril. Ne prenez pas celui-ci pour une plante d'intérieur, son odeur se diffuse et ternit tous les courants. Aussi, lorsque Je mets en garde contre l'irritation, Je ne Me réfère pas à un dogme mais à un soin médical conseillé. Comme toujours, c'est dans les plus petits détails que l'application doit débuter.
  
({{agniyoga}}, paragraphe 465)
+
({{coeur}}, paragraphe 465)
 +
 
 +
 
 +
----
 +
 
 +
 
 +
'''466'''. Ayez constamment à l'esprit la Chaîne des Forces Blanches. Seule la future structure est nécessaire, non la condamnation. Elle resplendit, la Blanche Chaîne provenant des Sommets de Lumière. Les temps sont significatifs, quand le plus humble disciple perçoit la magnificence de la Chaîne Blanche. Mettez en oeuvre toutes les Indications pour que les poussières d'impéril ne puissent entraver la puissance des Forces de Lumière. Il y a de la beauté à éliminer toute mesquinerie quand des corps titanesques se mettent en mouvement.
 +
 
 +
({{coeur}}, paragraphe 478)
  
  
Ligne 224 : Ligne 232 :
 
'''478'''. Laissez les sceptiques sourire de Notre Conseil à propos du coeur. Le plus difficile pour eux est d'accepter les dimensions de chaque chose, à commencer par leur propre coeur. Mais Nous savons attendre l'heure de la compréhension ; Nous connaissons les caractéristiques des humains ; c'est pourquoi Nous plaçons notre confiance dans le pouvoir de la patience. Affirmant le courage, Nous n'oublierons pas la patience. C'est une consolation de savoir qu'elle surmonte toute irritation. Il se crée, dans l'intensité de la patience, une substance spécifique qui, tel un puissant antidote, neutralise même l'impéril. Bien sûr, la patience n'est pas une absence de sentiment. Au cours d'une criminelle indifférence, des réactions bénéfiques n'apparaissent pas. La patience est tension consciente et opposition aux ténèbres.
 
'''478'''. Laissez les sceptiques sourire de Notre Conseil à propos du coeur. Le plus difficile pour eux est d'accepter les dimensions de chaque chose, à commencer par leur propre coeur. Mais Nous savons attendre l'heure de la compréhension ; Nous connaissons les caractéristiques des humains ; c'est pourquoi Nous plaçons notre confiance dans le pouvoir de la patience. Affirmant le courage, Nous n'oublierons pas la patience. C'est une consolation de savoir qu'elle surmonte toute irritation. Il se crée, dans l'intensité de la patience, une substance spécifique qui, tel un puissant antidote, neutralise même l'impéril. Bien sûr, la patience n'est pas une absence de sentiment. Au cours d'une criminelle indifférence, des réactions bénéfiques n'apparaissent pas. La patience est tension consciente et opposition aux ténèbres.
  
({{agniyoga}}, paragraphe 478)
+
({{coeur}}, paragraphe 478)
  
  
Ligne 232 : Ligne 240 :
 
'''569'''. La base scientifique du regard humain offre l'occasion d'études approfondies. Après l'étude de son influence sur l'organisme humain, l'attention devrait se porter sur les précipités du regard sur les objets inanimés. Si le regard peut devenir un poison, cette stratification peut exister sur l'eau et tous types d'objets. En fait, l'importance de la conjuration de l'eau ne se trouve pas dans le rythme des mots, mais dans le regard. Certes, cette réaction peut être bonne ou mauvaise. Comme d'habitude, le mal se repère plus aisément, comme dans le cas de l'impéril ; mais après avoir découvert le mal, le bien sera lui aussi détecté. On peut ainsi approcher l'étude de diverses interactions. N'est-il pas palpitant d'en observer les effets sur divers objets, en s'armant d'instruments contemporains ? Les anciennes légendes de calice du monde ou de morceaux de vêtement bénis acquièrent une signification rationnelle différente. Mais conseillez aux observateurs de ne pas s'arrêter aux premières étapes. Qu'ils élargissent immédiatement leur champ d'investigation. L'observation de la pénétration de l'atmosphère par le regard humain ou par la pensée ne conduira-t-elle pas à maintes conclusions ? L'action de la même énergie à des altitudes différentes ne sera-t-elle pas instructive ? Cette étude peut commencer par les phénomènes grossiers, comme avec le mauvais oeil. Il est préférable de hâter l'observation de l'oeil bienveillant. On découvrira les résultats les plus bénéfiques. Concentrez-vous sur ceux-la.
 
'''569'''. La base scientifique du regard humain offre l'occasion d'études approfondies. Après l'étude de son influence sur l'organisme humain, l'attention devrait se porter sur les précipités du regard sur les objets inanimés. Si le regard peut devenir un poison, cette stratification peut exister sur l'eau et tous types d'objets. En fait, l'importance de la conjuration de l'eau ne se trouve pas dans le rythme des mots, mais dans le regard. Certes, cette réaction peut être bonne ou mauvaise. Comme d'habitude, le mal se repère plus aisément, comme dans le cas de l'impéril ; mais après avoir découvert le mal, le bien sera lui aussi détecté. On peut ainsi approcher l'étude de diverses interactions. N'est-il pas palpitant d'en observer les effets sur divers objets, en s'armant d'instruments contemporains ? Les anciennes légendes de calice du monde ou de morceaux de vêtement bénis acquièrent une signification rationnelle différente. Mais conseillez aux observateurs de ne pas s'arrêter aux premières étapes. Qu'ils élargissent immédiatement leur champ d'investigation. L'observation de la pénétration de l'atmosphère par le regard humain ou par la pensée ne conduira-t-elle pas à maintes conclusions ? L'action de la même énergie à des altitudes différentes ne sera-t-elle pas instructive ? Cette étude peut commencer par les phénomènes grossiers, comme avec le mauvais oeil. Il est préférable de hâter l'observation de l'oeil bienveillant. On découvrira les résultats les plus bénéfiques. Concentrez-vous sur ceux-la.
  
({{agniyoga}}, paragraphe 569)
+
({{coeur}}, paragraphe 569)
  
  
Ligne 240 : Ligne 248 :
 
'''161'''. Vous avez raison d'observer que, précisément, un manque de bien-être intérieur est particulièrement désastreux. On peut gagner tous les procès, on peut rencontrer de nouveaux amis, mais la dissolution peut écarter le meilleur ami. Lorsque de la poussière de poivre est dans l'air, tout le monde éternue. Ainsi peut se répandre l'impéril. Vous avez vu plus d'une fois comment sont apparues de nouvelles circonstances, mais il faut leur faire face. Il est ainsi nécessaire une fois pour toutes de comprendre l'infection de l'impéril. Il est inadmissible de se référer avec insouciance à la décomposition ! Ce processus se transmet comme la lèpre. Il y a accroissement de force ou désintégration, il ne peut y avoir de troisième alternative. On ne devrait pas conseiller de fortifier par la contrainte. Il est impossible de sauver quiconque de la lèpre par la contrainte. Il est impossible de sauver quiconque de l'impéril par la violence. Amitié n'est pas violence. La croissance du coeur ne vient pas du fouet, et un beau jardin ne peut croître que par de belles actions. Offenser la [[Hiérarchie]] est un acte irrémédiable.
 
'''161'''. Vous avez raison d'observer que, précisément, un manque de bien-être intérieur est particulièrement désastreux. On peut gagner tous les procès, on peut rencontrer de nouveaux amis, mais la dissolution peut écarter le meilleur ami. Lorsque de la poussière de poivre est dans l'air, tout le monde éternue. Ainsi peut se répandre l'impéril. Vous avez vu plus d'une fois comment sont apparues de nouvelles circonstances, mais il faut leur faire face. Il est ainsi nécessaire une fois pour toutes de comprendre l'infection de l'impéril. Il est inadmissible de se référer avec insouciance à la décomposition ! Ce processus se transmet comme la lèpre. Il y a accroissement de force ou désintégration, il ne peut y avoir de troisième alternative. On ne devrait pas conseiller de fortifier par la contrainte. Il est impossible de sauver quiconque de la lèpre par la contrainte. Il est impossible de sauver quiconque de l'impéril par la violence. Amitié n'est pas violence. La croissance du coeur ne vient pas du fouet, et un beau jardin ne peut croître que par de belles actions. Offenser la [[Hiérarchie]] est un acte irrémédiable.
  
({{agniyoga}}, paragraphe 161)
+
({{mondedefeu1}}, paragraphe 161)
  
  
Ligne 248 : Ligne 256 :
 
'''538'''. La perversion de l'entendement humain va si loin qu'un individu infecté de l'impéril de l'irritation ou de la malveillance est parfois pris pour un être ardent. On décrit même la malveillance comme enflammée. Mais [[Agni]] étant un élément de liaison qui imprègne tout, il est en réalité le principe de l'équilibre. L'esprit humain a recours à cet élément lorsqu'il s'élève ; même dans une ascension mécanique, il est fait usage du principe ardent. Expliquez que l'inflammation de l'impéril ne correspond en aucun cas à l'Agni purifié. Les hommes eux-mêmes essaient d'implanter dans leur conscience un sens étriqué de nombreuses grandes manifestations. C'est vraiment un bon exercice de passer, à l'occasion, une journée sans dénigrer qui que ce soit.
 
'''538'''. La perversion de l'entendement humain va si loin qu'un individu infecté de l'impéril de l'irritation ou de la malveillance est parfois pris pour un être ardent. On décrit même la malveillance comme enflammée. Mais [[Agni]] étant un élément de liaison qui imprègne tout, il est en réalité le principe de l'équilibre. L'esprit humain a recours à cet élément lorsqu'il s'élève ; même dans une ascension mécanique, il est fait usage du principe ardent. Expliquez que l'inflammation de l'impéril ne correspond en aucun cas à l'Agni purifié. Les hommes eux-mêmes essaient d'implanter dans leur conscience un sens étriqué de nombreuses grandes manifestations. C'est vraiment un bon exercice de passer, à l'occasion, une journée sans dénigrer qui que ce soit.
  
({{agniyoga}}, paragraphe 538)
+
({{mondedefeu1}}, paragraphe 538)
  
  
Ligne 256 : Ligne 264 :
 
'''543'''. Pourquoi le mal semble-t-il parfois être vainqueur ? Uniquement de par l'instabilité du bien. Par une méthode purement physiologique, on peut prouver que la domination du mal est de courte durée. Le mal surgit avec l'impéril, et ne peut produire un fort éclair qu'au début ; ensuite il commence à se détériorer et détruit graduellement son propre géniteur. Ceci signifie que, si Agni se manifeste, même partiellement, il ne cessera pas de croître. Aussi, lorsque l'impéril commence à se décomposer, Agni atteint au contraire sa pleine force. C'est pourquoi Je conseille de supporter la première attaque du mal, pour livrer celui-ci à sa propre destruction. En outre, pendant le duel entre le mal et le bien – entre l'impéril et Agni, en d'autres termes – celui-ci grandira peu à peu, alors que l'impéril putréfiera son possesseur. Il faudrait ainsi observer le duel entre le haut et le bas ; seule une conscience mature encourage à résister au mal. Il est utile de s'en souvenir et de rassembler non seulement la force, la patience aussi, pour vaincre ce qui, en soi, est voué à l'anéantissement. J'affirme que la vérité, "La [[Lumière]] conquiert les ténèbres", a même une base physiologique.
 
'''543'''. Pourquoi le mal semble-t-il parfois être vainqueur ? Uniquement de par l'instabilité du bien. Par une méthode purement physiologique, on peut prouver que la domination du mal est de courte durée. Le mal surgit avec l'impéril, et ne peut produire un fort éclair qu'au début ; ensuite il commence à se détériorer et détruit graduellement son propre géniteur. Ceci signifie que, si Agni se manifeste, même partiellement, il ne cessera pas de croître. Aussi, lorsque l'impéril commence à se décomposer, Agni atteint au contraire sa pleine force. C'est pourquoi Je conseille de supporter la première attaque du mal, pour livrer celui-ci à sa propre destruction. En outre, pendant le duel entre le mal et le bien – entre l'impéril et Agni, en d'autres termes – celui-ci grandira peu à peu, alors que l'impéril putréfiera son possesseur. Il faudrait ainsi observer le duel entre le haut et le bas ; seule une conscience mature encourage à résister au mal. Il est utile de s'en souvenir et de rassembler non seulement la force, la patience aussi, pour vaincre ce qui, en soi, est voué à l'anéantissement. J'affirme que la vérité, "La [[Lumière]] conquiert les ténèbres", a même une base physiologique.
  
({{agniyoga}}, paragraphe 543)
+
({{mondedefeu1}}, paragraphe 543)
 +
 
 +
 
 +
----
 +
 
 +
 
 +
'''26'''. On peut observer différentes sortes de gens qui se distinguent
 +
suivant leur nature. Certains ne pensent pas à l'avenir et accomplissent, pour ainsi dire, tout leur dessein dans cette vie terrestre.
 +
 
 +
D'autres s'élancent en avant de tout leur esprit ; pour eux, la vie terrestre n'offre aucune finalité. Même s'ils ne sont pas très raffinés, ils sentent, avec le cœur, que tout est devant eux. Ayez des relations avec ces derniers car, sans s'appesantir sur leurs erreurs, ils tendront vers l'avenir et ainsi appartiendront déjà à la Vérité. Vous savez qu'Agni vit dans le cœur de ceux qui aiment le futur. Même si Agni en eux ne se manifeste pas encore, son potentiel est inépuisable. Regardez également avec compassion, comme des malades, ceux qui ne connaissent pas ce qu'est le futur. Vraiment leur aura ne sera pas lumineuse car elle sera privée de la radiation de la Materia Lucida. De nombreuses personnes se sont ainsi tellement atrophiées qu'elles ne peuvent même pas se manifester à travers la substance opaque des nerfs. L'impéril entrave le mouvement de la substance ardente, le penser limité altère et trouble la précieuse substance. Ces maladies peuvent se soigner par la suggestion hypnotique.
 +
 
 +
({{mondedefeu2}}, paragraphe 26)
  
  
Ligne 264 : Ligne 283 :
 
'''35'''. Le savant n'a aucune raison de croire que la substance de l'émanation du bout des doigts n'est qu'un poison. Elle dépend entièrement de l'état spirituel. L'impéril d'un observateur nerveux produira naturellement des sédiments empoisonnés s'il ne fait pas attention à la condition spirituelle de son organisme. La capacité de discerner les différents états nerveux donnera aux scientifiques une ouverture incomparable. Car la phosphorescence du bout des doigts elle-même varie. Toute radiation est basée sur le chimisme.
 
'''35'''. Le savant n'a aucune raison de croire que la substance de l'émanation du bout des doigts n'est qu'un poison. Elle dépend entièrement de l'état spirituel. L'impéril d'un observateur nerveux produira naturellement des sédiments empoisonnés s'il ne fait pas attention à la condition spirituelle de son organisme. La capacité de discerner les différents états nerveux donnera aux scientifiques une ouverture incomparable. Car la phosphorescence du bout des doigts elle-même varie. Toute radiation est basée sur le chimisme.
  
({{agniyoga}}, paragraphe 35)
+
({{mondedefeu2}}, paragraphe 35)
  
  
Ligne 272 : Ligne 291 :
 
'''384'''. Des avertissements sont utiles dans tous les cas. Anticipez les maladies terrestres. Il est impossible de donner aux hommes une panacée si les conditions de vie ne sont pas purifiées. Les hommes rêvent de se délivrer du cancer, ce scorpion spirituel, mais ils ne font rien pour en prévenir la germination. Vous savez déjà que le remède que l'on vous a donné est l'un des meilleurs contre le cancer, mais il faut avoir un régime végétarien et ne pas se complaire dans l'usage du tabac et de la boisson, qui irritent le corps. Expulsez l'impéril, dès lors le remède indiqué sera un bon bouclier. Mais habituellement les hommes ne veulent pas renoncer à leurs excès destructifs et attendent que le scorpion les pique. D'autres graves maladies se propagent aussi, car les sombres voies d'accès leur sont maintenues grandes ouvertes.
 
'''384'''. Des avertissements sont utiles dans tous les cas. Anticipez les maladies terrestres. Il est impossible de donner aux hommes une panacée si les conditions de vie ne sont pas purifiées. Les hommes rêvent de se délivrer du cancer, ce scorpion spirituel, mais ils ne font rien pour en prévenir la germination. Vous savez déjà que le remède que l'on vous a donné est l'un des meilleurs contre le cancer, mais il faut avoir un régime végétarien et ne pas se complaire dans l'usage du tabac et de la boisson, qui irritent le corps. Expulsez l'impéril, dès lors le remède indiqué sera un bon bouclier. Mais habituellement les hommes ne veulent pas renoncer à leurs excès destructifs et attendent que le scorpion les pique. D'autres graves maladies se propagent aussi, car les sombres voies d'accès leur sont maintenues grandes ouvertes.
  
({{agniyoga}}, paragraphe 384)
+
({{mondedefeu2}}, paragraphe 384)
  
  
Ligne 280 : Ligne 299 :
 
'''387'''. Souvent des chocs accidentels restaurent la vue, l'ouïe ou d'autres sens perdus. Ceci ne nous oblige t-il pas à penser au cristal de l'impéril et à d'autres sédiments qui ont été soudainement expulsés de l'organisme ? Efforcez-vous de comprendre pourquoi, dans l'antiquité, des chocs étaient parfois prescrits pour traiter certaines maladies et paralysies.
 
'''387'''. Souvent des chocs accidentels restaurent la vue, l'ouïe ou d'autres sens perdus. Ceci ne nous oblige t-il pas à penser au cristal de l'impéril et à d'autres sédiments qui ont été soudainement expulsés de l'organisme ? Efforcez-vous de comprendre pourquoi, dans l'antiquité, des chocs étaient parfois prescrits pour traiter certaines maladies et paralysies.
  
({{agniyoga}}, paragraphe 387)
+
({{mondedefeu2}}, paragraphe 387)
  
  
Ligne 288 : Ligne 307 :
 
'''9'''. Les sources qui réagissent aux énergies subtiles sont très sensibles. C'est pourquoi cette qualité, qui se révèle surtout dans les purs courants, est si importante. Les résultats d'une expérience chimique varient selon l'emploi de différents récipients, substances et combinaisons ; les manifestations de la réceptivité subtile sont tout aussi variées. Un organisme empli d'impéril n'acceptera qu'une petite parcelle de l'émission. Un organisme saturé d'égoïsme teintera l'émission d'une terrible coloration qui la déformera. Un organisme imprégné de malveillance transmettra l'émission déformée au voisin. Ainsi la distorsion dans la réception d'une émission résulte de certaines caractéristiques du récepteur. Avec raison, vous demandiez pourquoi Nous ne mettions pas fin à ces déformations. C'est parce qu'il existe des écrits humains assez monstrueux pour représenter les [[Mahatmas]] de l'Est prononçant une condamnation en se retirant pour la nuit. Ainsi pensent ceux qui cherchent la condamnation de leur voisin. Les hommes attribuent tout aux Mahatmas, même la calomnie. Ils Nous attribuent toutes leurs qualités terrestres.
 
'''9'''. Les sources qui réagissent aux énergies subtiles sont très sensibles. C'est pourquoi cette qualité, qui se révèle surtout dans les purs courants, est si importante. Les résultats d'une expérience chimique varient selon l'emploi de différents récipients, substances et combinaisons ; les manifestations de la réceptivité subtile sont tout aussi variées. Un organisme empli d'impéril n'acceptera qu'une petite parcelle de l'émission. Un organisme saturé d'égoïsme teintera l'émission d'une terrible coloration qui la déformera. Un organisme imprégné de malveillance transmettra l'émission déformée au voisin. Ainsi la distorsion dans la réception d'une émission résulte de certaines caractéristiques du récepteur. Avec raison, vous demandiez pourquoi Nous ne mettions pas fin à ces déformations. C'est parce qu'il existe des écrits humains assez monstrueux pour représenter les [[Mahatmas]] de l'Est prononçant une condamnation en se retirant pour la nuit. Ainsi pensent ceux qui cherchent la condamnation de leur voisin. Les hommes attribuent tout aux Mahatmas, même la calomnie. Ils Nous attribuent toutes leurs qualités terrestres.
  
({{agniyoga}}, paragraphe 9)
+
({{mondedefeu3}}, paragraphe 9)
  
  
Ligne 296 : Ligne 315 :
 
'''10'''. Toujours à propos des émissions et des réceptions : capacité est donnée à l'esprit ardent de recevoir des énergies subtiles. Seule la conscience ardente est capable de transmettre un courant d'énergies subtiles. Vous devez donc scruter les annales avec beaucoup de discernement. L'humanité s'est habituée à visualiser le Très Haut à un bas niveau, raison pour laquelle les Images des Seigneurs ont pris des formes aussi distordues. En fait, les hommes se sont habitués à la pensée que le plus Haut devait servir le plus bas, mais ils ne réalisent pas que seule la compréhension du Service donne le droit d'être un lien manifesté de la Chaîne. C'est donc une compréhension déformée des Emissions qui produit les résultats qui encombrent l'espace. Nous connaissons des cas où les Grands Etres ont appelé un disciple "[[Mahatma]]" mais certains réceptacles de la variété grise ont perverti ce grand message au point de le rendre vraiment laid. Nous donnerons à cette fin un juste avertissement contre toutes les déformations et tous les faux enregistrements. Lorsque Nous appelons un disciple "Mahatma", Nous affirmons une grande potentialité. Mais que révèle un médium ou un capteur empoisonné d'impéril ? Il est nécessaire de purifier les actions humaines profanes et de détruire ces enregistrements à l'avenir. Dans le [[Monde de Feu]], seule la conscience de feu peut être un authentique capteur de Nos Envois.
 
'''10'''. Toujours à propos des émissions et des réceptions : capacité est donnée à l'esprit ardent de recevoir des énergies subtiles. Seule la conscience ardente est capable de transmettre un courant d'énergies subtiles. Vous devez donc scruter les annales avec beaucoup de discernement. L'humanité s'est habituée à visualiser le Très Haut à un bas niveau, raison pour laquelle les Images des Seigneurs ont pris des formes aussi distordues. En fait, les hommes se sont habitués à la pensée que le plus Haut devait servir le plus bas, mais ils ne réalisent pas que seule la compréhension du Service donne le droit d'être un lien manifesté de la Chaîne. C'est donc une compréhension déformée des Emissions qui produit les résultats qui encombrent l'espace. Nous connaissons des cas où les Grands Etres ont appelé un disciple "[[Mahatma]]" mais certains réceptacles de la variété grise ont perverti ce grand message au point de le rendre vraiment laid. Nous donnerons à cette fin un juste avertissement contre toutes les déformations et tous les faux enregistrements. Lorsque Nous appelons un disciple "Mahatma", Nous affirmons une grande potentialité. Mais que révèle un médium ou un capteur empoisonné d'impéril ? Il est nécessaire de purifier les actions humaines profanes et de détruire ces enregistrements à l'avenir. Dans le [[Monde de Feu]], seule la conscience de feu peut être un authentique capteur de Nos Envois.
  
({{agniyoga}}, paragraphe 10)
+
({{mondedefeu3}}, paragraphe 10)
  
  
Ligne 304 : Ligne 323 :
 
'''103'''. La transmutation des [[centres]] intensifie les énergies créatrices nécessaires au passage dans le Monde Subtil. Tout effort spirituel produit des sédiments, qui prennent l'aspect d'énergies subtiles au moment du passage dans le Monde Subtil. Il est donc important d'aspirer aux Sphères Supérieures. L'extase de l'esprit et la joie du coeur accordent ces énergies qui nourrissent le corps subtil. Seul un sentiment imprégné d'énergies supérieures fournit les énergies nécessaires. Comprenez que l'impéril et les grossiers désirs terrestres produisent d'affreux ulcères que l'esprit doit guérir dans le corps subtil. Les ulcères spirituels se transmettent dans le Monde Subtil si l'on ne s'en débarrasse pas sur Terre. La libération du véhicule physique ne signifie pas délivrance des ulcères spirituels. Lorsque l'esprit, sur le point de quitter la Terre, réalise comment il a utilisé ses énergies, la conscience peut alors racheter une bonne part de celles-ci ; incitons la conscience à penser aux Mondes Supérieurs. Même le criminel le plus endurci peut être dirigé vers la compréhension du fardeau du karma et, dans ce but, il faut changer les conditions sociales. Sur le chemin vers le Monde de Feu, accoutumez-vous à penser à la transmutation des [[centres]] parce que la libération du véhicule physique ne signifie pas délivrance des ulcères spirituels.
 
'''103'''. La transmutation des [[centres]] intensifie les énergies créatrices nécessaires au passage dans le Monde Subtil. Tout effort spirituel produit des sédiments, qui prennent l'aspect d'énergies subtiles au moment du passage dans le Monde Subtil. Il est donc important d'aspirer aux Sphères Supérieures. L'extase de l'esprit et la joie du coeur accordent ces énergies qui nourrissent le corps subtil. Seul un sentiment imprégné d'énergies supérieures fournit les énergies nécessaires. Comprenez que l'impéril et les grossiers désirs terrestres produisent d'affreux ulcères que l'esprit doit guérir dans le corps subtil. Les ulcères spirituels se transmettent dans le Monde Subtil si l'on ne s'en débarrasse pas sur Terre. La libération du véhicule physique ne signifie pas délivrance des ulcères spirituels. Lorsque l'esprit, sur le point de quitter la Terre, réalise comment il a utilisé ses énergies, la conscience peut alors racheter une bonne part de celles-ci ; incitons la conscience à penser aux Mondes Supérieurs. Même le criminel le plus endurci peut être dirigé vers la compréhension du fardeau du karma et, dans ce but, il faut changer les conditions sociales. Sur le chemin vers le Monde de Feu, accoutumez-vous à penser à la transmutation des [[centres]] parce que la libération du véhicule physique ne signifie pas délivrance des ulcères spirituels.
  
({{agniyoga}}, paragraphe 103)
+
({{mondedefeu3}}, paragraphe 103)
  
  
Ligne 312 : Ligne 331 :
 
'''159'''. Le réseau protecteur contient les réflexions des [[centres]]. Vous ne pouvez contacter aucune manifestation sans toucher au réseau protecteur. Les réflexions des centres peuvent se concevoir comme des potentiels qui s'enflamment ou s'éveillent selon tel ou tel état d'esprit, élan, action. La cause, même des infections physiques, est à rechercher dans le manque de protection du réseau protecteur. Ces processus indiquent l'importance de veiller au réseau protecteur et signalent la rapidité avec laquelle il est possible de perturber ces radiations de l'esprit. Vraiment, lorsque les radiations sont saturées d'impressions ou d'efforts supérieurs, le réseau protecteur se renforce grâce à ces énergies. Cependant des taches, perceptibles sur l'[[aura]], doivent être étudiées comme indicatrices de divers ulcères spirituels. De fait, seul celui qui saisit toute la créativité de l'esprit prévoit l'opportunité de protéger le réseau protecteur. En contactant le [[Feu spatial]], comprenez tous les processus du laboratoire des centres. Sur le chemin vers le Monde de Feu, affirmez-vous en pleine conscience et soyez convaincus de l'effet désastreux de l'égoïsme, qui produit de l'irritation et cause un réel empoisonnement par l'impéril.
 
'''159'''. Le réseau protecteur contient les réflexions des [[centres]]. Vous ne pouvez contacter aucune manifestation sans toucher au réseau protecteur. Les réflexions des centres peuvent se concevoir comme des potentiels qui s'enflamment ou s'éveillent selon tel ou tel état d'esprit, élan, action. La cause, même des infections physiques, est à rechercher dans le manque de protection du réseau protecteur. Ces processus indiquent l'importance de veiller au réseau protecteur et signalent la rapidité avec laquelle il est possible de perturber ces radiations de l'esprit. Vraiment, lorsque les radiations sont saturées d'impressions ou d'efforts supérieurs, le réseau protecteur se renforce grâce à ces énergies. Cependant des taches, perceptibles sur l'[[aura]], doivent être étudiées comme indicatrices de divers ulcères spirituels. De fait, seul celui qui saisit toute la créativité de l'esprit prévoit l'opportunité de protéger le réseau protecteur. En contactant le [[Feu spatial]], comprenez tous les processus du laboratoire des centres. Sur le chemin vers le Monde de Feu, affirmez-vous en pleine conscience et soyez convaincus de l'effet désastreux de l'égoïsme, qui produit de l'irritation et cause un réel empoisonnement par l'impéril.
  
({{agniyoga}}, paragraphe 159)
+
({{mondedefeu3}}, paragraphe 159)
  
  
Ligne 322 : Ligne 341 :
 
L'impéril exhalé par des gens irrités est identique à la saleté ou aux ordures honteuses. Il est impératif d'imprégner la conscience du fait que tout fragment de détritus infecte l'entourage. La saleté de la dégradation morale est pire que toute autre infection.
 
L'impéril exhalé par des gens irrités est identique à la saleté ou aux ordures honteuses. Il est impératif d'imprégner la conscience du fait que tout fragment de détritus infecte l'entourage. La saleté de la dégradation morale est pire que toute autre infection.
  
({{agniyoga}}, paragraphe 293)
+
({{aum}}, paragraphe 293)
  
  
Ligne 330 : Ligne 349 :
 
'''294'''. Rien ne justifie l'auto-production de poison, elle équivaut au meurtre et au suicide. Même les personnes les moins développées sentent l'approche d'un tel porteur de poison. La détresse, l'anxiété et la peur pénètrent avec lui. Beaucoup de maladies physiques se propagent conséquentes à l'infiltration de l'impéril, comme si un tison y avait pratiqué son chemin.  
 
'''294'''. Rien ne justifie l'auto-production de poison, elle équivaut au meurtre et au suicide. Même les personnes les moins développées sentent l'approche d'un tel porteur de poison. La détresse, l'anxiété et la peur pénètrent avec lui. Beaucoup de maladies physiques se propagent conséquentes à l'infiltration de l'impéril, comme si un tison y avait pratiqué son chemin.  
  
({{agniyoga}}, paragraphe 294)
+
({{aum}}, paragraphe 294)
  
  
Ligne 340 : Ligne 359 :
 
Remarquez que l'impéril naît de l'égoïsme mais qu'il agit bien au-delà sur de larges masses humaines. Cela signifie que l'égoïsme est criminel non seulement vis à vis de l'égoïste lui-même, mais aussi vis à vis des hommes en général. Nombre des plus utiles observations sont faites durant les expérimentations avec la pensée. Précisément, ces réflexions s'opposent à l'égoïsme. Toute souffrance est déjà un progrès.
 
Remarquez que l'impéril naît de l'égoïsme mais qu'il agit bien au-delà sur de larges masses humaines. Cela signifie que l'égoïsme est criminel non seulement vis à vis de l'égoïste lui-même, mais aussi vis à vis des hommes en général. Nombre des plus utiles observations sont faites durant les expérimentations avec la pensée. Précisément, ces réflexions s'opposent à l'égoïsme. Toute souffrance est déjà un progrès.
  
({{agniyoga}}, paragraphe 295)
+
({{aum}}, paragraphe 295)
  
  
Ligne 352 : Ligne 371 :
 
Constatons le : les plus simples vérités nécessitent une constante répétition.
 
Constatons le : les plus simples vérités nécessitent une constante répétition.
  
({{agniyoga}}, paragraphe 331)
+
({{aum}}, paragraphe 331)
  
  
Ligne 362 : Ligne 381 :
 
Evitez aussi les conséquences énergétiques des querelles et de toute irritation. L'[[impéril]] est l'ennemi principal du développement de l'énergie psychique. Une atmosphère imprégnée d'émanations alimentaires est également nocive, tout comme la présence d'animaux. Chacun, dans le cadre de ses possibilités, éliminera ce qui est inutile.
 
Evitez aussi les conséquences énergétiques des querelles et de toute irritation. L'[[impéril]] est l'ennemi principal du développement de l'énergie psychique. Une atmosphère imprégnée d'émanations alimentaires est également nocive, tout comme la présence d'animaux. Chacun, dans le cadre de ses possibilités, éliminera ce qui est inutile.
  
({{agniyoga}}, paragraphe 387)
+
({{aum}}, paragraphe 387)
  
  
Ligne 370 : Ligne 389 :
 
'''92'''. Le travail que l'on déteste est non seulement un supplice pour celui qui y est astreint, il empoisonne également tout son environnement. Le mécontentement du travailleur lui interdit d'y trouver la moindre joie, et même d'améliorer la qualité de son oeuvre. Bien plus, l'impéril, né de son irritation, redouble ses mornes pensées, effet fatal pour sa créativité. La question précise peut surgir : que faire si chacun ne trouve pas un travail correspondant à sa vocation ? Sans aucun doute, beaucoup ne peuvent exercer le métier qu'ils voudraient. Il existe un remède pour pallier ce fléau. Les découvertes scientifiques montrent qu'au-delà de la routine quotidienne se trouve un domaine de beauté, accessible à tous : la réalisation de l'énergie psychique. Des expériences à ce sujet montrent que les fermiers en possèdent souvent une bonne quantité. Maints autres types de travail aident à la conserver. Par conséquent, il est possible de trouver, au sein des occupations les plus diverses, la force de s'élever.
 
'''92'''. Le travail que l'on déteste est non seulement un supplice pour celui qui y est astreint, il empoisonne également tout son environnement. Le mécontentement du travailleur lui interdit d'y trouver la moindre joie, et même d'améliorer la qualité de son oeuvre. Bien plus, l'impéril, né de son irritation, redouble ses mornes pensées, effet fatal pour sa créativité. La question précise peut surgir : que faire si chacun ne trouve pas un travail correspondant à sa vocation ? Sans aucun doute, beaucoup ne peuvent exercer le métier qu'ils voudraient. Il existe un remède pour pallier ce fléau. Les découvertes scientifiques montrent qu'au-delà de la routine quotidienne se trouve un domaine de beauté, accessible à tous : la réalisation de l'énergie psychique. Des expériences à ce sujet montrent que les fermiers en possèdent souvent une bonne quantité. Maints autres types de travail aident à la conserver. Par conséquent, il est possible de trouver, au sein des occupations les plus diverses, la force de s'élever.
  
({{agniyoga}}, paragraphe 92)
+
({{fraternite}}, paragraphe 92)
  
  
Ligne 382 : Ligne 401 :
 
La Lumière de la Vérité est la lumière du courage et du dévouement. En ces termes commencent les Statuts de la Fraternité.
 
La Lumière de la Vérité est la lumière du courage et du dévouement. En ces termes commencent les Statuts de la Fraternité.
  
({{agniyoga}}, paragraphe 580)
+
({{fraternite}}, paragraphe 580)
  
  
 
{{occultisme}}
 
{{occultisme}}

Version actuelle datée du 3 septembre 2017 à 22:47

Impéril, aussi l'irritation.

L'irritation est une affection fondamentale qui a ses racines dans l'activité trop intense du corps astral, ce qui produit nettement des effets anormaux sur le système nerveux. C'est une maladie où l'on s'intéresse à soi-même, où l'on se suffit à soi-même, et où l'on se satisfait soi-même. A nouveau je vous demande de méditer sur ces termes, car ces trois aspects ont un dénouement général. Nous allons donc étudier l'irritation, appelée "impéril" par les interprètes du premier rayon, tels que le Maître M.

(source : "Traité sur les Sept Rayons - Guérison Esotérique" d'Alice Bailey, pp.67-68)




Je voudrais dire quelques mots des causes de troubles les plus fréquentes : les Soucis et l'Irritation. Ces troubles sont actuellement plus répandus que jamais pour les quatre raisons ci-dessous :

1. Les conditions dans le monde, ses incertitudes et ses problèmes sont tels que nul ne peut pratiquement s'en abstraire. Tout le monde est plus ou moins impliqué dans la situation planétaire.

2. L'intercommunication entre les peuples s'est tellement accrue, et les hommes vivent dans une telle proportion en groupes massés – grands ou petits – qu'ils réagissent inéluctablement les uns sur les autres à un degré inconnu jusqu'ici. L'Ecriture a dit : "Si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui." Cette antique vérité reste bien vivante et se trouve réalisée pour la première fois de nos jours.

3. La sensibilité de l'organisme des hommes aux émotions et aux attitudes mentales est devenue telle qu'ils se mettent au diapason de leurs prochains d'une manière nouvelle et plus intense. Ils ajoutent à leurs propres préoccupations et aux soucis qui les accaparent ceux de leur entourage.

4. Télépathiquement, et aussi avec un sens développé de prévision, les hommes prennent les difficultés qui concernent quelqu'un d'autre, ou un autre groupe de penseurs et de gens, et y ajoutent les difficultés qui pourraient survenir. Il n'est pas certain qu'elles surviendront. Ces problèmes illustreront pour vous les difficultés extrêmes que les hommes doivent surmonter pour face à la vie. Il est évident que les problèmes de souci et d'irritation (que le Maître Morya appelle " faire impéril") sont nombreux et méritent considération Pourquoi ces difficultés du corps astral sont-elles si "périlleuses" et sérieuses ? Voici cinq effets montrant pourquoi les Soucis et l'Irritation sont dangereux.

1. Ils abaissent la vitalité de l'homme au point qu'il devient susceptible de contracter des maladies. Le fléau de la grippe a ses racines dans la peur et les soucis. Cette maladie s'évanouira quand le monde calmé se sera libéré de la "terrifiante" condition actuelle.
2. Du point de vue astral, la contagion des soucis et de l'irritation est si virulente qu'ils abaissent d'une manière spéciale la qualité de l'atmosphère astrale et la rendent difficilement respirable (au sens astral).
3. Les conditions astrales de peur, de souci, et d'irritation sont si répandues aujourd'hui qu'on peut les considérer comme épidémiques, dans un sens planétaire.
4. Parce que l'irritation (je ne parle pas ici des soucis) a des effets inflammatoires et que l'inflammation est dure à supporter. L'irritation entraîne des troubles nombreux. Il est intéressant de noter que certaines formes de troubles visuels peuvent lui être imputés.
5. Parce que les soucis et l'irritation empêchent la vraie vision. Ils brouillent la vue. La victime de cet état de choses ne voit plus rien que la cause de ses maux. Par apitoiement sur elle-même, par considération de soi, ou par focalisation dans une condition négative, elle est tellement submergée que sa vision devient étroite et que le progrès de son groupe en est entravé. Rappelez-vous qu'il existe des égoïsmes de groupe aussi bien que des égoïsmes individuels.

J'ai cité suffisamment de raisons à l'appui des effets des Soucis et de l'Irritation pour faire apercevoir l'étendue de la difficulté. En ce moment, il ne servirait pas à grand-chose de parler du remède. Quand un malade est atteint de la grippe, on ne choisit pas le moment de l'apogée de ses souffrances pour lui dire : "Ce n'est rien. Ne faites pas attention. Levez-vous et occupez-vous de vos affaires." Il ne sert à rien de dire aujourd'hui aux hommes : "Ne craignez pas. Cessez de vous faire du souci. Tout ira bien." Ils ne vous croiront pas, et heureusement, pour la bonne raison que ce n'est pas vrai. Les choses ne vont pas bien, et l'humanité et la vie planétaire non plus.

Cela, la Hiérarchie le sait, et elle s'ingénie à y remédier. Quand les douleurs de la "grippe planétaire" auront passé (et le patient n'en mourra pas), alors on pourra faire une enquête et fournir l'effort qui empêchera la récidive. Actuellement, le mieux est de garder le malade au calme et de faire baisser sa fièvre. Tel est le travail du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde, et des hommes intelligents de bonne volonté. Leur nom est Légion.

(source : "Traité sur les Sept Rayons - Guérison Esotérique" d'Alice Bailey, pp.69-71)




Au fur et à mesure de l'évolution, les trois véhicules, désormais créés, développés et puissants, émettent des vibrations assez intenses pour attirer quelque peu l'attention de l'âme préoccupée. Sa première réaction est une irritation. L'irritation ésotérique n'est pas la mauvaise humeur exprimée par les êtres humains, mais une réaction à un contact – une réaction de déplaisir, ou en d'autres termes une friction.

Cela permet de mieux comprendre l'affirmation selon laquelle la dernière entrave dont un Maître se débarrasse est l'irritation. Sa personnalité cesse d'attirer son attention. La friction prend donc fin, et il ne reste plus qu'un pur canal par lequel l'énergie spirituelle peut se déverser. L'irritation telle qu'on la comprend en général se produit lorsqu'un tiers empiète sur notre volonté personnelle, notre estime de nous-mêmes, nos idées, et nos plans. Ce n'est pas cette forme d'irritation que les Maîtres rejettent.

(source : "Traité sur les Sept Rayons - Guérison Esotérique" d'Alice Bailey, pp.512-513)




Je voudrais aussi toucher ici à un facteur de réelle importance pour ce travail et répéter mon avertissement antérieur : souvenez-vous que l'effort fait pour vous libérer de l'irritation, ou de ce qu'on appelle, dans Agni Yoga, "la mise en danger" (expression singulière mais bien expressive, mes frères) est essentiel pour ce groupe. L'irritation est extrêmement courante en ces jours de tension nerveuse ; elle met nettement le progrès en danger et retarde l'avance du disciple sur le Chemin. Elle peut produire une tension dangereuse pour le groupe si elle se manifeste chez l'un d'entre vous ; la tension ainsi introduite dans le groupe peut s'opposer au libre jeu du pouvoir et de la lumière dont vous devez faire usage, même si les autres membres du groupe ignorent cette source d'émanation.

L'irritation engendre un poison qui se localise dans la région de l'estomac et du plexus solaire. L'irritation est, pour ainsi dire, une maladie du centre du plexus solaire et elle est contagieuse de manière presque inquiétante. Ainsi donc, mes frères, surveillez-vous avec soin et souvenez-vous que, dans la mesure où vous pouvez vivre dans la tête et dans le cœur vous pouvez éliminer cette maladie de "la mise en danger" et aider à transférer les forces du plexus solaire dans le centre du cœur.

(source : "Le Mirage, Problème Mondial" d'Alice Bailey, pp.151-152)




15. Nous appelons "impéril" le poison résultant de l'irritabilité – il implique un sérieux danger. Ce poison, qui est absolument concret, s'attaque au système nerveux, et se propage à tout l'organisme.

Si la science moderne voulait essayer d'examiner impartialement, les passages nerveux, en tenant compte des courants astraux, elle rencontrerait une étrange décomposition de la substance astrale pendant qu'elle traverse les nerfs – c'est là la réaction à l'impéril. Seul, le repos peut aider le système nerveux à triompher de l'ennemi dangereux, susceptible de provoquer les irritations les plus diverses, ainsi que des contractions douloureuses de l'organisme.

Celui qui est affligé, d'impéril doit répéter : "Que tout est beau !" Et il aura raison, car le flux de l'évolution est traditionnel, donc beau. Plus le système nerveux est subtil, plus seront douloureuses les attaques de l'impéril. Ce même poison, avec l'adjonction d'un autre ingrédient, peut contribuer à la dissolution de la matière.

(source : "Agni Yoga" d'Elena Roerich, paragraphe 15)




23. Qu'est-ce qui a contraint les poisons à se précipiter vers les sphères terrestres ? La dislocation des éléments a donné naissance à un puissant gaz empoisonné. Généralement, ce gaz est aisément assimilé dans l'espace, mais les rayons chimiques du soleil propulsent ces ondes gazeuses dans les couches proches de la planète. Il en résulte une réaction dangereuse, mais ceux qui ont été mis en garde, peuvent vaincre ce poison. L'irritation, et sa conséquence, l'impéril, se combinent aisément avec le poison de l'espace qui se nomme "aéro-péril". Les mêmes lois régissent toutes choses.

L'Instructeur porte parfois un masque pour se protéger de ce gaz. Sans doute, l'action du poison n'est pas toujours la même. Mais des organismes sensibles la ressentent. Le froid diminue considérablement l'action des gaz.

(source : "Agni Yoga" d'Elena Roerich, paragraphe 23)




220. L'Agni Yoga n'est pas seulement un développement progressif des possibilités humaines. Il devrait amener à la fusion avec les énergies cosmiques qui atteignent notre planète à une période déterminée. Il faut être persuadé de ce fait. Sinon, ce qui semblera être une suite de maladies se répandra, et leur traitement par des mesures externes, aura les résultats les plus désastreux.

Comment peut-on guérir cette manifestation des feux ? Il ne faut les employer que psychiquement, comme une force active et utile. Comment peut-on guérir les douleurs de la colonne vertébrale si elles sont en corrélation avec l'éveil de Kundalini ? Celui qui sait ne pourra que leur souhaiter la bienvenue, et les secondera en se frictionnant avec de la menthe. Comment pouvons nous éviter la brûlure du troisième œil lorsqu'il commence à fonctionner ? N'est-il pas plus raisonnable de lui permettre de se développer, en le protégeant du soleil ? Il y a bien longtemps, les hommes attachaient leurs cheveux sur le sommet de leur tête afin de protéger ce canal. Peut-on arrêter le fonctionnement du plexus solaire ? Chaque violence infligée au serpent solaire peut causer des dommages au cerveau. Est également dangereuse toute interruption dans le fonctionnement du centre du Calice. Il est bien certain que l'empoisonnement par l'opium intercepte les mouvements des centres ; mais alors, couper la tête serait plus simple !

On peut imaginer quel effroi serait provoqué par ces mouvements inexplicables des centres, si l'on ne s'en approchait pas par le canal de l'énergie psychique. Si étrange que cela puisse paraître, toute étude des traces physiques d'impéril peut amener à la compréhension des précipités d'énergie psychique. On peut observer les traces d'impéril dans n'importe quelle fibre nerveuse. Mais on peut remarquer qu'autour de chaque granulé de ce poison se dépose une sorte de substance qui absorbe ce venin virulent. Le précipité d'énergie psychique sera découvert, car toute énergie possède son cristal physique.

Quiconque a vu les cristaux de Fohat, et de la Materia Lucida, sait à quel point sont visibles les cristaux des énergies même les plus subtiles. La bonne direction sera prise lorsqu'on décidera d'étudier les énergies du plan physique, en même temps que la saturation invisible de l'espace. La voie métaphysique n'a pas amené à des résultats tangibles. L'alchimiste gît dans son cercueil. Mais la chimie découvrira la réalité, si elle veut condescendre à la compréhension véritable de l'énergie psychique, et du feu reliant tout.

J'estime nécessaire d'offrir la possibilité, mais le libre arbitre doit être respecté. Qui veut comprendre, comprendra ! Ne donnez jamais une formule exhaustive, mais laissez la place au libre arbitre.

(source : "Agni Yoga" d'Elena Roerich, paragraphe 220)




221. Le précipité d'impéril vous a été montré. C'est précisément ce poison qui provoque tant d'anxiété chez les hommes. N'oubliez pas que l'ignorance est moins grave qu'une seule goutte d'impéril. Car l'impéril n'est pas un produit individuel ; en s'évaporant il imprègne l'espace, et nous sommes tous responsables de la pureté de l'espace.

(source : "Agni Yoga" d'Elena Roerich, paragraphe 221)




229. En utilisant le magnétisme des hauteurs, et les centres ouverts de Soeur Ur., Nous avons analysé les cristaux de Fohat et de Materia Lucida, les sédiments d'impéril, et les émanations de l'énergie psychique. Considérez que si les émanations de l'énergie psychique sont visibles à l’œil nu, elles sont aussi tangibles. Tout ce qui est tangible peut être condensé. Ceci signifie que la nouvelle force vitale peut être recueillie. Ainsi, de cette manière, nous aborderons la conquête des énergies nouvelles, précisément par les méthodes du laboratoire expérimental.

A l'aide de leurs émanations naturelles, les hommes peuvent amasser des provisions de vitalité nouvelle. Ce qui est disséminé dans l'espace peut être appliqué directement. Voilà pourquoi la cité de montagne de la connaissance est nécessaire. C'est pourquoi également, il faut prêter attention au développement de l'énergie psychique.

(source : "Agni Yoga" d'Elena Roerich, paragraphe 229)




329. La maladie qu'on appelle névrite a un certain rapport avec le feu. De même, bien des maux attribués aux rhumatismes et aux troubles nerveux devraient l'être au feu. On peut se débarrasser facilement de ces douleurs en démontrant la matérialité de l'énergie psychique. Lorsque ces sédiments obstruent les canaux nerveux, on peut s'attendre à toutes sortes de développements douloureux. Si l'énergie psychique n'est pas utilisée, ses cristaux peuvent faire autant de mal que les calculs dans les organes internes. Particulièrement dangereux est le conflit entre les cristaux d'énergie psychique et les sédiments de l'impéril. Souvent, des organismes dont le système nerveux est développé sont maladifs. On a donc grand besoin de mener une recherche expérimentale sur l'énergie psychique. On accepte plus facilement ce qui est susceptible d'être physiquement mesuré.

(source : "Agni Yoga" d'Elena Roerich, paragraphe 329)




342. En décomposant la matière, il faut savoir qu'en plus des différents ingrédients, on trouvera toujours deux facteurs n'ayant encore reçu aucune dénomination. Le premier sera le précipité de l'énergie psychique ; le second, la substance de feu. Tant que le cristal de l'énergie psychique ne sera pas découvert, on ne pourra prendre conscience de la substance de feu. De même que l'impéril permet de détecter le précipité d'énergie psychique, la substance de feu se révèle dans l'observation de la tension de cette énergie.

En de rares cas, le feu de l'espace peut être observé à l'oeil nu lorsqu'il se densifie à proximité de l'ultra violet protecteur. L'espace semble là se remplir de petits traits de feu. Mais dans ce cas, une aura stable, qui ne risque pas de souffrir de la proximité de cette flamme condensée, est nécessaire.

Sur d'anciennes images figure une précipitation de feu autour des auras. Mais actuellement, ce phénomène physique est complètement oublié. Vous connaissez la pleine réalité de ce qui est dit. Mais laissez les scientifiques se plaindre si Nous leur suggérons de découvrir le cristal de l'impéril avant de découvrir le Feu. Ils ont d'ailleurs, déjà, presque localisé celui-ci. De plus, jouer avec le poison de l'irritation est bien plus simple que de rechercher l'énergie psychique supérieure.

(source : "Agni Yoga" d'Elena Roerich, paragraphe 342)




389. Bien sûr, l'impéril est le grand destructeur de l'énergie psychique. Mais il ne faudrait pas oublier aussi, les trois transgresseurs : la peur, le doute, la pitié de soi. Lorsqu'on sera capable de mesurer physiquement l'énergie psychique, il sera instructif de voir comment ces coupables interrompent le flux de l'énergie. Celui-ci est soutenu par des efforts tels qu'en fournissent l'abnégation et l'accomplissement. Ces notions abstraites, rendent témoignage à la reconnaissance de l'énergie du Principe de Vie, qui est mesurable et concevable.

J'affirme que les feux évoqués par le rythme précité, peuvent, non seulement être intensifiés, mais aussi renforcer l'énergie psychique. Le feu de l'espace, comme un glaive, frappe les obstacles.

(source : "Agni Yoga" d'Elena Roerich, paragraphe 389)




125. Observez comment les hommes étudient l'Enseignement. Observez quels messages ils évitent. Les hommes ferment particulièrement les yeux sur tout ce qui se réfère à la trahison et au meurtre psychique. Ils ne veulent même pas considérer qu'ils peuvent faire du mal à distance avec leurs pensées empoisonnées. Les hommes évitent de penser à ce dont ils se rendent le plus souvent coupables. Point n'est besoin d'être un géant de la pensée pour faire le mal. Même une médiocre pensée empoisonnée par le cristal de l'impéril sera très efficace. Concevoir la trahison c'est déjà l'accomplir à moitié, parce qu'une enveloppe déjà empoisonnée sera réceptive au plus léger impact. En vérité, l'empoisonnement par les pensées est bien plus nocif que l'empoisonnement par les drogues. L'infection à travers la transmission de la pensée existe. Cette transmission peut affaiblir à un tel point que toute infection pénètre alors facilement. La pensée est la clé qui ouvre la porte à l'infection.

(Modèle:Hierarchie, paragraphe 125)




236. Etudier l'importance des vitamines est bien mais il est aussi très utile de faire des expériences en observant la réaction de l'énergie psychique. Vous pourriez ainsi constater que l'absorption consciente de vitamines multiplie leur effet mais de façon différente selon l'état d'esprit dans lequel on se trouve. Dans un état d'irritation, l'absorption de vitamines accroît l'impéril ; l'énergie est stimulée là où la conscience est concentrée. Vous comprenez pourquoi le partage de la nourriture était considéré comme sacré par les anciens. Il est facile de comprendre combien la concentration multiplie les énergies et bien des expériences simples peuvent être réalisées avec un minimum d'observation.


Dans le but d'accroître la considération de la conscience, donnez-lui le nom d'énergie d'Atma, ou Psyché, ou Vie. Considérez-la comme sacrée et approfondissez sa signification. Vous créerez ainsi un canal pour approcher Fohat ou énergie atomique. Observez le microcosme et transférez la formule dans l'Infini.

(Modèle:Hierarchie, paragraphe 236)




316. La guérison par le parfum des fleurs, les résines et les semences est connue depuis longtemps, elle remonte à la plus haute antiquité. Le parfum d'une rose possède non seulement une similitude avec les propriétés du musc, mais peut aussi protéger de l'impéril. Un jardin où s'épanouissent des roses était considéré par les anciens comme un lieu d'inspiration. Les frésias sont bénéfiques au système nerveux sympathique qui vibre intensément chez le Yogi. Les grains d'orge sont très précieux pour les poumons. Vous connaissez déjà les propriétés de la menthe, de la résine de cèdre et d'autres résines. Le sens de la valeur des parfums s'est perdu comme bien d'autres valeurs désacralisées. Les parfums sont à l'origine d'une science utile mais oubliée. Il est certain que les poisons de l'antiquité étaient très subtils. Comparativement, les narcotiques actuels sont grossiers et détruisent l'intellect. L'intellect est indispensable pour assurer l'équilibre dans toutes les expériences psychiques. Un coeur, aussi motivé soit-il, n'a aucune possibilité sans cet équilibre. Souvenez-vous de tous ces détails ; ils vous rapprochent de la Hiérarchie.

(Modèle:Hierarchie, paragraphe 316)




335. L'humanité doit accomplir une multitude d'expériences urgentes. L'impéril ne doit pas seulement être reconnu comme la calamité de la race qui disparaît mais doit être étudié sous l'angle de sa contagion. Il sera possible de constater que l'impéril agit à de grandes distances et affecte le corps subtil et qu'il s'oppose avec dissonance au Feu de l'Espace. Les humains qui quittent la Terre dans cet état se créent des conditions inharmonieuses qui provoquent la réaction du Feu de l'Espace. L'harmonie signifie adhésion aux fondements tout comme l'inharmonie provoque une opposition. L'irritation personnelle est une excroissance de la race qui disparaît mais il est à noter que les hommes ne prêtent pas suffisamment attention à leur propre irritation ce qui a pour effet de retarder la disparition de ce poison.

(Modèle:Hierarchie, paragraphe 335)




422. Si vous savez qu'une pensée ardente, altruiste, peut changer une aura et attirer l'énergie qui fait rayonner les centres des épaules, alors vous connaissez un des grands mystères du monde. Chaque effet visible est le reflet d'une réaction de la substance. Si l'irritation est génératrice d'impéril, toute pensée ardente et généreuse crée une émanation bénéfique. Ce que l'on appelle "Béatitude" est une réalité absolue. Elle est engendrée par le coeur et atteint le système cortical où aboutissent toutes les voies de la sensibilité consciente.

Le ringse tibétain a une signification profonde, il est le sédiment cristallisé par la joie. S'il est difficile d'étudier la substance de la joie durant la vie, il est relativement facile de détecter les effets de l'impéril dans les conduits nerveux, surtout aux extrémités. Il serait injuste de révéler la substance négative à l'humanité sans mentionner la plus salvatrice des substances. Dans les laboratoires de pointe, les deux substances seront mises en évidence. Les expériences banales ne retiennent pas Notre attention mais là où se construit l'évolution, Nous apportons Notre assistance. Nous veillons à ce que l'impéril soit reconnu et définirons les sources de la manifestation de la béatitude.

Si la science antique a préservé des souvenirs fragmentaires des sédiments de joie, pourquoi ne serait-il pas possible à un biochimiste d'en démontrer le bien-fondé à ses contemporains. Ces expériences sur les substances dans l'organisme sont appelées à être transposées aux énergies spatiales. De nouveau vous comprendrez pourquoi la félicité a la plus étroite corrélation avec la Hiérarchie.

(Modèle:Hierarchie, paragraphe 422)




423. Il est facile de constater l'irritation, les hommes la manifestent sans cesse. Enfermez six bipèdes dans une pièce, au bout d'une heure l'impéril fera trembler la porte. Il n'est pas aussi facile d'expliquer la félicité ; mais là aussi, la connaissance de l'Agni-Yoga et une étroite coopération avec certaines plantes donneront des résultats perceptibles. La densification du corps astral accordera des possibilités irremplaçables. Une époque difficile offre toujours la possibilité de nouvelles approches et la note du Nouveau Monde est déjà audible.

(Modèle:Hierarchie, paragraphe 423)




93. Toutes les écritures font mention de récits symboliques décrivant comment des ermites et des saints incitaient des démons à travailler et faire oeuvre utile. En fait, ceci est tout à fait possible dans le cas d'un élan désintéressé. J'atteste à quel point même les forces noires collaborent à la construction, si l'exigence du sacrifice de soi protège le coeur qui dirige. Mais une circonstance peut être nuisible et dangereuse : l'irritation, pleine d'impéril ; elle ouvre la porte aux forces noires. Là où il y a irritation, divers nouveaux venus mettent à profit cette situation et accroissent l'effet du poison. Quelle partie de la texture est détériorée, combien d'expériences n'aboutissent pas, à la joie des malveillants !. Acceptez ceci, non comme une fable, mais comme une dangereuse réalité. La source du bien et du mal ne disparaît pas

(Modèle:Coeur, paragraphe 93)




190. Pour aiguiser le goût, l'odorat ou l'ouïe, les hommes ferment les yeux ; pour concentrer la vue, ils accompagnent le regard de gestes. Ils ne peuvent équilibrer l'action de l'énergie psychique et adoptent ainsi diverses méthodes artificielles. Ils ignorent aussi comment trouver le juste milieu entre équilibre et indignation de l'esprit. Ces deux concepts sont requis pour se perfectionner, mais comment réconcilier une militante indignation et un sage équilibre ? D'ordinaire ces concepts semblent incompatibles, mais n'est-ce pas l'équilibre qui compense l'indignation de l'esprit pour éviter qu'elle ne se transforme en irritation, créant ainsi de l'impéril ? Au contraire, une indignation illuminée et pleine d'abnégation crée l'armure la plus précieuse, rouge comme le rubis. Par l'orientation correcte de l'énergie psychique, le poison est remplacé par un trésor. Mais qui juge de l'abnégation ? En vérité, c'est le coeur. Non le coeur en tant que tel, mais précisément le coeur faisant face à l'Infini.

(Modèle:Coeur, paragraphe 190)




465. L'impression de l'aura sur une pellicule ne dépend pas tant de cette dernière que du photographe et du sujet photographié. La pellicule ordinaire convient parfaitement, mais la qualité des participants et des témoins est particulièrement importante. Toutefois, ne vous attendez pas à des résultats immédiats, même avec un excellent participant. La Vina doit s'accorder pour parvenir aux harmonies. Mais les gens abhorrent plus que tout le travail préparatoire. De plus, une autre condition est nécessaire : il faut être capable de passer au moins une journée sans la moindre irritation. L'impéril corrode les réactions les plus significatives de l'énergie. Une personne irritable peut être appelée une coquille dans toute l'acception du terme. Les résultats les plus importants sont obscurcis par un seul cristal d'impéril. Ne prenez pas celui-ci pour une plante d'intérieur, son odeur se diffuse et ternit tous les courants. Aussi, lorsque Je mets en garde contre l'irritation, Je ne Me réfère pas à un dogme mais à un soin médical conseillé. Comme toujours, c'est dans les plus petits détails que l'application doit débuter.

(Modèle:Coeur, paragraphe 465)




466. Ayez constamment à l'esprit la Chaîne des Forces Blanches. Seule la future structure est nécessaire, non la condamnation. Elle resplendit, la Blanche Chaîne provenant des Sommets de Lumière. Les temps sont significatifs, quand le plus humble disciple perçoit la magnificence de la Chaîne Blanche. Mettez en oeuvre toutes les Indications pour que les poussières d'impéril ne puissent entraver la puissance des Forces de Lumière. Il y a de la beauté à éliminer toute mesquinerie quand des corps titanesques se mettent en mouvement.

(Modèle:Coeur, paragraphe 478)




478. Laissez les sceptiques sourire de Notre Conseil à propos du coeur. Le plus difficile pour eux est d'accepter les dimensions de chaque chose, à commencer par leur propre coeur. Mais Nous savons attendre l'heure de la compréhension ; Nous connaissons les caractéristiques des humains ; c'est pourquoi Nous plaçons notre confiance dans le pouvoir de la patience. Affirmant le courage, Nous n'oublierons pas la patience. C'est une consolation de savoir qu'elle surmonte toute irritation. Il se crée, dans l'intensité de la patience, une substance spécifique qui, tel un puissant antidote, neutralise même l'impéril. Bien sûr, la patience n'est pas une absence de sentiment. Au cours d'une criminelle indifférence, des réactions bénéfiques n'apparaissent pas. La patience est tension consciente et opposition aux ténèbres.

(Modèle:Coeur, paragraphe 478)




569. La base scientifique du regard humain offre l'occasion d'études approfondies. Après l'étude de son influence sur l'organisme humain, l'attention devrait se porter sur les précipités du regard sur les objets inanimés. Si le regard peut devenir un poison, cette stratification peut exister sur l'eau et tous types d'objets. En fait, l'importance de la conjuration de l'eau ne se trouve pas dans le rythme des mots, mais dans le regard. Certes, cette réaction peut être bonne ou mauvaise. Comme d'habitude, le mal se repère plus aisément, comme dans le cas de l'impéril ; mais après avoir découvert le mal, le bien sera lui aussi détecté. On peut ainsi approcher l'étude de diverses interactions. N'est-il pas palpitant d'en observer les effets sur divers objets, en s'armant d'instruments contemporains ? Les anciennes légendes de calice du monde ou de morceaux de vêtement bénis acquièrent une signification rationnelle différente. Mais conseillez aux observateurs de ne pas s'arrêter aux premières étapes. Qu'ils élargissent immédiatement leur champ d'investigation. L'observation de la pénétration de l'atmosphère par le regard humain ou par la pensée ne conduira-t-elle pas à maintes conclusions ? L'action de la même énergie à des altitudes différentes ne sera-t-elle pas instructive ? Cette étude peut commencer par les phénomènes grossiers, comme avec le mauvais oeil. Il est préférable de hâter l'observation de l'oeil bienveillant. On découvrira les résultats les plus bénéfiques. Concentrez-vous sur ceux-la.

(Modèle:Coeur, paragraphe 569)




161. Vous avez raison d'observer que, précisément, un manque de bien-être intérieur est particulièrement désastreux. On peut gagner tous les procès, on peut rencontrer de nouveaux amis, mais la dissolution peut écarter le meilleur ami. Lorsque de la poussière de poivre est dans l'air, tout le monde éternue. Ainsi peut se répandre l'impéril. Vous avez vu plus d'une fois comment sont apparues de nouvelles circonstances, mais il faut leur faire face. Il est ainsi nécessaire une fois pour toutes de comprendre l'infection de l'impéril. Il est inadmissible de se référer avec insouciance à la décomposition ! Ce processus se transmet comme la lèpre. Il y a accroissement de force ou désintégration, il ne peut y avoir de troisième alternative. On ne devrait pas conseiller de fortifier par la contrainte. Il est impossible de sauver quiconque de la lèpre par la contrainte. Il est impossible de sauver quiconque de l'impéril par la violence. Amitié n'est pas violence. La croissance du coeur ne vient pas du fouet, et un beau jardin ne peut croître que par de belles actions. Offenser la Hiérarchie est un acte irrémédiable.

(Modèle:Mondedefeu1, paragraphe 161)




538. La perversion de l'entendement humain va si loin qu'un individu infecté de l'impéril de l'irritation ou de la malveillance est parfois pris pour un être ardent. On décrit même la malveillance comme enflammée. Mais Agni étant un élément de liaison qui imprègne tout, il est en réalité le principe de l'équilibre. L'esprit humain a recours à cet élément lorsqu'il s'élève ; même dans une ascension mécanique, il est fait usage du principe ardent. Expliquez que l'inflammation de l'impéril ne correspond en aucun cas à l'Agni purifié. Les hommes eux-mêmes essaient d'implanter dans leur conscience un sens étriqué de nombreuses grandes manifestations. C'est vraiment un bon exercice de passer, à l'occasion, une journée sans dénigrer qui que ce soit.

(Modèle:Mondedefeu1, paragraphe 538)




543. Pourquoi le mal semble-t-il parfois être vainqueur ? Uniquement de par l'instabilité du bien. Par une méthode purement physiologique, on peut prouver que la domination du mal est de courte durée. Le mal surgit avec l'impéril, et ne peut produire un fort éclair qu'au début ; ensuite il commence à se détériorer et détruit graduellement son propre géniteur. Ceci signifie que, si Agni se manifeste, même partiellement, il ne cessera pas de croître. Aussi, lorsque l'impéril commence à se décomposer, Agni atteint au contraire sa pleine force. C'est pourquoi Je conseille de supporter la première attaque du mal, pour livrer celui-ci à sa propre destruction. En outre, pendant le duel entre le mal et le bien – entre l'impéril et Agni, en d'autres termes – celui-ci grandira peu à peu, alors que l'impéril putréfiera son possesseur. Il faudrait ainsi observer le duel entre le haut et le bas ; seule une conscience mature encourage à résister au mal. Il est utile de s'en souvenir et de rassembler non seulement la force, la patience aussi, pour vaincre ce qui, en soi, est voué à l'anéantissement. J'affirme que la vérité, "La Lumière conquiert les ténèbres", a même une base physiologique.

(Modèle:Mondedefeu1, paragraphe 543)




26. On peut observer différentes sortes de gens qui se distinguent suivant leur nature. Certains ne pensent pas à l'avenir et accomplissent, pour ainsi dire, tout leur dessein dans cette vie terrestre.

D'autres s'élancent en avant de tout leur esprit ; pour eux, la vie terrestre n'offre aucune finalité. Même s'ils ne sont pas très raffinés, ils sentent, avec le cœur, que tout est devant eux. Ayez des relations avec ces derniers car, sans s'appesantir sur leurs erreurs, ils tendront vers l'avenir et ainsi appartiendront déjà à la Vérité. Vous savez qu'Agni vit dans le cœur de ceux qui aiment le futur. Même si Agni en eux ne se manifeste pas encore, son potentiel est inépuisable. Regardez également avec compassion, comme des malades, ceux qui ne connaissent pas ce qu'est le futur. Vraiment leur aura ne sera pas lumineuse car elle sera privée de la radiation de la Materia Lucida. De nombreuses personnes se sont ainsi tellement atrophiées qu'elles ne peuvent même pas se manifester à travers la substance opaque des nerfs. L'impéril entrave le mouvement de la substance ardente, le penser limité altère et trouble la précieuse substance. Ces maladies peuvent se soigner par la suggestion hypnotique.

(Modèle:Mondedefeu2, paragraphe 26)




35. Le savant n'a aucune raison de croire que la substance de l'émanation du bout des doigts n'est qu'un poison. Elle dépend entièrement de l'état spirituel. L'impéril d'un observateur nerveux produira naturellement des sédiments empoisonnés s'il ne fait pas attention à la condition spirituelle de son organisme. La capacité de discerner les différents états nerveux donnera aux scientifiques une ouverture incomparable. Car la phosphorescence du bout des doigts elle-même varie. Toute radiation est basée sur le chimisme.

(Modèle:Mondedefeu2, paragraphe 35)




384. Des avertissements sont utiles dans tous les cas. Anticipez les maladies terrestres. Il est impossible de donner aux hommes une panacée si les conditions de vie ne sont pas purifiées. Les hommes rêvent de se délivrer du cancer, ce scorpion spirituel, mais ils ne font rien pour en prévenir la germination. Vous savez déjà que le remède que l'on vous a donné est l'un des meilleurs contre le cancer, mais il faut avoir un régime végétarien et ne pas se complaire dans l'usage du tabac et de la boisson, qui irritent le corps. Expulsez l'impéril, dès lors le remède indiqué sera un bon bouclier. Mais habituellement les hommes ne veulent pas renoncer à leurs excès destructifs et attendent que le scorpion les pique. D'autres graves maladies se propagent aussi, car les sombres voies d'accès leur sont maintenues grandes ouvertes.

(Modèle:Mondedefeu2, paragraphe 384)




387. Souvent des chocs accidentels restaurent la vue, l'ouïe ou d'autres sens perdus. Ceci ne nous oblige t-il pas à penser au cristal de l'impéril et à d'autres sédiments qui ont été soudainement expulsés de l'organisme ? Efforcez-vous de comprendre pourquoi, dans l'antiquité, des chocs étaient parfois prescrits pour traiter certaines maladies et paralysies.

(Modèle:Mondedefeu2, paragraphe 387)




9. Les sources qui réagissent aux énergies subtiles sont très sensibles. C'est pourquoi cette qualité, qui se révèle surtout dans les purs courants, est si importante. Les résultats d'une expérience chimique varient selon l'emploi de différents récipients, substances et combinaisons ; les manifestations de la réceptivité subtile sont tout aussi variées. Un organisme empli d'impéril n'acceptera qu'une petite parcelle de l'émission. Un organisme saturé d'égoïsme teintera l'émission d'une terrible coloration qui la déformera. Un organisme imprégné de malveillance transmettra l'émission déformée au voisin. Ainsi la distorsion dans la réception d'une émission résulte de certaines caractéristiques du récepteur. Avec raison, vous demandiez pourquoi Nous ne mettions pas fin à ces déformations. C'est parce qu'il existe des écrits humains assez monstrueux pour représenter les Mahatmas de l'Est prononçant une condamnation en se retirant pour la nuit. Ainsi pensent ceux qui cherchent la condamnation de leur voisin. Les hommes attribuent tout aux Mahatmas, même la calomnie. Ils Nous attribuent toutes leurs qualités terrestres.

(Modèle:Mondedefeu3, paragraphe 9)




10. Toujours à propos des émissions et des réceptions : capacité est donnée à l'esprit ardent de recevoir des énergies subtiles. Seule la conscience ardente est capable de transmettre un courant d'énergies subtiles. Vous devez donc scruter les annales avec beaucoup de discernement. L'humanité s'est habituée à visualiser le Très Haut à un bas niveau, raison pour laquelle les Images des Seigneurs ont pris des formes aussi distordues. En fait, les hommes se sont habitués à la pensée que le plus Haut devait servir le plus bas, mais ils ne réalisent pas que seule la compréhension du Service donne le droit d'être un lien manifesté de la Chaîne. C'est donc une compréhension déformée des Emissions qui produit les résultats qui encombrent l'espace. Nous connaissons des cas où les Grands Etres ont appelé un disciple "Mahatma" mais certains réceptacles de la variété grise ont perverti ce grand message au point de le rendre vraiment laid. Nous donnerons à cette fin un juste avertissement contre toutes les déformations et tous les faux enregistrements. Lorsque Nous appelons un disciple "Mahatma", Nous affirmons une grande potentialité. Mais que révèle un médium ou un capteur empoisonné d'impéril ? Il est nécessaire de purifier les actions humaines profanes et de détruire ces enregistrements à l'avenir. Dans le Monde de Feu, seule la conscience de feu peut être un authentique capteur de Nos Envois.

(Modèle:Mondedefeu3, paragraphe 10)




103. La transmutation des centres intensifie les énergies créatrices nécessaires au passage dans le Monde Subtil. Tout effort spirituel produit des sédiments, qui prennent l'aspect d'énergies subtiles au moment du passage dans le Monde Subtil. Il est donc important d'aspirer aux Sphères Supérieures. L'extase de l'esprit et la joie du coeur accordent ces énergies qui nourrissent le corps subtil. Seul un sentiment imprégné d'énergies supérieures fournit les énergies nécessaires. Comprenez que l'impéril et les grossiers désirs terrestres produisent d'affreux ulcères que l'esprit doit guérir dans le corps subtil. Les ulcères spirituels se transmettent dans le Monde Subtil si l'on ne s'en débarrasse pas sur Terre. La libération du véhicule physique ne signifie pas délivrance des ulcères spirituels. Lorsque l'esprit, sur le point de quitter la Terre, réalise comment il a utilisé ses énergies, la conscience peut alors racheter une bonne part de celles-ci ; incitons la conscience à penser aux Mondes Supérieurs. Même le criminel le plus endurci peut être dirigé vers la compréhension du fardeau du karma et, dans ce but, il faut changer les conditions sociales. Sur le chemin vers le Monde de Feu, accoutumez-vous à penser à la transmutation des centres parce que la libération du véhicule physique ne signifie pas délivrance des ulcères spirituels.

(Modèle:Mondedefeu3, paragraphe 103)




159. Le réseau protecteur contient les réflexions des centres. Vous ne pouvez contacter aucune manifestation sans toucher au réseau protecteur. Les réflexions des centres peuvent se concevoir comme des potentiels qui s'enflamment ou s'éveillent selon tel ou tel état d'esprit, élan, action. La cause, même des infections physiques, est à rechercher dans le manque de protection du réseau protecteur. Ces processus indiquent l'importance de veiller au réseau protecteur et signalent la rapidité avec laquelle il est possible de perturber ces radiations de l'esprit. Vraiment, lorsque les radiations sont saturées d'impressions ou d'efforts supérieurs, le réseau protecteur se renforce grâce à ces énergies. Cependant des taches, perceptibles sur l'aura, doivent être étudiées comme indicatrices de divers ulcères spirituels. De fait, seul celui qui saisit toute la créativité de l'esprit prévoit l'opportunité de protéger le réseau protecteur. En contactant le Feu spatial, comprenez tous les processus du laboratoire des centres. Sur le chemin vers le Monde de Feu, affirmez-vous en pleine conscience et soyez convaincus de l'effet désastreux de l'égoïsme, qui produit de l'irritation et cause un réel empoisonnement par l'impéril.

(Modèle:Mondedefeu3, paragraphe 159)




293. Si l'on étudiait les précipités de l'espace sur les villes, un composé similaire à l'impéril serait découvert parmi les substances toxiques. En observant soigneusement ce poison, se dégagerait la conviction que c'est de l'impéril exhalé par un souffle de haine. Indubitablement, la respiration imprégnée de colère est porteuse d'effets nocifs. Si le poison dû à l'irritation se dépose dans l'organisme, si la salive peut s'empoisonner, alors le souffle peut tout aussi bien être porteur de poison. Estimez la quantité de méchanceté exhalée et la variété de mal condensé dans les nouvelles combinaisons de poisons présentes dans d'énormes foules. Ceci s'accroît des diverses effluves de nourritures en décomposition et de toutes sortes de déchets qui jonchent les rues, même dans les métropoles. Il est temps de surveiller la propreté des arrière-cours. La propreté est nécessaire à l'extérieur de l'habitat comme dans la respiration humaine.

L'impéril exhalé par des gens irrités est identique à la saleté ou aux ordures honteuses. Il est impératif d'imprégner la conscience du fait que tout fragment de détritus infecte l'entourage. La saleté de la dégradation morale est pire que toute autre infection.

(Modèle:Aum, paragraphe 293)




294. Rien ne justifie l'auto-production de poison, elle équivaut au meurtre et au suicide. Même les personnes les moins développées sentent l'approche d'un tel porteur de poison. La détresse, l'anxiété et la peur pénètrent avec lui. Beaucoup de maladies physiques se propagent conséquentes à l'infiltration de l'impéril, comme si un tison y avait pratiqué son chemin.

(Modèle:Aum, paragraphe 294)




295. La transmission de pensée à distance s'effectue à une vitesse incroyable. Mais certaines conditions retardent cette énergie rapide comme l'éclair, notamment une atmosphère empoisonnée par l'impéril. Des observations sur la pensée peuvent offrir de remarquables déductions appartenant à la fois au physique et au psychique. Constatez que la mauvaise pensée engendre une substance physique, l'impéril ; la même substance est aussi impliquée dans la transmission psychique et peut même retarder la réception rapide de l'envoi. Ainsi, l'impéril peut progressivement compliquer l'effet des pensées.

Remarquez que l'impéril naît de l'égoïsme mais qu'il agit bien au-delà sur de larges masses humaines. Cela signifie que l'égoïsme est criminel non seulement vis à vis de l'égoïste lui-même, mais aussi vis à vis des hommes en général. Nombre des plus utiles observations sont faites durant les expérimentations avec la pensée. Précisément, ces réflexions s'opposent à l'égoïsme. Toute souffrance est déjà un progrès.

(Modèle:Aum, paragraphe 295)




331. Dans la colère et l'irritation, l'homme se croit fort, selon les considérations terrestres. Vu du Monde Subtil, l'homme irrité est particulièrement affaibli et vulnérable. Il attire à lui un grand nombre de petites entités qui se nourrissent des émanations de sa colère. En outre, il abaisse ses propres barrières de protection et permet aux êtres inférieurs de lire ses pensées. Par conséquent, l'irritation est inadmissible non seulement comme producteur d'impéril mais aussi comme voie d'accès aux entités inférieures.

Certainement, toute personne irritée approuve aisément cette explication tout en succombant sans tarder à une irritation plus grande encore, telle est la nature de l'être humain ordinaire. Il est étonnant de voir la facilité avec laquelle ils approuvent pour succomber ensuite d'autant plus facilement. A cette fin, ils inventeront d'extraordinaires justifications. Il se peut que le Monde Supérieur lui aussi paraisse coupable à la conscience désordonnée de l'habitant terrestre superficiel ! Il est étonnant d'observer des gens reporter la faute de leurs propres offenses sur le Monde Supérieur !

Constatons le : les plus simples vérités nécessitent une constante répétition.

(Modèle:Aum, paragraphe 331)




387. Ne voyez aucune contradiction à ce que les expériences sur l'énergie psychique provoquent de la fatigue. L'ignorant peut dire : "Si c'est l'énergie de base, pourquoi sa communion causerait-elle de la fatigue ?" Ces objecteurs ne veulent pas comprendre que, durant les expériences, l'énergie est, pour ainsi dire, condensée et, de plus, les conditions environnantes sont la cause principale de fatigue. Ces conditions anormales altèrent déjà maintes réalisations possibles. Par conséquent, Je conseille de conduire des expériences loin des villes, ce qui aidera considérablement.

Evitez aussi les conséquences énergétiques des querelles et de toute irritation. L'impéril est l'ennemi principal du développement de l'énergie psychique. Une atmosphère imprégnée d'émanations alimentaires est également nocive, tout comme la présence d'animaux. Chacun, dans le cadre de ses possibilités, éliminera ce qui est inutile.

(Modèle:Aum, paragraphe 387)




92. Le travail que l'on déteste est non seulement un supplice pour celui qui y est astreint, il empoisonne également tout son environnement. Le mécontentement du travailleur lui interdit d'y trouver la moindre joie, et même d'améliorer la qualité de son oeuvre. Bien plus, l'impéril, né de son irritation, redouble ses mornes pensées, effet fatal pour sa créativité. La question précise peut surgir : que faire si chacun ne trouve pas un travail correspondant à sa vocation ? Sans aucun doute, beaucoup ne peuvent exercer le métier qu'ils voudraient. Il existe un remède pour pallier ce fléau. Les découvertes scientifiques montrent qu'au-delà de la routine quotidienne se trouve un domaine de beauté, accessible à tous : la réalisation de l'énergie psychique. Des expériences à ce sujet montrent que les fermiers en possèdent souvent une bonne quantité. Maints autres types de travail aident à la conserver. Par conséquent, il est possible de trouver, au sein des occupations les plus diverses, la force de s'élever.

(Modèle:Fraternite, paragraphe 92)




580. "Plus forte est la lumière, plus denses sont les ténèbres". Ce dicton n'est pas compris, lui non plus, alors qu'il suffit de l'accepter simplement. Ne croyez pas que la lumière augmente les ténèbres ; elle les révèle puis les disperse. Le porteur de lumière voit ainsi les ombres noires, qui s'évanouissent à 'son approche. Le timoré croira qu'elles vont l'assaillir et la lumière tremble alors dans sa main ; par ce frémissement de peur, il donne vie aux ombres qui se mettent à jouer la farce. La peur est toujours mauvaise conseillère.

Dans la Fraternité, les novices sont testés sur leur réaction à la peur. On leur montre une situation profondément désespérée et l'on observe la solution choisie. Peu d'entre eux se diront : "Qu'y a-t-il à craindre, puisque la Fraternité se tient derrière nous ?" Pourtant, cette hypothèse libère de la peur et met en lumière une décision libre et bénéfique. Mais le plus souvent, avant de penser à la Fraternité, l'homme arrive à s'affliger, à s'irriter et s'emplit d'impéril. L'appel au secours de celui qui est plein de poison résonnera en vain.

La Lumière de la Vérité est la lumière du courage et du dévouement. En ces termes commencent les Statuts de la Fraternité.

(Modèle:Fraternite, paragraphe 580)